Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 29 avril 2011

William and Kate N°921 4e année

Les Anglais savent organiser comme nul autre une cérémonie: tout y est parfait, impeccable, pas un bouton ne manque et le peuple est au rendez-vous : comment rester indifférent devant un million de gens entonnant le God save the Queen ? sachant que deux milliards de terriens les regardent via les télévisions !
Opérette ! Tout n’est plus que carnaval dira-t-on depuis la France républicaine !!….Le Royaume-Uni n’est plus que l’ombre de lui-même : les Anglais pauvres sont légions et n’ont pas hésité voilà quelques semaines à piller des magasins (23 mars), à chahuter la voiture du prince de Galles. Les étudiants ont fait des descentes  aussi soudaines que furtives dans Londres. Mais, en ce 29 avril, tout semblait aplani, celles et ceux qui souffrent étaient, qui sait, les premiers à s’époumoner au passage des carrosses, de la garde royale, à recevoir comme une grâce un geste de la main de la Reine ? Ne faut-il pas un patriotisme extrêmement poussé pour oublier sa faim et rêver devant autant de pompe ?  Ou bien devrait-on croire ce peuple complétement abruti par le système ? Résultat d’une alchimie ? Les hommes ne sont-ils pas naturellement idolâtres ? Regardez ce qui se passera à Rome, le 1er mai, pour la béatification de Jean-Paul II.
Demain le 30 avril, les néerlandais seront en joie pour fêter l’anniversaire de la Reine Beatrix : il faut avoir, au moins vécu  une fois, cette journée pour vivre cet enthousiasme bon enfant, d’assister aux vivats des Néerlandais quel que soit leur rang social. Les Danois, les Norvégiens et les Suédois ne sont pas en reste pour s’enthousiasmer envers leurs souverains désormais sans le moindre pouvoir mais qui, par leur maintien, pérennise une nation.
Nous ne pouvons pas nous enflammer de la même manière pour le 14 juillet. Adhérer à des principes politiques, à une idéologie à quelque chose de sec, de froid, de sévère qui nous contraint davantage à la retenue, l’affectif n’est pas de mise. S’il n’y avait pas les bals, le défilé militaire, la journée serait quasiment austère. Et puis, disons-le, en France, l’évidence républicaine n’a même pas cent ans si on la date de la Première guerre mondiale. Dans une monarchie, c’est une adhésion au mystère, à la saga d’une dynastie voir à des héros. Toute la mythologie autour des châteaux, des princes et des princesses, bergères ou d’une auguste lignée, est là pour souligner le grand besoin de rêves et ce bien que les preux chevaliers et les rois victorieux  ont disparu. Tout comme la geste militaire : le soldat n’est plus !
La psychologie des foules, chère à Gustave Le Bon que l’on redécouvre très heureusement aujourd’hui, nous rappelle toute la part d’imprévisible, d’emportements soudains, de prompts changements d’humeur telle une mer transpercée par un tsunami. Le monarque étant le père ou la mère n’agit-il pas à la manière d’un patriarche fronçant les sourcils lors du repas dominical et remettant dans le rang des descendants agités ?
Ainsi passèrent William et Kate, duc et duchesse de Cambridge….

Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

jeudi 28 avril 2011

André Bellon : Sacré 21 avril, vive le 29 mai ! N°920 4e année


Ci-dessous ou en lien, le dernier éditorial d’André Bellon

" Attention au 21 avril ! Ne recommençons pas le 21 avril ! À l’endroit, à l’envers. De toutes parts, s’élèvent, sondages « neutres » à l’appui, des appels contre le risque de la présence du Front National au deuxième tour de l’élection présidentielle.
Cette crainte légitime aboutit à des perversions. En focalisant les appels sur la présence éventuelle du FN au second tour, on fait de celui-ci le centre des débats. On masque les causes de la situation politique, on tente d’imposer des candidats, on traite par des manœuvres une crise politique de fond, on feint d’oublier que ce n’est pas le Front qui monte, mais les « principaux » partis qui baissent.
L’obsession du 21 avril est en fait un appel à voter dès le premier tour pour le PS et l’UMP. Tous les autres candidats seraient des diviseurs porteurs du risque majeur. Ainsi, il n’y a plus à juger de la qualité des programmes et des candidats des deux partis officiellement sélectionnés. Leur rôle serait, au delà de toute autre considération, de faire barrage au FN. Tel est le discours tenu depuis le 21 avril 2002.
Les responsables politiques n’ont surtout pas voulu faire une analyse sérieuse de l’évènement : la campagne de Lionel Jospin était mauvaise ; celle de Jacques Chirac aussi d’ailleurs ; les deux principaux partis ne répondaient pas aux aspirations des citoyens. Peu importe ! Au lieu de regarder ces réalités en face, on a montré du doigt les autres candidats en les accusant de disperser les votes, ce qui est, après tout, normal en démocratie.
Le risque d’extrême droite permet, par ailleurs, de culpabiliser les électeurs. C’est leur faute, ils se laissent aller à des facilités, ils ne vont pas voter. Ainsi, on assiste à cette inversion extraordinaire de la démocratie : les élus jugent les électeurs alors que ce sont eux qui doivent être jugés. Et voila, de ci de là, de Villepin à Fabius, l’appel au vote obligatoire au nom d’une conquête du droit de vote qui, historiquement, s’est souvent faite contre les intérêts qu’ils représentent.
Ainsi, on cherche à enfermer les citoyens dans le choix : être ou ne pas être pour le FN. Bien sûr, on amuse la galerie avec des gesticulations sans intérêt. Certains veulent organiser à gauche des primaires dont tout indique qu’elles seront favorables au PS. D’autres, à droite, tel Juppé, déversent un enthousiasme sans bornes pour le sortant Sarkozy, histoire de verrouiller tout débat. Cerise sur le gâteau, on imagine même de faire débattre a priori les citoyens sur le programme et les qualités du candidat qui, les institutions étant ce qu’elles sont, n’en aura rien à faire. Voila le merveilleux sophisme de la moderne démocratie : pour éviter le FN, votez pour PS et UMP sans vous préoccupez de ce qu’ils vont faire. Le FN est donc utilisé pour valoriser le bipartisme. Et même un bipartisme aseptisé puisque les politiques sont en fait assez proches.
Mais il permet aussi de ne plus se poser la question des institutions. Car, après tout, si le risque du FN au second tour existe, c’est aussi parce que les modalités de l’élection présidentielle le permettent. Pourquoi deux candidats seulement au deuxième tour ? Pourquoi cette élection qui structure toute la vie politique ? Pourquoi Lionel Jospin a-t-il inversé le calendrier électoral en 2002, rendant ainsi les législatives dépendantes de la présidentielle (le calendrier antérieur aurait-il donné les mêmes résultats) ? Mais les deux principaux partis se gardent bien d’évoquer ces questions. Cette élection est leur fond de commerce en dépit du brigand qui tente d’y participer.
Le vrai problème n’est jamais posé. Les Français aspirent à un renouvellement de la vie publique, à la possibilité de voir exprimées leurs aspirations par un jeu démocratique nouveau. C’est pourquoi une Assemblée Constituante élue au suffrage universel est nécessaire. Si tant de citoyens ne votent plus, ce n’est pas par désintérêt, c’est en effet parce que le système ne leur semble pas capable de les représenter. C’est aussi parce qu’on ne tient pas compte de leur volonté quand, par hasard, ils ont pu l’exprimer comme lors du référendum sur le Traité Constitutionnel Européen.
De ce point de vue, il serait sans doute nécessaire de parler moins du 21 avril 2002 et un peu plus du 29 mai 2005. "

Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2011

Source :
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Derek Thompson : The Art of Bubbles: How Sotheby's Predicts the World Economy N°919 4e année

Ci-joint un article instructif sur la corrélation entre les engouements pour les œuvres d’art et les cracks boursiers publié dans The Atlantic le 5 avril :


Jean Vinatier

SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 27 avril 2011

Schengen et les néo-bagaudes N°918 4e année

La rencontre franco-italienne a mis face à face deux protagonistes hantés par des vues intérieures : pour l’Italien le maintien de sa coalition, pour le second de ne songer qu’à la prochaine échéance d’avril/mai 2012. Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy, sur fond d’ arrivées en cours et à venir depuis les rives africaines de la Méditerranée réagissent d’abord à leurs problèmes politiques intérieurs en se tournant vers Bruxelles pour exiger une révision des accords de Schengen (1985) institués par le traité d’Amsterdam de 1997  et inclus dans le traité de Lisbonne (décembre 2007) alors que l’article 2 permet tout à fait à un pays signataire de surseoir temporairement au dit traité .
L’espace de Schengen octroie aux citoyens des Etats européens signataires d’y circuler sans passeports ni visas. Les étrangers qui voudraient y pénétrer devront souscrire à des conditions. Mais le principe même de l’espace de Schengen est d’abord d’offrir aux Européens « Schengen » ( p.ex. : la Suisse) la plus complète des libertés pour aller d’un pays à un autre !
Nul ne l’ignore, l’Italie et la France doivent, à tort ou à raison, tenir compte de la poussée des partis de l’extrême droite d’une part et de l’inquiétude, d’autre part, des populations devant de possibles « flux bibliques » selon les termes utilisés par Paris. Au-delà de ces deux pays, toute l’Europe assiste à une popularité progressive des partis autoritaires sur fond de chômage, d’accroissement des inégalités mais aussi, de la crainte que la  religion musulmane  ne concurrence, d’ici peu de temps par le nombre, les Chrétiens, catholiques, protestants, orthodoxes. On notera que la migration asiatique indiffère tout le monde ! Qu’est-ce que l’Europe ?
Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy demandent à l’Europe une solidarité que la commission est bien incapable de comprendre. On a vu les disputes homériques sur la mise en place d’une solidarité budgétaire pour des pays comme la Grèce, l’Irlande, le Portugal. L’intransigeance de l’Allemagne de Mme Merkel a frappé tous les esprits.
Jusqu’à présent, la libre circulation des biens, des capitaux et de la main d'œuvre à bas coût  satisfaisait tout le monde. Si l’Allemagne a gardé son rang de puissance industrielle n’est-ce pas en misant sur des ouvriers des pays limitrophes qui acceptaient de faibles rémunérations ? Certes mais, en 2011, gérer des flux migratoires en provenance de pays voisins mais situés de l’autre côté  de la Méditerranée et avec lesquels nous voudrions développer des accords commerciaux et politiques nous rapproche de la ligne jaune ! Bruxelles a promis des millions à Tunis, de même que la France (déplacement d’Alain Juppé) mais ces sommes, pour l’heure virtuelle, ne font pas une politique et pas davantage une stratégie. L’Europe politique n’existe toujours pas. Les têtes pensantes de Bruxelles et des technocrates nationaux sont tellement convaincus par leur modèle libéral que toute restriction migratoire serait vue négativement et se voilant la face sous-estime les peurs des nations européennes devant des arrivées étrangères qui erreraient  aux périphéries des villes et des communes tels des néo-bagaudes.
Etrangement ce sont deux dirigeants, Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy les plus emblématiques de la « société » libérale qui brandissent le drapeau rouge avec le soutien silencieux de l’Espagne peu interrogée sur sa manière de « ralentir » la venue des Marocains.
Dans le contexte tumultueux des révoltes des Arabes, musulmans et chrétiens, se pose à nouveau la question soigneusement écartée jusqu’alors, qu’est-ce que l’Europe ?

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 26 avril 2011

Syrie : intervention ? N°917 4e année

Bachar Al-Assad réprime, sans doute plus fortement que ne l’a fait le colonel Kadhafi et des voix sans cesse plus nombreuses réclament une intervention extérieure. La Syrie, si elle ne possède pas un sous-sol riche en or noir ou en gaz, occupe une place géostratégique  d’importance. Ankara et Téhéran entretiennent avec  Damas des relations politiques suivies et renouvelées. Tel-Aviv s’émeut beaucoup des troubles dans ce pays craignant l’émergence de nouvelles forces moins dociles que celles de la famille Al-Assad issue des Alaouites. Beyrouth se garde bien d’épouser tel ou tel camp mais laisse dire que les émeutes syriennes devraient beaucoup à l’argent de la famille Hariri, autrement dit l’axe américano-saoudien.
Les États-Unis ont-ils encouragé la déstabilisation du régime actuel? Force est de constater qu’avec la Libye, la Syrie est l’un des rares pays à ne pas avoir une caserne de GI’S. Washington, en dépit de finances désastreuses mais possédant une monnaie dans laquelle la confiance demeure faute d’une autre équivalente, ne faiblit pas dans sa politique. Si en Libye on devine très facilement pourquoi les États-Unis voudraient y poser armes et bagages et même accepter le retour d’un Senoussi pour la Syrie, il s’agirait principalement de briser net l’axe turco-iranien et par ricochet d’agacer une Russie en arrière-plan, de surveiller de plus près une Turquie en pleine politique néo-ottomane, d’assurer une présence très forte auprès des Kurdes en Syrie considérés comme des citoyens étrangers soumis à toutes les vexations même si Bachar Al-Assad vient tout juste d’accorder à ceux du gouvernorat d’Hassaké, la nationalisation! Au-delà, naturellement, se rapprocher de routes énergétiques….
L’Otan déjà en action de l’Afghanistan à la Libye, peut-elle assumer l’ouverture d’un nouveau front? Les Européens opérant déjà en rangs dispersés pour bombarder l’ancienne Cyrénaïque ottomane, refuseraient d’engager de nouvelles forces militaires pour des questions budgétaires. Et les puissances du Golfe? L’Arabie Saoudite déjà occupée à écraser dans le sang la révolte des Bahreïnis et manœuvrant pour replacer le Yémen dans son orbite tout en vociférant contre l’Iran qu’elle imagine à la tête de tous les complots, elle inclinerait, sans doute, tout comme les autres États du Golfe à financer une opération. N’oublions pas que la péninsule arabique doit aussi tenir compte de l’état d’esprit général favorable aux secousses  politiques!
Le régime de Bachar Al-Assad sait bien que plus il parviendrait à éteindre les incendies, plus la realpolitik jouerait en sa faveur.  

Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican,Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 24 avril 2011

Manlio Dinucci : La rapine du siècle : l’assaut des volontaires sur les fonds souverains libyens N°916 4e année

Le géopolitologue italien, Manlio Dinucci, soulève un aspect du conflit en cours instructif et peu traité jusqu’à présent :


http://www.voltairenet.org/article169542.html

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

jeudi 21 avril 2011

Bahreïn : Répression et bouche cousue! N°915 4e année

Ce matin The Independent publiait un long article "Bahrain’s secret terror" et deux jours plus tôt, une amie universitaire me transmettait un appel depuis Londres d’un Français ou francophone, Jacques Lavallée qui alertait sur le drame en cours dans ce petit royaume.
Si les voix se sont élevées contre les répressions en Syrie et en Libye, les officiels américains et français se taisent pour les événements au Yémen et à Bahreïn : ne me dites pas que les bases navales et militaires américaines présentes dans ces deux pays pourraient les rendre sourds et aveugles?

« Massacre du peuple à Bahreïn

Il y a 2 mois qu’un puissant mouvement populaire est né à Bahreïn. Mouvement qui revendique la liberté d’expression, la liberté des prisonniers politiques, la fin des tortures et une hausse du pouvoir parlementaire.
Mais malheureusement l’armée bahreïnie a tiré à plusieurs reprises sur un millier de personnes, faisant de nombreux blessés. L’usage de la force militaire contre la population du pays est inacceptable. Ils n’ont pas même hésité à arrêter les journalistes et aussi à imposer la violence contre les familles des manifestants, femmes et enfants.
Les informations qui nous parviennent ne laissent guère de doute de l’extrême gravité de la situation à Bahreïn et sur la brutalité inadmissible et les violations flagrantes des droits de l’homme perpétrées contre la population civile.
Nous, comme les Bahreïnis, habitants de l’Angleterre, nous condamnons fermement les attaques impitoyables des autorités bahreïniennes contre [nos] citoyens et nous demandons à tous les défenseurs européens et américains des droits de l’Homme de soutenir le mouvement démocratique de Bahreïn. Nous vous demandons de diffuser les nouvelles qui correspondent aux crimes du régime afin d’obliger les autorités bahreïennes de respecter la liberté d’expression et d’autoriser ainsi les manifestations pacifiques. Il est maintenant important que la communauté internationale s’exprime d’une seule voix et réclame l’arrêt de la violence et des attaques contre la population du pays

Nous vous prions d'envoyer ce message à vos amis
Contact:
j.lavalle22@yahoo.com »


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Source:

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Mahan Abedin : Libye : risque calculé ou aventure téméraire ? N° 914 4e année

Un point de vue d’un chercheur iranien  basé à New Delhi tout à fait utile

En anglais :
http://atimes.com/atimes/Middle_East/MD20Ak01.html

En français :
http://questionscritiques.free.fr/edito/AsiaTimesOnline/Libye_Kadhafi_rebelles_OTAN_Egypte_Afrique-du-Nord_190411.htm

Profil de l’auteur :
http://www.idsa.in/profile/mabedin



Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 20 avril 2011

Ardennes « retour sur le lieu de ses frimes »¹ N°913 4e année

Il fallait une certaine inconscience pour oser revenir sur le lieu de la promesse non tenue : le pouvoir d’achat et le « travailler plus pour gagner plus »! Nicolas Sarkozy n’ayant aucune pudeur, il se dit qu’en politique tout est possible même l’incroyable!
L’octroi de cette prime pourrait aller jusqu’à 1000 euros et concernerait les entreprises de 50 salariés au moins. Mais il y a un bémol : la prime ne sera enclenchée qu’à partir du moment où la société proposera un dividende en progression par rapport à celui de l’année précédente. Bref, loin de toucher l’ensemble des salariés, elle risque de n’atteindre qu’une faible part.
Les syndicats et les organisations patronales frémissent ainsi que Christine Lagarde devant cette soudaineté présidentielle mais la couleuvre est là, il leur faudra l’avaler…..
Remontera-t-il dans les sondages? Pour l’heure sa politique étrangère offensive indiffère les Français, qu’en sera-t-il pour ce discours social qui l’avait propulsé en 2006 pour, ensuite, le jeter dans la cave dés mai 2007? Cette prime effacera-t-elle le premier geste présidentiel : s’augmenter royalement? Il est à craindre que ce pouvoir affaibli ne sous-estime encore une fois le rejet du seul énoncé du nom de « Sarkozy ». Tout ce que les Français retiennent de Nicolas Sarkozy s’est la frime, la rodomontade, le camelot, une vulgarité jamais égalée par ses prédécesseurs.
Enfin, le jour même où le Président annonce cette prime, il entérine le souhait d’EDF d’augmenter de 25 à 30 % ses tarifs dans les prochaines années : nos concitoyens ne feront-ils pas un parallèle forcément négatif?
Ce déplacement dans les Ardennes sera vu comme une provocation ou pis encore comme une défaillance de mémoire des Français.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Note :
1-j’emprunte une partie du titre du Canard enchainé de ce mercredi

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 19 avril 2011

Libye : oscillations N°912 4e année

Difficile ce soir d’écrire sur un seul sujet tant les événements de chaque jour exaspèrent le sentiment. A tout seigneur tout honneur, Barack Obama cherchant après un pays qui n’ayant pas signé le traité de Rome instituant la Cour Pénale internationale pourrait accueillir le Colonel Kadhafi! Outre la singularité de l’entreprise de la part d’un Prix Nobel de la Paix, signalons à toutes fins utiles que les Etats-Unis ne l’ayant pas ratifié, pourquoi n’ouvriraient-ils pas les bras au dirigeant maudit? Détail cocasse, Washington aimerait que le Zimbabwe soit cet hôte alors que Robert Mugabe est universellement détesté…
Restons en Libye, le ministre de la Défense, Gérard Longuet dit tranquillement depuis deux jours que les puissances qui bombardent ce territoire vont au-delà de la résolution de l’ONU : entendez-vous l’once d’une protestation tant en France qu’à l’étranger? Non, la nouvelle passe, ni plus ni moins…. Le député Axel Poniatowski qui fut un partisan de l’invasion de l’Irak en 2003 plaide pour l’envoi de troupes au sol. Le ministre des Affaires Etrangères, Alain Juppé, a redit son opposition farouche mais Londres suggère l’envoi de « conseillers » et l‘Elysée opinerait : c’est ce même mot qui était employé pendant la guerre au Vietnam et lors d’interventions dans certaines républiques d’Amérique latine.
Etrange coalition qui se revêt de la toge du droit et la déchire par petits bouts au gré des évolutions et des craintes. Ne vous étonnez-vous pas du silence qui entoure la mise au secret de Bradley Mannings l’informateur de Wikileaks? Il est, dit-on, soumis à la question dans les prisons américaines….En un mot, torturé.

Le monde est beau.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 18 avril 2011

Mario Tomé/Alain Joxe : L’Otan et le crime de « guerre sans fin », requiem des stratèges N°911 4e année

Alain Joxe propose la traduction de l’article de l’un des artisans de la révolution des œillets, le colonel Mario Tomé

L’auteur vise juste!
http://www.cirpes.net/article361.html


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

vendredi 15 avril 2011

Edito : Revenu citoyen, prime…etc? N°910 4e année

Le départ du député Daniel Garrigue, porte-parole de République solidaire est un coup dur porté à Dominique de Villepin. Officiellement, le député de Bergerac serait furieux de l’idée du revenu citoyen préconisé par l’ancien Premier ministre.
Que pensez de cette idée? Apparemment, elle séduit mais en la reliant à la dernière intervention de François Baroin qui proposait le versement d’une prime de 1000 euros aux salariés d’une société qui verserait des dividendes à ses actionnaires, on se dit que le « Système » est à bout de souffle. Proposez de telles mesures s’apparentent plus à des pis-aller qu’à la mise en place d’un programme cohérent. L’explosion de la société française serait-elle si proche pour que de tels expédients nous arrivent ainsi enrobés?
Quant à l’idée énoncée par l’UMP d’imposer aux bénéficiaires du RSA plusieurs heures de travail par semaine sans rémunération : c’est prendre le chemin de la servitude!


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Pierre Jourde: « C’est la culture qu’on assassine » N°909 4e année

A l’occasion de la sortie du dernier ouvrage de Pierre Jourde aux éditions Balland, ci-dessous en lien, son entretien avec Nicolas Vidal de BSCNews : Son propos est très mondain et superficiel…

Jean Vinatier
SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

jeudi 14 avril 2011

Jean-Pierre Chevènement: « La France et la Grande-Bretagne, un pôle pour faire exister l’Europe dans le monde » N°908 4e année

Ci-dessous son article paru dans The Guardian le 26 mars et traduit dans notre idiome :


http://www.chevenement.fr/La-France-et-la-Grande-Bretagne-un-pole-pour-faire-exister-l-Europe-dans-le-monde-multipolaire_a1109.html?preaction=nl&id=3345999&idnl=86686&

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Guy Sitbon : Les Juifs orthodoxes dispensés de laïcité aux concours des grandes écoles N°907 4e année

La dernière gaffe de Nicolas Sarkozy et elle est de taille : elle rompt le principe d’égalité en favorisant une petite communauté! Pendant ce temps, son gouvernement s’emmêle les pinceaux sur la question musulmane.
Qu’en pense le Crif? Il approuve cette disposition!
Un de mes lecteurs m’a écrit en réagissant à cette faveur présidentielle « mais qu’il est con Mais qu'il est con c'est pas Dieu possible »

Ci-dessous l’excellent article de Guy Sitbon :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Syrie, Bahreïn, Yémen: Révoltes en mode silence? N°906 4e année

Dereaa, Baïda, Banias et aujourd’hui Alep sont des villes syriennes entrées en révolte contre le régime des Al-Assad des Alaouites, une minorité au pouvoir dont la qualité de musulman n’a été reconnue qu’en 1973. En face, une majorité de sunnites, 10% de chrétiens et des Kurdes interdits de la nationalité syrienne!
La Syrie est une mini-Irak aux liens stratégiques avec la Turquie et l’Iran sans oublier le statu quo avec Israël (plateau du Golan) La presse de Tel Aviv craint énormément un renversement de l’actuel Président!
Le sang coule comme à des milliers de kilomètres au Yémen mais silence. La répression est féroce comme à des milliers de kilomètres à Bahreïn mais silence.
La révolte arabe débutée en Afrique, en Tunisie, se répand, paraît se calmer à un endroit pour surgir dans d’autres pays. L’Arabie Saoudite, l’Algérie, le Maroc semblent hors de toute contestation à grande échelle mais pour combien de temps? L’immolation d’un jeune Tunisien a libéré des forces qui surprennent autant par leurs vigueurs que par leurs spécificités. Il n’est guère étonnant que les analystes et les chefs d’Etat ne sachent sur quel pied danser et, dans le doute certaines puissances européennes soutiennent, grâce à la France, les révoltés de Cyrénaïque dans une improvisation et une précipitation qui n’est pas sans ressemblance avec la guerre de Crimée en 1854!
Certains parlent déjà d’une contre-révolution dont l’Arabie Sadoudite serait le centre réactionnaire comme le fut l’Autriche d’avant mars 1848?
Au lendemain d’affrontements au Caire, l’arrestation de deux fils de Moubarak et la surveillance de leur père montrent que tout pourrait à nouveau basculer. La situation dramatique dans le royaume de Bahreïn où la contre-attaque de la dynastie au pouvoir avec le soutien de Ryad et des Etats-Unis ne soulève aucune critique européenne : les partis politiques français oublieraient-ils que la police du petit royaume a été formée par nos soins (Alain Bauer) On se taisait moins en décembre après l’aveu de Mme Alliot-Marie!
Si les Libyens peuvent espérer une aide, les Syriens ne compteront que sur leurs seules volontés et courage : ni l’Europe, ni les Etats-Unis ne monteront une coalition à moins que l’Iran ne commette une erreur ou que les Iraniens déboulent soudainement contre les Ayatollahs. Et encore!
Que dire! Les Arabes commencent la révolte qui leur a été interdite en 1919 et, par voie de conséquence, ils secoueront le monde religieusement et politiquement.

Ci-dessous, l’article d’Alain Gresh sur la Syrie

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 13 avril 2011

Ignacio Ramonet : « Le citoyen vit dans un sentiment d'insécurité informationnelle » N°905 4e année

Interrogé par Frédéric Dunand, un échange fructueux avec le Galicien Ignacio Ramonet, ancien directeur du Monde diplomatique :


Un extrait :

« WikiLeaks a fait la démonstration que les médias traditionnels ne fonctionnaient plus et n'assumaient plus leur rôle. C'est dans la niche de leurs carences que WikiLeaks a pu pousser et se développer. Ce site a aussi dévoilé que la plupart des États avaient un côté obscur, caché. Mais le grand scandale, c'est qu'après les révélations de WikiLeaks, il ne se soit rien passé ! Par exemple, WikiLeaks a révélé que, à l'époque de la guerre d'Irak, un certain nombre de dirigeants socialistes français allaient faire allégeance à l'ambassade des États-Unis à Paris pour expliquer aux Américains que s'ils avaient été au pouvoir, ils auraient engagé la France dans cette guerre. Et cela n'a pas fait de vague. Alors que c'était presque de la haute trahison. »

puis l’article en entier :

http://www.humanite.fr/08_04_2011-ignacio-ramonet-%C2%AB-le-citoyen-vit-dans-un-sentiment-dins%C3%A9curit%C3%A9-informationnelle-%C2%BB-469609

En supplément « Le mercato des médiacrates ou le ballet des interchangeables » par Henri Maler, Julien Salingue d’Acrimed :

http://www.acrimed.org/article3570.html

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 12 avril 2011

France en Afrique : Libye et Côte d’Ivoire N°904 4e année

L’armée française goûte l’Afrique : au large de la Somalie, dans le Sahel et depuis quelques longues journées en Libye et en Côte d’Ivoire.
Pour l’heure les bombardements français dans le ciel libyen ont l’approbation du public tout simplement parce qu’il n’y a aucun mort dans notre camp! Mais, un sentiment assez désagréable fait son chemin : constater que plus les journées passent et plus notre pays assumerait quasi seul la résolution 1973 : les Américains se sont retirés, les Anglais manœuvrent derrière nous (voir l’affaire du ministre libyen Moussa Koussa) tout en nous souriant, les Italiens combinent et les avions koweïtiens, qatari se bornent à un tour de vol. En face, le colonel Kadhafi et ses fils sont à la manœuvre toujours soutenus par les tribus de la Tripolitaine et même celles du Fezzan. Les insurgés de Benghazi se plaignent de la mollesse des otaniens mais quand ceux-ci interviennent, ils font des « friendly fires » plongeant, alors, le Comité national libyen de la Cyrénaïque dans le désarroi. En toute logique, il faudrait débarquer des troupes : cette hypothèse terrifie les Européens, angoisse les Américains et, cerise sur le gâteau, les Benghazi s’y opposent fortement : ils veulent la logistique, les armes pas les uniformes!
Redoutant un ensablement, Alain Juppé a plaidé pour une activité plus soutenue de l’OTAN alors qu’au départ il l’écartait d’un geste libérateur. Pourquoi? Parce que Nicolas Sarkozy a fait du départ de Kadhafi une condition essentielle. La France ne court-elle pas le risque de tirer les marrons du feu pour ses alliés anglo-américains? Or, ces mêmes alliés seraient-ils assez cyniques pour planter le Président Sarkozy : un agité utile?
En Côte d’Ivoire, la France ne cesse de jouer la carte modeste à l’exact inverse de ce qu’elle s’enorgueillit en Libye. Tous les démentis publiés assurant que jamais ou grand jamais un seul treillis français n’avait frôlé la personne de Laurent Gbagbo sont absurdes. Assumons, au contraire, notre action appuyée par la résolution de l’ONU et par l’accord militaire nous liant à la Côte d’Ivoire dans la personne du Président Alassane Ouattara ! Evidemment que les troupes de la Licorne ont œuvré pour la capture de Laurent Gbagbo!
Cette présidence sarkozienne ne distinguant plus ses intérêts concevrait d’être naine dans une partie d’Afrique où son rôle a été longtemps admis et se gonflerait comme une outre dans une autre aire où nous nous serions précipités sans véritable réflexion!

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Islande : les créanciers défaits par le peuple souverainN°903 4e année

60% des Islandais ont refusé, par voie référendaire, de renflouer les créanciers mondiaux de la banque Icesave. Les investisseurs anglais et néerlandais poursuivront l’Islande devant la Cour de Justice européenne.
Le Président islandais, Olafur Grimsson, qui a pesé de tout son poids pour imposer un second référendum contre l’avis du gouvernement et de l’Assemblée nationale a publié un communiqué à lire en anglais ici ou les extraits ci-dessous :
« La nation islandaise a rendu son verdict et a assumé sans équivoque la responsabilité que lui confie la Constitution. La forte participation, selon les critères occidentaux, et le débat intense qui a précédé l’élection, montrent clairement l’importance de cette question pour la nation.
[ ]
 Le peuple s’est exprimé clairement sur cet enjeu par deux fois, en accord avec la tradition démocratique qui est la contribution la plus importante de l’Europe à l’histoire mondiale. Les dirigeants des autres Etats et des institutions internationales devront respecter cette expression de la volonté nationale. Les solutions aux disputes soulevées par la crise financière et les faillites de banques doivent prendre en compte les principes démocratiques qui sont le fondement de la structure constitutionnelle occidentale »

Avertissement bien senti par un journaliste du Guardian (relevé et traduit par Françoise Garteiser) :
« Un article du Guardian signé Aditya Chakrabortty nous en dit plus, et fait une comparaison intéressante entre l'Islande et le reste de l'Europe -- notamment l'Irlande :
Après la faillite de ses trois plus grandes banques en 2008, "l'Islande a fait deux choses remarquables", explique M. Chakrabortty. "D'abord, elle a laissé les banques couler : les financiers étrangers qui avait prêté aux institutions de Reykjavik à leurs risques et périls n'ont pas récupéré une seule couronne. Ensuite, les autorités ont imposé des contrôles de capitaux, compliquant la tâche des marchands de fonds souhaitant retirer leurs liquidités du pays".
"Comparez la politique islandaise à celle suivie par un autre pays minuscule de l'Atlantique Nord, qui a lui aussi un secteur bancaire bien plus grand que son économie nationale. Lorsque le credit crunch est arrivé à Dublin, le gouvernement a décidé de garantir le secteur bancaire tout entier -- y compris les dizaines de milliards d'euros de prêts accordés par des investisseurs étrangers. Cela a rapporté au pays une dette se montant à 80 000 euros environ par ménage -- une dette qui, dans les faits, a mis le pays sur la paille".
L'Islande a donc fait l'exact contraire de ce que recommande la "sagesse" boursière convenue, tandis que l'Irlande a appliqué à la lettre l'évangile selon St Keynes. Et que s'est-il passé ? L'Islande a-t-elle basculé dans le chaos et la géhenne ? L'Irlande marche-t-elle d'un pas assuré vers un avenir radieux et des lendemains qui chantent ?
Eh bien... toujours selon Aditya Chakrabortti, "les preuves semblent indiquer le contraire : l'Islande s'en est sortie en meilleur état que quiconque pouvait l'espérer en 2008. Le pire de sa récession est passé, même s'il est encore trop tôt pour parler de croissance soutenue, et le taux de chômage (7,5%) est légèrement supérieur à la moitié de celui de l'Irlande (13,6%). Autre chose remarquable : après que la couronne a perdu plus de la moitié de sa valeur faciale, l'inflation baisse également rapidement. Et puisqu'il n'a pas besoin de rembourser ses créditeurs étrangers, les finances du gouvernement sont également en meilleure santé. En Irlande, en revanche, le gouvernement a injecté plus d'argent dans son secteur bancaire -- pour la cinquième fois".
Bien entendu, ce n'est pas facile ; l'Islande n'est pas tirée d'affaire. Il lui faudra encore avaler de nombreuses platées de soupe à la grimace... mais peut-on vraiment dire qu'il en est autrement pour les PIGS ? N'y aurait-il pas quelques leçons à apprendre des Vikings... n'en déplaise aux créditeurs, qui seraient forcés, pour une fois, de vivre avec leurs mauvaises décisions ? »

Les peuples irlandais, portugais, grecs ne sont plus seuls, la résistance a débuté !

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Sources :


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 11 avril 2011

Peter Dale Scott : « Derrière la démocratie états-unienne : l’État profond » N°902 4e année

Suite à la traduction en Français de l’ouvrage du professeur émérite de l’université de Berkeley, Peter Dale Scott, The Road to 9/11(La Route vers le Nouveau Désordre Mondial), en lien l’entretien qu’il a accordé à ses traducteurs Maxime Chaix et Anthony Spaggiari :


Et la recension par le général Bernard Norlain :

Site de la maison d’édition

Pour aller plus loin avec deux sociologues Stephan Keel &Eric Vallée :
Théories du complot et parapolitique :

 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 10 avril 2011

UMP et PS empêtrés? N°901 4e année

Le départ du président du parti radical Jean-Louis Borloo de l’UMP a suscité les réactions unanimes des ténors de l’UMP qui l’ont fustigé. Si le parti présidentiel se fissure davantage chaque jour, le centre pourrait connaître l’engorgement dans l’étroit couloir qui est le sien : Hervé Morin, François Bayrou et Jean-Louis Borloo se frictionneront à qui mieux mieux pour in fine s’écharper dans l’indifférence française. L’UMP redoute bien davantage une candidature de Dominique de Villepin et ce même s’il n’est plus membre de l’UMP. Mais au-delà de tous les commentaires possibles sur les conséquences des actes des uns et des autres n’est-ce pas l’actuel Chef de l’Etat qui par son entêtement menacerait au premier chef l’unité de la droite? Il est assez paradoxal d’entendre tel ou tel ponte de l’UMP se lamenter d’une possible division quand chacun d’entre eux fait mine de ne pas s’affoler du rejet profond du seul nom de Sarkozy? Si l’UMP s’agrippe à ses bras au lieu de s’accorder sur un autre candidat, ne ferait-elle pas le jeu de Marine Le Pen?  En réalité, au-delà d’une élimination au soir du premier tour de son champion pour l’heure honni, l’UMP craint par dessus-tout d’exploser lors des législatives de juin 2012 et de voir filer, alors , une cinquantaine de députés vers le Front National ou de sa plate-forme de rassemblement!
Le PS n’est guère mieux loti pour avoir pondu un catalogue de mesures sans grande originalité et sans souffle faute de savoir lequel des éléphants porterait hautement la Rose : François Hollande, Martine Aubry, Ségolène Royal ou Dominique Strauss-Kahn dont les partisans pour certains d’entre eux ex-sarkoziens, prétendent que leur champion est, naturellement, au-dessus d’une primaire. Si un choix se faisait soyons certain que l’indiscipline et les rancœurs empêtreraient le parti socialiste alors que sur sa gauche, un Jean-Luc Mélenchon se flatte d’avoir convaincu le PC de se ranger sous sa bannière. Les Verts, faisant le pendant des centristes de droite se querelleront sous l’œil amusé d’un Cohn Bendit tout en parvenant à grappiller ce qu’il faut de voix de la gauche.
Si l’UMP continue sa fuite en avant en se plaçant sur les thématiques du Front national, le PS croit plaire en rad-soc d’obédience libérale le tout saupoudré d’un vague vernis social.
A une année de l’action présidentielle, les aveuglements et les œillères des deux grands partis de la Ve République ne rendent pas les Français pessimistes mais tout simplement furieux de ne rencontrer le moindre guide d’où le cheminement vers des votes protestataires ou l’abstention.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 9 avril 2011

USA : la faim et la pauvreté explosent et le dollar sur le billot? N° 900 4e année

A cette allure, les Etats-Unis ressembleront de plus en plus à l’empire romain dans sa phase terminale : une masse de gens au chômage (complet, partiel…etc) et une minorité de plus en plus riche.

Ci-dessous le journal argentin :
(la version est disponible en espagnol et en anglais)

Et en complément deux artiles juste après l’accord in extremis au Congrès pour le budget qui permettra à l’administration de fonctionner jusqu’au 30 septembre 2011:

Jérôme Revillier : « Dollar : coup de poignard dans le dos en vue. Préparez-vous »

Mais que font les agences de notation si pointilleuses pour le Portugal, la Grèce…
Philippe Béchade :« Il reste 24 heures aux Etats-Unis avant d'être en cessation de paiement »


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

jeudi 7 avril 2011

Ahmet Davutoglu donne le ton à Doha N°899 4e année

Loin de nos projecteurs et dans l’indifférence de nos médias, l’intervention de l’emblématique ministre des Affaires Etrangères de Turquie à Doha ce 13 mars, juste après celle de l’ancien président brésilien, Lula da Silva, mérite toute notre attention.

Vidéo et texte de son intervention lors du 6e forum Al Jazeera le 13 mars 2011
http://english.aljazeera.net/indepth/opinion/2011/03/20113131351569612.html

Joshua W. Walker: "Turkey's Regional Leadership in the Middle East: Principle or Realpolitik?" mars 2011
http://belfercenter.ksg.harvard.edu/publication/20882/turkeys_regional_leadership_in_the_middle_east.html

Compte-rendu par Pepe Escobar de son intervention avec un résumé de l’ambition turque :
http://www.atimes.com/atimes/Middle_East/MD07Ak02.html

Son interview : mai 2010
http://wn.com/Talk_to_Jazeera__Ahmet_Davutoglu

Ahmet Davutoglu devant la SETA Foundation en 2009
http://www.setav.org/ups/dosya/14808.pdf (18 pages)
http://wn.com/Turkish_FM_Ahmet_Davutoglu's_Keynote_Speech_at_SETA-DC_Grand_Opening

Discours du ministre turc :
http://www.mfa.gov.tr/sub.en.mfa?e02fbae4-66f5-4813-96b7-40986c71f171


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 5 avril 2011

Rome le 17 mars 2011 : un moment révolutionnaire N°898 4e année

Lors des cérémonies pour le 150e anniversaire de l’unité italienne, la représentation du très fameux opéra de Verdi, Nabucco dont l'air  Va Piensero a électrisé la salle puis les artistes eux-mêmes! Riccardo Muti a accepté de le rejouer et avec le public!


Il n’est pas inutile de relever les propos de Riccardo Muti :

« Je n’ai plus 30 ans et j’ai vécu ma vie, mais en tant qu’Italien qui a beaucoup parcouru le monde, j’ai honte de ce qui se passe dans mon pays. Donc j’acquiesce à votre demande de bis pour le "Va Pensiero" à nouveau. Ce n’est pas seulement pour la joie patriotique que je ressens, mais parce que ce soir, alors que je dirigeais le Chœur qui chantait " O mon pays, beau et perdu ", j’ai pensé que si nous continuons ainsi, nous allons tuer la culture sur laquelle l’histoire de l’Italie est bâtie. Auquel cas, nous, notre patrie, serait vraiment " belle et perdue ".
[….]
« Depuis que règne par ici un "climat italien", moi, Muti, je me suis tu depuis de trop longues années. Je voudrais maintenant… nous devrions donner du sens à ce chant ; comme nous sommes dans notre Maison, le théâtre de la capitale, et avec un Chœur qui a chanté magnifiquement, et qui est accompagné magnifiquement, si vous le voulez bien, je vous propose de vous joindre à nous pour chanter tous ensemble. »¹

Les Italiens nous donnent une leçon et nos médias furent, sauf erreur, discrets sur cet événement.
Qu’attendons-nous pour nous réveiller ?Ne souffrons nous pas de ce quinquennat nauséabond ?

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Source :

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Libye : une intervention militaire juste? N°897 4e année

« Débat entre Aymeric Chauprade, directeur de realpolitik.tv, et Camille Grand, président de la Fondation sur la Recherche Stratégique (FRS), sur Radio Notre-Dame, le mardi 30 mars 2011 : »


Et l’éditorial de Serge Halimi directeur du Monde diplomatique :

http://www.monde-diplomatique.fr/2011/04/HALIMI/20379



Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 3 avril 2011

Pepe Escobar : La Libye et le deal américano-saoudien N°896 4e année

Un utile éclairage par le journaliste d’Asia Times :

http://www.atimes.com/atimes/Middle_East/MD02Ak01.html

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen