Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 27 octobre 2011

L’Europe entre l’Oncle Sam et la Chine N°1051 5e année

Au lendemain d’une réunion cruciale, nous l’a-t-on martelé, pour l’Euro, on ne retiendra que deux choses : la question de la convergence entre l’Allemagne et la France et l’entrée sur scène de la Chine mais aussi des autres puissances jeunes émergées : les BRICS, les états du golfe arabique.
Ce soir, le Président de la République  a dit à plusieurs reprises qu’il allait travailler avec la chancelière à rapprocher sur les plans économique et financier les deux Etats. Petit à petit se dirigerait-on vers un ensemble confédéral à deux ? Après tout ne sont-ce pas les propositions allemandes soutenues par la France qui ont fait céder les réticences des partenaires européens et des banquiers ? Mais convergence pour quoi ? Une fois encore, une démarche de cette sorte omet de placer l’acte politique au cœur de la pensée au profit de la seule donnée économico-sociale ! Il n’est pas dit que les Français applaudissent des deux mains à voir leurs salaires baisser pour correspondre à ceux d’Outre-Rhin ! Nicolas Sarkozy n’en profiterait-il pas pour rendre inéluctable un programme d’austérité couronné par une règle d’or, censée être le sésame de l’avenir ? Une convergence franco-allemande se comprendrait si sa constitution politique assurerait à l’ensemble de l’Union européenne la solidarité, l’indépendance et l’armait contre les appétits et les calculs étrangers. Au lieu de quoi, avec un brin de naïveté confondante, on a entendu un Chef de l’Etat affirmer que l’acquisition par la Chine d’une partie de la dette européenne n’entamerait pas l’intégrité des Etats ? Je ne sais que pensent les Allemands mais je doute qu’ils soient aussi exactement sur la même ligne que les Français. Ils sont déjà bien contents d’avoir dit leur fait à l’Union et n’ont plus qu’une hâte garder le 1er rang de nation exportatrice.
La Chine et derrière elle les autres nations émergées, exigera en contrepartie de son concours, de monter en puissance au sein du FMI. Un choix qui obligera les Européens à temporiser les Etats-Unis prêts à aucune concession (campagne électorale oblige) tout en ayant la bride tenue par Pékin….Garderons-nous la maîtrise de la monnaie unique ? Une telle perspective n’a rien de réjouissant d’autant plus que les Européens ayant appelé à l’aide extérieure alimenteront le soupçon d’une inadéquation des outils retenus….  
L’euphorie des bourses a montré que les manettes non seulement étaient tenues mais gardaient du ressort : pour combien de temps ? L’Europe reste toujours au cœur d’une tempête redoutable qui ne demande qu’à rebondir. Car sauver une monnaie si la croissance n’est pas au rendez-vous et que le chômage s’accroit appauvrira toujours les peuples tout en garantissant aux plus riches une fortune toujours croissante.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 26 octobre 2011

Libye, Tunisie : ici et là les verts N°1050 5e année

Les verts ,ici, ne sont pas écologistes mais islamiques…Dès l’annonce par un dirigeant du CNT que la Charia servirait de base aux futures institutions libyennes puis de la victoire du parti Ennahda en Tunisie, aussitôt, la terreur semble saisir les médias et certains partis politiques européens. Est-il si surprenant, par exemple, que les Tunisiens débarrassés de Ben Ali se retournent vers un parti islamique ou polygame modéré, comme l’appelle Bernard Lugan ? On est, plus surpris que les Tunisiens installés en France et en Suisse, choisissent majoritairement le parti islamique au lieu d’une représentation plus laïque !
A travers le « Printemps arabe » qui possède tant de variétés, les liesses populaires laissent en se retirant sur le devant de la scène les islamiques qui savent rallier à leurs causes tant les couches populaires que celles plus aisées. Il n’en faut pas plus pour que l’on agite en Europe le spectre de l’invasion et que l’on pointe du doigt tout projet de participation électorale de résidents étrangers sur notre sol. C’est peu dire le climat de crainte qui s’installe dés deux côtés de la Méditerranée. Mais au-delà des islamiques, une puissance historique chemine lentement mais surement, je veux parler de la Turquie tandis que d’autres nouvelles, comme ces potentats portuaires (Qatar, Bahreïn, Oman…etc..) escomptent élargir leurs influences comme le firent si fortement des républiques italiennes dès le Moyen-âge : Venise, Pise, Livourne, Gênes.
D’ailleurs, les dirigeants libyens et tunisiens n’inclinent-ils pas fortement ou du côté d’Ankara ou du côté qatari et pourquoi pas à terme des deux ? Il est instructif de noter que des interventions étrangères motivées par un mélange de préoccupations autant électoralistes que mercantilistes liées à des projections géostratégiques  auront pour conséquence principale de les plonger dans des labyrinthes où le fils d’Ariane ne tiendra pas la distance! Et Washington ainsi que leurs otaniens européens ne devraient pas non plus croire qu’Israël, les suivra dans cette voie en silence : là-aussi des surprises pourraient survenir !
Les événements auxquels  nous assistons n’annoncent pas un hiver de la contestation mais bel et bien le déroulement normal de faits très forts dont les ondes de chocs ne sont pas du tout près à faiblir.
Dernier point qui suscite l’interrogation des milieux économiques du « monde atlantique » l’Islam est-il compatible avec l’économie de marché et plus encore avec le libéralisme-libertarien ? La réponse est oui ! Mahomet ne fut-il pas lui-même caravanier ?
Pour conclure, disons que les rives sudistes et orientales méditerranéennes sont emportées par un élan que nous peinons à saisir prisonniers que nous sommes de la représentation binaire des choses. Le Maghreb et l’Orient ne le sont absolument pas….Ce qui est grave c’est de relever qu’en Europe on ne le pense  pas du tout.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Une 3ème guerre mondiale conséquence de la 2ème globalisation ? par Jean-Michel Quatrepoint N°1049 5e année

L’auteur de « Mourir pour le Yuan » répond aux journalistes dans les locaux de l’IHEDN  le 10 octobre dernier: (
Voir aussi la vidéo enregistrée le 14 septembre intitulée: Le naufrage de la globalisation financière )
 
 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aymeric Chauprade répond à un média suisse N°1048 5e année

Toujours clair et posé :

ou sur le site de :


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 24 octobre 2011

« La Fourmi, le Profit et l’Etat » par Manuel de Diéguez N°1047 5e année

Je vous laisse découvrir ce « A la manière de… »
http://www.dieguez-philosophe.com/ puis cliquez sur Sommaire :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 23 octobre 2011

« Etats-Unis : quelles perspectives stratégiques ? » N°1046 5e année

Bon entretien avec Olivier Zajec, l’auteur de « La nouvelle impuissance américaine » :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 22 octobre 2011

« L’avenir de la Libye sans Kadhafi » par Andreï Fediachine N°1045 5e année

Il y avait une certaine indécence à entendre les Américains et les Français se disputer le tir qui aurait blessé à mort le colonel Kadhafi. Les images qui circulent en boucle ont achevé, si l’on peut dire, de choquer. Mais à tout considérer, qu’un peuple mette à mort son tyran heurte moins que des étrangers qui revendiquent une part de cette fin au nom d’idéaux démocratiques et de liberté. Comme le souligne l’auteur de l’article ci-dessous, il n’est pas du tout certain que les citoyens des pays Arabes se placent sur la même longueur d’onde que les euro-américains et qu’ils ne craignent, en fait, une nouvelle mainmise sur leurs destinées. Les Anglais et les Français ont déjà fait un grand mal aux Arabes au lendemain de la Première guerre mondiale en réduisant à rien, près de Damas, le royaume espéré.
On pourra relire l’ouvrage de Jacques Thobie, Ali et les 40 voleurs, Paris impérialismes et Moyen-Orient de 1914 à nos jours, Editions Messidor, 1985.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

jeudi 20 octobre 2011

Kadhafi est tombé ! N°1044 5e année

La mort du Guide annoncé depuis le début de l’après-midi est confirmée partout. Capturé blessé a-t-il été achevé ou pas ? Ou bien est-il réellement tombé en combattant les armes à la main ? Nous ne le saurons sans doute jamais.
Si la Libye est libre de toute entreprise du Guide, les dirigeants du CNT sont, désormais face à une grande responsabilité face aux innombrables exigences des tribus, de même que les Euro-américains. L’OTAN devrait immédiatement cesser ses bombardements qui ont ravagé le pays en quelques mois. Désormais alliés ou pas, les affairistes se pourlèchent les babines escomptant des contrats mirifiques tandis que le nouveau pouvoir libyen réclamera et obtiendra une aide financière internationale dont celle, selon toute vraisemblance, de la France…
« Le printemps arabe » compte donc la première mort d’un dirigeant honni : certains diront qu’il fallait un procès, d’autres pas. Saddam Hussein a-t-il avoué la moindre chose durant son jugement ? Non. Quel que soit le jugement que l’on porte sur cet homme qui fut, à ses débuts, un vrai idéaliste , une fin rapide est plus digne qu’une déchéance toujours source de vengeances et d’humiliations qui déshonorent les vainqueurs. La page Kadhafi est tournée. Bachar Al-Assad, prochain objectif des Américains et Européens, sait que son sort est entre les mains des Russes et des Chinois. Il ne serait pas très surprenant que l’on vit surgir un projet d’expédition  ou croisade du CNT libyen vers la Syrie en soutien du CNS appuyée par les otaniens : des Arabes libres allant au secours d’autres Arabes soutenus financièrement par des Qataris et Saoudiens : imparable ? Quelque part, l’Occident retournerait en Orient…….
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Article et vidéos autour des bouleversements en coursN°1043 5e année

Bill Bonner : Le chômage aux Etats-Unis indique des bouleversements plus profonds qu’une crise économique
 Paul Jorion : »Le grand mystère des choses enfin révélé »
 Manifestants dans la rue, champagne au balcon :


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 19 octobre 2011

Sarkozy à Carla, à Angela : accouchez ! N°1042 5e année

« Un euro, mon royaume pour un euro ! » Il y a du Richard III chez le Président de la République qui a débarqué à Francfort sans crier gare et en délaissant son épouse à la clinique de la Muette. Si l’on est prévenu de l’heureux événement en France, en Allemagne rien n’indique d’un accouchement  même avec l’aide d’une césarienne !
Le moins que l’on puisse dire est que chaque pays européen passe sous les fourches caudines non seulement des agences de notations mais aussi de l’Allemagne qui exerce un magistère arc-boutée sur les seuls idées épicières avec tout de même le bon sens d’obliger les banques à perdre sur la dette grecque : il est bien malheureux que la France n’apporte pas l’ingrédient politique, le seul dont il faudrait user pour frapper un grand coup ! Les marchés, lit-on partout, sont à l’affût d’un accord d’ici à dimanche. Il y a aura bien des décisions mais toutes sans une force véritable parce déconnectées de la grandeur politique. Les européens sont-ils conscients qu’au-delà de la viabilité ou non de l’euro, se joue leur crédibilité et leur place dans l’âpre monde ? La Chine mise sur l’euro fort pour diversifier ses avoirs, les Etats-Unis quoiqu’ils disent ne pleureraient pas beaucoup la fin de la monnaie unique : pour eux, être la seule monnaie face au Yuan est essentiel. La Russie a, mais en vain, appelé l’Europe à entrer dans une union eurasienne mais elle a préféré installer des antimissiles de l’Oncle Sam….
Bref de tous les côtés, les appétits de puissances étrangères guettent tout l’avantage qu’elles retireraient de l’homme malade européen, qui ne l’est que par le manque de courage de nos dirigeants égrotants d’eux-mêmes. Pourtant, nous savons tous, tous les atouts des 27 de l’Union dont les 14 de la zone euro, c’est peu dire l’immense colère qui nous habite d’assister à un immense gâchis aux cruelles conséquences.
Nicolas Sarkozy pourra-t-il convaincre, trouver une formule, qui satisfît la chancelière ? Malheureusement son déplacement surprise doit beaucoup à la vie politique intérieure française. Quel n’a pas été l’étonnement du public de voir la panique saisissant l’UMP après la désignation de François Hollande ! Ce n’est pas en reprenant les propos de Martine Aubry contre l’actuel candidat socialiste que le Président gagnera en poids. Moi ou le chaos ? Il est très délicat pour un gouvernement d’actionner la politique du pire surtout lorsqu’il suscite une défiance grandissante.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 18 octobre 2011

Libye : « La guerre humanitaire » N°1041 5e année

Ci-dessous le film réalisé Julien Teil, Mahdi Darius Nazemroaya et Mathieu Ozanon pendant l’été :
 Jean Vinatier
SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 17 octobre 2011

Turquie : chemins hésitants ? N°1040 5e année

Où va la Turquie ? Depuis que le kémalisme s’est effondré en juillet 2011 quand tous les chefs d’état-major ont présenté leur démission collectivement, le dynamisme du Premier ministre Erdogan et de son ministre des Affaires Etrangères, Ahmet Davutoğlu semble trouver sur le terrain des différents pays arabes une réception très positive - Egypte, Tunisie, Libye-  sans doute liée à sa fermeté face Israël.
D’un côté la Turquie affirme haut et fort une ambition dite néo-ottomane qui impliquerait un réel détachement d’alliance, notamment avec l’OTAN mais d’un autre côté, elle approuve, juste avant l’Espagne, l’installation du bouclier anti-missile  américain sur son sol alors qu’Ankara et Téhéran gardent une diplomatie active : se résumerait-elle à leur seule « kurdophobie » commune ?
On ne discerne pas encore le sens véritable de la politique turque vis-à-vis des pays arabes : a-t-elle en vue de montrer à Washington mais aussi à Moscou et Pékin que la question d’Orient ne trouvera pas de nouveau passage sans elle  ou bien veut-elle mener une réelle politique pro-arabe dans une version laïque pour faire contrepoids aux évidentes ambitions des Etats de la péninsule arabique ? Elle n’axe pas, semble-t-il, non plus sa réflexion à partir des chiites et des sunnites, elle mesure le poids respectif de l’Iran et des pays Arabes : elle n’aurait pas  alors une démarche religieuse seulement géopolitique.
A priori et si l’on suit le cheminement d’Ahmet  Davutoğlu, la Turquie souhaiterait retrouver ses limites d’avant 1914 face à l’Iran par Irak interposé et aux puissances occidentales en prenant pied sur la côte  nord-africaine, base de départ idéale pour descendre le long de l’Afrique : les entrepreneurs turcs ne sont-ils pas déjà très actifs autour des Grand Lacs ?
Vis-à-vis de l’Union européenne la tension est patente : les Etats de l’Union affichent une réticence à l’égard de la Turquie tout en espérant l’amener à contrition en lui suggérant une série de réformes qu’elle n’entend pas suivre : dès lors pourquoi Ankara ne dirait pas officiellement qu’elle tire un trait sur une adhésion à terme ? Après tout, la Turquie incluant l’espace turcophone qui la conduit jusqu’en Asie centrale, n’est-elle pas une nation-monde et par sa politique énergétique  ne contrôle pas les gazoducs cruciaux pour les Européens ?
La Turquie dispose d’atouts majeurs face à des puissances qu’elle redoute autant qu’elle en cherche l’appui : Russie, Chine. Croit-elle qu’en ne quittant pas l’OTAN et en gardant une relation intime avec les Etats-Unis, elle jouira d’une protection durable ?
De même cherche-t-elle à devenir un membre à part entière des BRICS, acronyme forgé par un patron de Goldman Sachs ce qui induirait qu’elle se place résolument parmi les émergents : est-elle prête ?
La question est de savoir si une politique qui compte autant d’envers que d’endroits pourra se poursuivre longtemps.  

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 16 octobre 2011

Hollande candidat désigné, Sarkozy homme imposé N°1039 5e année

Les lecteurs de la Tribune de Genève pensent à 58% que François Hollande peut battre Nicolas Sarkozy. Au soir de la fin de la primaire socialiste, le parti présidentiel se réfugie derrière les institutions de la Ve République et la personne du Général de Gaulle pour contrer une incontestable réussite du principal parti d’opposition.
L’UMP ne pouvant en l’état opter pour des primaires, son candidat étant Président de la République, ses leaders essaient dans une certaine précipitation de placer la personne présidentielle au-dessus des partis. Un exercice, pour l’heure, bien délicat et peu audible pour les Français tant Nicolas Sarkozy s’est identifié au héraut des « riches ». De plus, le Chef de l’Etat peine à colmater les fissures au sein de l’UMP et s’ingénie à dissuader tout candidat centriste à concourir pour les prochaines élections. Que les ténors de l’UMP le veuillent ou pas, leur « homme imposé » est dans un labyrinthe. La semaine prochaine, Nicolas Sarkozy interviendra à la télévision alors que se tiendra le G20. Il tentera, comme il l’a déjà fait, de se hisser et d’apparaître comme un acteur international essentiel tandis que les Français compareront leur état de 2007 avec celui d’aujourd’hui. Le mouvement des indignés, bien matraqués, par l’Elysée, rappelle que le climat international se charge de nuages. Nicolas Sarkozy peut-il ressortir le discours qu’il commit à Toulon ? Ayant été balancé dans les fossés à peine lu, comment pourrait-il le brandir à nouveau ? Non.
Ceci étant dit, si le PS mobilise les médias depuis des mois ainsi que l’UMP, d’autres forces politiques commencent à mobiliser une attention grandissante. Le Parti de gauche et le Front national que l’on tente de maintenir en lisère, déteignent sur la campagne à venir. Le preuve est que ce soir, non seulement les socialistes sont en ordre de bataille mais aussi le Chef de l’Etat qui assurait, voici peu, de ne débouler dans l’élection présidentielle, qu’à la fin de l’hiver 2012, enfourche, maintenant, son cheval de combat. D’ores et déjà, le jeu politique est chamboulé.
Nous ne sommes pas à l’abri de retournements, de surprises et de « trahisons » de part et d’autre. Mais les partis clefs de la Ve République guidés par une même pensée économique libérale et solidaires de la présente architecture européenne sont aujourd’hui les partis conservateurs d’une part, d’un ordre de plus en plus remis en cause par les injustices et les inégalités sociales qu’il génère, et d’autre part, confrontés à l’émergence de puissances avocates du multipolaire. Si les socialistes et les umpistes ne se révolutionnent pas, ne connaîtront-ils pas de cruelles déconvenues ? François Hollande candidat désigné, Nicolas Sarkozy homme imposé  de futurs Gros-Jean  comme devant?
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

vendredi 14 octobre 2011

Obama, Sarkozy : chercheurs de guerre ?N°1038 5e année

Il flotte un drôle d’air, un air quelque peu enfumé : ici et là, c’est-à-dire aux Etats-Unis et en France où Barack Obama et Nicolas Sarkozy bombent le torse, à quelques mois de leur campagne présidentielle respective.
Barack Obama répète depuis plusieurs jours toute son acrimonie envers l’Iran soupçonné d’assassinat envers l’ancien ambassadeur d’Arabie Saoudite, Prince Turki al-Faisal lequel était très proche de feu Oussama Ben Laden, de préparation d’un attentat sur le sol américain. De son côté, le Sénat s’insurge contre le Yuan, ce qui accroit la tension avec la Chine. Et pour couronner le tout, le POTUS, reconnait bien volontiers avoir autorisé l’élimination d’hommes au nom de la sécurité nationale ; ainsi, vient de tomber au Yémen, l’Américain devenu imam, Anwar Al-Awlaki, chef supposé d’Al Quaida dans la péninsule arabique. Jamais, un récipiendaire d’un Prix Nobel de la Paix n’a été autant sur le sentier de la guerre. Après tout, Barack Obama considérait-il ce Prix Nobel comme celui de la Pax Americana…..
Nicolas Sarkozy, la tête toute entière retournée par son rapide déplacement en Libye accompagné par son Narcisse des sables, BHL, se découvrirait une vocation pour les actions  militaires d’abord contre l’Iran puis d’ici trois ans contre l’Algérie. En tournée rapide dans le Caucase, le Président français a cru bon de s’en prendre en Arménie aux Turcs (pour des motifs électoralistes) et en Géorgie  à la Russie (oubliant de se souvenir qu’en 2008, la première était la puissance attaquante et non l’inverse !)
Il est assez inquiétant d’entrevoir que des chefs d’Etat en quête d’un second mandat ne cesse pas de caresser des desseins bellicistes, seuls moyens, selon eux, de susciter chez leurs compatriotes un sursaut nationaliste alors que la situation sociale est tragique et que tous les deux festoient avec celles et ceux qui concentrent la richesse entre leurs mains .S’il advenait  que ces deux hommes bien décevants, parvenaient à être reconduits, ils seraient en plus d’être haïs ou détestés d’apparaître comme des Chefs d’Etat par défaut.
Voilà une raison supplémentaire de devenir des indignés. Comme répondait Marcellus à Horace dans Hamlet, « il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark »!
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

jeudi 13 octobre 2011

Pétition : Défendons la liberté de l’information ! N°1037 5e année

La diffusion d’un reportage sur France 2 intitulé, « Un Etat palestinien est-il possible » dans le cadre de l’émission « Un œil sur la planète », a suscité des colères inouïes de la part du CRIF et de l’ambassade d’Israël en France. Aujourd’hui le SNJ édite une pétition que je relaie :
« Le Conseil représentatif des institutions juives de France et l’ambassade d’Israël demandent à être reçus par le président de France Télévisions.
Cette démarche fait suite à la campagne diffamatoire lancée contre l’émission "Un œil sur la planète". Son "crime" : avoir consacré, le lundi 3 octobre, deux heures de reportages à la question : "Un Etat palestinien est-il possible ?"
Communiqués hystériques, flot de courriers électroniques souvent insultants, menaces physiques contre le présentateur de la soirée : tout est bon pour tenter d’intimider les journalistes de France 2.
Tout, sauf des arguments rationnels. Aucun de ces textes - y compris une contre-émission sur le site de l’ambassade d’Israël - n’a réussi à démontrer la moindre erreur factuelle qu’auraient commise les journalistes d’"Un œil sur la planète".
Nous, journalistes de médias et de sensibilités différents sommes évidemment attentifs à la critique constructive des lecteurs, auditeurs et téléspectateurs. Mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit.
C’est pourquoi nous, Syndicat national des journalistes, première organisation de la profession, affirmons notre solidarité avec nos confrères attaqués et disons "assez" ! Comme si le harcèlement contre Charles Enderlin n’avait pas suffi. Répétons-le : il ne revient pas à une ambassade ni à un organisme communautaire - quels qu’ils soient - de dicter aux journalistes français ce qu’ils doivent et ne doivent pas écrire ou dire.
Paris, le 10 octobre 2011.
Contacts : Dominique Pradalié, secrétaire générale du SNJ : 06 73 68 26 59 ou dpradalie@snj.fr
SNJ, 33 rue du Louvre, 75002 Paris - 01 45 08 80 33
Ou au SNJ France Télévisions, 7 esplanade Henri de France, 75015 Paris
lundi, 10 octobre 2011 »
Pour voir l’émission :

Jean Vinatier
SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

NON À LA MAISON DE L’HISTOIRE DE FRANCE ! N°1036 5e année

Je relaie l’appel intersyndical étant également fermement opposé au Musée de l’Histoire de France : qu’est-il important maintenir l’enseignement de l’histoire et de la géographie dans le secondaire ou bien d’instituer une festivité supplémentaire via cette maison muséale ?
Remarquons que les soutiens obtenus le sont de la part de la gauche et non du parti socialiste et des Verts ; les centristes, les frontistes sont absents  idem, naturellement pour l’UMP qui vient pourtant de créer un courant dit des « Humanistes » !!!!

« A l’initiative des organisations syndicales du Ministère de la Culture et de
l’Intersyndicale CFDT CFTC CGT Archives de France

ARRÊTEZ LA CASSE DU MINISTÈRE DE LA CULTURE !

NON À LA MAISON DE L’HISTOIRE DE FRANCE !

La décision de Nicolas Sarkozy, annoncée le 12 septembre 2010 et mise en œuvre par Frédéric Mitterrand, de créer une Maison de l’histoire de France (MHF) et de l’installer aux Archives nationales de Paris intervient dans un contexte politique où les concepts d’identité nationale, de quête identitaire et mémorielle font l’objet d’instrumentalisations préoccupantes et dangereuses. Aussitôt ce projet connu, de très nombreuses voix se sont élevées pour en dénoncer l’objectif partisan.
NON À LA RÉPRESSION ANTI-SYNDICALE !

Un an après, la mobilisation ne faiblit pas et, corollaire de la résistance des personnels du ministère, la répression anti-syndicale s’abat sur trois responsables de l’intersyndicale des Archives : Eliane Carouge (CFDT), Béatrice Hérold (CFTC), Wladimir Susanj (CGT).

Sapant encore plus le ministère de la Culture et de la Communication, déjà très fragilisé par la Révision Générale des Politiques Publiques et par plusieurs années successives d’austérité budgétaire et de destruction de l’emploi, la MHF prévoit d’absorber 9 musées nationaux et s’en prend à un réseau indispensable au service public culturel. La MHF menace également les Archives nationales – outil précieux de la citoyenneté et de la démocratie, véritable mémoire collective du pays – qui ont besoin de tout leur espace et de tous leurs moyens pour fonctionner et répondre aux attentes du public.

La Maison de l’histoire de France : un projet réactionnaire, une tentative d’instrumentalisation de l’histoire ; un pseudo projet « muséographique » contre les musées, les missions de service public et les personnels ; une attaque sans précédent contre les Archives nationales ?
RÉUNION PUBLIQUE
MARDI 18 OCTOBRE 2011
DE 19H30 À 21H00
BOURSE DU TRAVAIL DE PARIS
SALLE AMBROISE CROIZAT
3, rue du Château d’Eau 75010 Paris (Métro République)

Ont d’ores et déjà annoncé leur participation et prendront la parole :

Nicole BORVO COHEN-SEAT, sénatrice de Paris (PCF), présidente du groupe CRC
Francis PARNY, vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France, en charge de la culture entre 2005-2010 (FdG)
Jack RALITE, ancien ministre, ancien sénateur de Seine-Saint-Denis (PCF)
Gaël QUIRANTE, direction du NPA
Arlette FARGE, historienne, directrice de recherche à l’EHESS
Nicolas OFFENSTADT, historien, maître de conférences, Université Paris 1
Jean-Marc CANON, secrétaire général de l’UGFF CGT
Didier ALAIME, secrétaire général de la CGT Culture
Eliane CAROUGE, représentante de la CFDT Archives
Béatrice HÉROLD, représentante de la CFTC Archives
Wladimir SUSANJ, secrétaire général de la CGT Archives

NON À LA MAISON DE L’HISTOIRE DE FRANCE !
LEVÉE IMMÉDIATE DE TOUTE SANCTION
CONTRE LES 3 DES ARCHIVES !

Messages et soutiens de : Jean-Luc Mélenchon (FdG), Pierre Laurent (PCF), Philippe Poutou (NPA)

Pour tout contact :
Intersyndicale CFDT CFTC CGT Archives
56, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
téléphone : 01 40 27 63 33 télécopie : 01 40 27 63 66 »

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 12 octobre 2011

Renaud Camus et son « Grand remplacement » N°1035 5e année

En lien, l’auteur  qui ne manquera pas de faire grincer des dents, commente, en 2010,  son dernier ouvrage :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 10 octobre 2011

Syrie : «pacte « de la dignité et de la liberté » N°1034 5e année

Alain Gresh publie dans Le Monde diplomatique l’intégralité du « Pacte constitutionnel de la dignité et de la liberté » rédigé par l’opposition syrienne le 17 septembre 2011 et reposant sur un triptyque : « Non à la violence, non au confessionnalisme et non aux interventions étrangères » :
 Au fur et à mesure que les jours passent, la question syrienne se développe d’une manière qui finira, peut-être par surprendre, l’ensemble Atlantique tout entier pressé de faire des bombardements : le Président français étant le plus excité envers l’Iran et l’Algérie.
La situation intérieure syrienne propulse sur le devant de la scène, les interrogations quant au devenir des minorités confessionnelles dont les Chrétiens. On relira à ce sujet l’analyse de Mère Agnès-Mariam de la Croix (http://www.seriatimonline.com/2011/10/syrie-trois-articles-n1032-5e-annee.html)
Hier, en Egypte, les Coptes, ont vécu une journée sanglante (9 morts et 213 blessés) et certains commentateurs s’étonnent du non-départ de ces derniers oubliant quelque peu qu’ils sont les descendants du peuple de Pharaon : suggèrerait-on qu’ils aillent au pied du mont Sinaï ? Il est important que le devenir religieux s’installe dans le débat parce que  l’on ne tardera pas à s’apercevoir du double jeu Américano-européen qui, quoique chrétien, estime plus opportun de combiner avec des courants musulmans rigoristes et intolérants pour poser leurs pions dans des zones stratégiques comme en Libye et, qui sait, demain, en Syrie sans se soucier le moins du monde ni des églises chrétiennes d’Orient, ni d’aucune autre minorité. On sait déjà, le drame subi par les chrétiens d’Irak contraints à l’exil, au lendemain de l’invasion de leur pays hors les lois internationales.
Comment qualifier ces démocraties qui surgiraient via le soutien apporté par les régimes brutaux de la péninsule arabique dont l’Arabie Saoudite ?
Les opposants syriens ont bien saisi les enjeux et les conséquences qui tournoient autour du « Printemps arabe » : ils sont les premiers à le faire et à raisonner sur les principes fondamentaux. Pour l’ensemble Atlantique, l’Orient risque bien de devenir compliqué !

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Montebourg : laisser filer les éléphants roses N°1033 5e année

Deux millions et demi de Français se sont déplacés pour le premier tour de la primaire entre les 6 candidats socialistes et radical de gauche. Un beau succès pour la rue de Solferino et  un échec pour le peuple de gauche appelé de leurs vœux par les ténors socialistes. Preuve que le parti socialiste n’a pas le monopole de la gauche et qu’il lui reste beaucoup de travail d’ici la présidentielle pour en revendiquer l’esprit.
L’arrivée  en tête de liste des deux figures de l’appareil socialiste, François Hollande (39%) et Martine Aubry (31%) présage un second tour dimanche prochain très serré avec un Arnaud Montebourg, le « démondialiste » qui a recueilli plus de 17% des voix laissant loin derrière lui une Ségolène Royal (7%) , Manuel Valls (6%) et Jean-Michel Baylet(1%) sur le banc de touche.
Arnaud Montebourg sera-t-il le Warwick arbitre d’une guerre des deux roses ? Apparemment, il n’e prend pas le chemin. Ce soir, il ne donnerait aucune consigne de vote  et annoncerait l’envoi d’une lettre aux finalistes de l’épreuve ! Montebourg n’ayant jamais caché le peu d’enthousiasme pour Hollande et Aubry ce choix serait logique. D’un côté, nous avons un François Hollande cherchant à rassembler ou opérer une synthèse sur fond d’adhésion au néo-libéralisme ; de l’autre, la maire de Lille qui, toute aussi libérale, se revêt d’un bonnet phrygien. Il est à craindre que le parti socialiste, quel que soit, le vainqueur de dimanche prochain, n’entre en campagne sans rupture idéologique fondamentale avec l’UMP de Sarkozy. Le système en place essaie désespérément de maintenir toutes les chances d’un choc frontal le soir du premier tour fin avril 2012 alors que toutes prévisions économiques et sociales sont négatives.
Arnaud Montebourg  miserait-il sur un futur échec socialiste ? Quand le téléspectateur voit un Bertrand Delanoë, qui ressemble de plus en plus à l’un des vautours dans Lucky Luke, soutenir Martine Aubry, on se dit que le député de Saône-et-Loire raisonne en joueur d’échec. En notant que Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen se targuent de souligner des points de convergence entre eux et lui : un signe que la présidentielle de 2012 nous réservera des surprises et des rebondissements.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 8 octobre 2011

Syrie : trois articles n°1032 5e année

La femme décapitée, Zeinab Al-Hosni,  réapparaît sur les écrans,  les Etats-Unis somment le Président syrien de partir, la Russie et la Chine disent « non » au Conseil de Sécurité de l’ONU et  qu’Alain Juppé se désole qu’une intervention miliaire ne puisse avoir lieu : c’est peu dire que la situation est plus que tendue !
Adonis : « Il n’y a pas eu de révolution arabe » :

Mère Agnès-Mariam de la Croix :

Syrie : le patriarche des Maronites vole au secours du régime syrien :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen