Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 31 janvier 2015

Roland Dumas sauveur de la République en 1995 ? N°3031 9e année

Lors d’un entretien accordé au Figaro de la semaine dernière, Roland Dumas l’ancien, avocat, ministre des Affaires Etrangères, Président du conseil constitutionnel a avoué le plus naturellement que les comptes d’Edouard Balladur et de Jacques Chirac pour la compagne présidentielle de 1995 étaient entachées d’irrégularités. Que fit-il ? Il convainquit l’ensemble des membres du conseil constitutionnel de s’aveugler le temps s’apposer leur validation. Roland Dumas se dit convaincu d’avoir sauvé la République mais c’est un système qu’il a contribué à maintenir. A cette époque, le Front national n’était pas grand-chose : où était donc le « danger » ? C’est donc une République corrompue que le Conseil Constitutionnel a estimé devoir protéger…
Mais le même conseil se montra, à la même époque, intraitable avec les comptes d’un tout petit candidat, Jacques Cheminade lequel fut quasiment mis sur la paille….Selon que vous serez grand ou misérable….., le grand Lafontaine est toujours de notre temps !
 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

« Lettres d'Odessa du duc de Richelieu 1803-1814 » N°3030 9e année

Avant de devenir l’un des ministres de Louis XVIII, le duc de Richelieu (1766-1822) accomplit une grande œuvre en « Nouvelle Russie » et, notamment à Odessa qu’il transforma de village en ville. Il refusa de quitter la ville durant la peste de 1812. S’il servit  la Russie, il ne porta jamais les armes contre la France….
L’on sait aujourd’hui, cette « Nouvelle Russie », territoire ukrainien, le théâtre d’affrontements entre la Russie et les Otaniens dans sa branche américano-européenne….
Les lettres proposées doivent être éclairantes et écrites dans un français superbe…. Dès mes finances mieux rétablies, je compte bien acquérir le recueil….

« Lettres d'Odessa du duc de Richelieu 1803-1814. Éditées par Elena Polevchtchikova et Dominique Triaire. ISBN 978-2-84559-109-7, 2014, 265 x 185 mm, 304 pages, 32 illustrations, broché, prix €40

Archives de l'Est
Commander auprès de notre distributeur      Acheter sur Amazon      Acheter sur Ebay
Télécharger un choix de pages du volume




Dans le dernier quart du XVIIIe siècle et à la suite de deux guerres victorieuses, la Russie s'ouvre, aux dépens de l'Empire ottoman, de vastes territoires sur la côte nord de la mer Noire. Odessa est fondée en 1794 par Catherine II. Une dizaine d'années plus tard, son petit-fils, Alexandre Ier, confie le gouvernement de la Nouvelle Russie, qui s'étend du Dniester à la mer d'Azov, à son ami Richelieu (1766-1822). Le jeune duc, qui a participé au siège d'Ismaïl (1790), connaît déjà le pays. Il y reste onze ans jusqu'en 1814. La Nouvelle Russie ressemble un peu à ce que sera, quelques décennies plus tard, le Far West – à deux corrections près: aucune menace des peuples autochtones et surtout un fort engagement de l'État qui se manifeste dans l'action de Richelieu et les moyens mis à sa disposition.

La Nouvelle Russie va accueillir des milliers de colons, venus d'Europe occidentale, poussés par les persécutions religieuses ou la misère, tentés par ces grands espaces vides. Il faut les loger, les nourrir, les soigner, leur fournir semences, bétail, matériel agricole, décider des implantations, stimuler les entrepreneurs... Le duc unit une solide formation intellectuelle, puisée auprès des physiocrates, un grand sens de l'administration, un dévouement et une énergie inépuisables, ce qui n'empêche pas des moments de profonde dépression devant la souffrance des colons ou la lenteur des opérations. Les correspondances ici rassemblées tracent le portrait d'un grand serviteur de l'État, sensible et juste, animé par une haute idée de la politique, peu avant qu'il réponde à l'appel de Louis XVIII.

 

Table des matières
   Abréviations
   Introduction. Les Français et la naissance de la ville d'Odessa
   Lettres à Samouïl Contenius
   Lettres à Sophie Potocka
   Lettres à l'impératrice Maria Fedorovna
   Annexe. Lettres à Victor Kotchoubeï
   Lexiques
   Chronologie
   Bibliographie
   Index des noms
   Index des lieux
   Liste des illustrations »

Source :
http://c18.net/18/p.php?nom=p_richelieu

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 

 

 

 
 

vendredi 30 janvier 2015

« Quand vous pensiez que j’étais mort - Mon quotidien dans le coma de Matthieu Blanchin » N°3029 9e année

Clément Lemoine fait la critique de cet ouvrage bien particulier et exemplaire

« Entre 2001 et 2008, Matthieu Blanchin n’avait rien publié. Avant, des livres autobiographiques chez Ego comme X, après, une triple biographie de Calamity Jane avec Christian Perrissin. Mais entre ? Ce trou de sept ans nous est aujourd’hui expliqué : le dessinateur a été victime d’une tumeur au cerveau pour laquelle il a été opéré deux fois. Objet d’une attaque brutale, déclaré en état de mort cérébrale, il a alors passé trois semaines dans le coma avant de reprendre progressivement ses esprits. Ce nouveau livre, Quand vous pensiez que j’étais mort, fait état de son long combat pour comprendre et maîtriser son corps.
[….]
La suite ci-dessous :
http://parutions.com/index.php?pid=1&rid=16&srid=441&ida=17080

Matthieu Blanchin   Quand vous pensiez que j’étais mort - Mon quotidien dans le coma
Futuropolis 2015 /  24 € - 157.2 ffr. / 176 pages
ISBN : 978-2-7548-0831-6
FORMAT : 22x29,8 c

Jean Vinatier
SERIATIM 2015

jeudi 29 janvier 2015

Marine Le Pen : 29% et 45% si nous étions en 2017…. N°3028 9e année

Marine Le Pen arrive en tête dans une série de sondages dans la série « si nous étions en 2017 » : Entre 29 et 31% au premier tour et 45% au second ! Quel chemin parcouru par le Front National depuis l’élection de 2002 où Jean-Marie Le Pen n’obtint pas les 20% face à Jacques Chirac !
Certes faut-il être constamment prudent avec les sondages mais, après tout l’ostracisme dont la classe politique traditionnelle envers le FN et les manifestations du 11 janvier, preuve est apportée que tout aurait été fugace…Nous verrons si dimanche, le FN perce ou pas dans l’ancienne circonscription de M. Moscovici et si cela était la véracité des sondages réalisés !

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

Junker ou le « manifeste de Brunswick » N°3027 9e année


Jean-Claude Junker fulmine depuis la victoire de Syriza et du nouveau gouvernement souverainiste qui en a surgi : il a perdu ses « visages familiers »…….Mais le bonhomme pourrait très bien se contenter de froncer les sourcils, de rappeler les grands principes qui régissent les relations au sein de la zone euro, il ne le fait pas. Au contraire le voilà qu’il admoneste Alexis Tsipras et son ministre des Finances Yanis Varoufakis les considérant comme des gamins et ne s’arrêtant pas en chemin jette quelques foudres sur la France qui est instamment pressée de se « réformer » (traduction : disparaître). L’anglophobe Jean-Claude Junker est l’homme des Américains. Sa tâche est de veiller à ce que cette Union ne puisse plus bouger le petit doigt sans l’agrément de l’empereur du Potomac. L’Allemagne, quant à elle, si elle ronge son frein se sait dans un goulot qui ne cesse pas de rétrécir. Cette puissance est de plus en plus exposée. Elle n’est guère éloignée de constater l’inanité de la politique de Mme Merkel  qui enferre son pays au lieu de lui faire déployer ses ailes. La gestion de la question ukrainienne étant, à cet égard, éclairante !

Jean-Claude Junker croit le Président français assez peu intéressant et sans doute n’entend-t-il pas prendre de précaution envers lui. Mais François Hollande étant à la fois détaché de tout sentiment et de toute fidélité mais plus épris du pouvoir qu’on ne le pense pourrait très bien se saisir de cette sorte de « manifeste de Brunswick » et en appeler aux Français. Le Président de la République, en toute logique, ne peut-il pas se satisfaire de la victoire de Syriza sachant que cette élection pourrait contraindre la chancelière à adoucir les angles ? Il sait aussi qu’il ne pourrait accepter que la Grèce fasse défaut sur sa dette : la Société générale, notamment, y sombrerait.

La violence des termes de Jean-Claude Junker sera-t-elle la goutte d’eau de trop ? Il est certain que le gouvernement grec n’a pas d’autre choix que de tenir ses promesses devant le peuple. Il est vrai également que la Commission se déjugerait si elle consentait dès à présent à des aménagements : l’Espagne, le Portugal, l’Italie…et la France s’y engouffreraient. Toute cette Union marchait depuis trop de temps sur un parquet de cristal, les craquements s’y font entendre. Athènes, rappelons-le aurait le soutien des BRICS (la Chine et la Russie) en cas de refus de Bruxelles et du FMI (Mme Lagarde a laissé la porte entrouverte). Une fois encore, la Grèce n’est pas acculée, c’est la zone euro qui est dans une nasse. Le manifeste de Brunswick de Junker contre les peuples récalcitrants a tout pour susciter une réaction inverse….. Ah ça ira ?

 Ci-dessous le message envoyé par un lecteur Etienne Tarride : le ton est bon.

« Amis, Compagnons et Camarades

        Ainsi Monsieur Juncker, au nom de la commission vient de
tancer le nouveau Gouvernement Grec en lui enjoignant de respecter par
priorité absolue ses engagements Européens.
        Il en a profité  pour menacer à nouveau la France de sanctions
financières si elle ne s'engageait pas plus largement dans la voie de
"réformes structurelles" formule dont nous savons tous qu'elle
signifie réduction massives des protections sociales et notamment
facilitation des licenciements.
        De la part de l'homme qui a gouverné le pays qui a, plus que
tout autre, pratiqué la piraterie financière à l'égard des autres pays
Européens, le propos pourrait faire au moins sourire.
         Ce qui est grave n'est pas que Monsieur Juncker dise ce qu'il
a dit, ce qui est grave c'est qu'il le pense. Il ne formule pas même
une menace il énonce une politique. Il s'agit de laisser se développer
jusqu'à son terme une situation ou les structures privées ou même
publiques qui en ont les moyens  accumulent les avoirs et les crédits
alors que les personnes les plus faibles payent de plus en plus cher
cette faiblesse même. C'est ainsi, pense-t-il que la croissance
reprend puisque les riches investissent alors que les pauvres se
croient obligés d'épargner ce qu'ils peuvent et ne consomment par
conséquent pas assez.
          Si nous avions la faiblesse de ne pas dire que c'en est
assez, la réaction de tous les peuples sera, dans le meilleur cas, la
même que celle des Grecs, dans le pire, celle qui se dessine déjà
ailleurs. Il est déjà tard pour éviter cette évolution, il serait naïf
de penser pouvoir négocier longtemps et utilement avec des gens qui
ont des certitudes aussi ancrées. Il faut commencer par dire " stop"
et ne commencer à négocier une solution raisonnable qu'après l'avoir
dit.
           A qui appartient-il de dire "stop" ?  A  mon avis à la France.»


 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

mardi 27 janvier 2015

Auschwitz: la Russie effacée…. N°3026 9e année

La Pologne qui vient d’organiser les cérémonies relatives à la libération du camp de concentration d’Auschwitz a énormément entaché la dimension historique et commémorative en n’invitant pas le Président de la Fédération de Russie. Le prétexte avancé par Varsovie était que ce camp avait été délivré par la Ière armée du Front ukrainien et non, selon ce gouvernement, par les Soviétiques redevenus, depuis, Russes. En matière d’interprétation historique la Pologne a fait un grand pas dans le déni et la médiocrité sur le dos du martyr, soit dit en passant, de milliers de juifs. Le conflit en Ukraine s’est donc transporté jusque dans un camp de l’abomination et au lieu de se placer sur l’évidente hauteur de l’Histoire et des mémoires, un petit gouvernement sans caractère a fait le choix que l’on sait… Rappelons tout de même que l’appellation Ière armée du Front ukrainien n’a pas de caractère ethnique et que, bien évidemment, se trouvait dans celle-ci des hommes issus de l’ensemble de l’Union soviétique…Mettre en avant l’Ukraine actuelle où les néo-nazis non seulement jouèrent un rôle important dès 1941 (idem dans les pays Baltes) mais aussi lors des manifestations de Maïdan qui renversèrent le prédécesseur de Porochenko, est pathétique. Rappelons également au sujet de l’Ukraine qu’en 1918 et en 1945, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Pologne refusèrent de lui reconnaître la qualité de nation…..Le Pologne a certes payé le prix fort pendant la seconde guerre mondiale, elle fut cette « terre de sang » (Timothy Snyder) mais est-elle, aujourd’hui, en droit et pour des raisons strictement actuelles de dénier à la Russie la moindre action dans la chute de l’Allemagne nazie ? L’URSS a perdu, je crois, vingt millions d’êtres humains : ils ne vécurent donc jamais ?
Aucun gouvernement convié aux commémorations n’a paru s’étonné de l’exclusion de la Russie : de l’Allemagne à la France en passant par les Etats-Unis : un silence total ! Pas un historien ne s’est exprimé et idem pour les différentes organisations communautaires. C’est donc une complicité générale qui aboutit, aujourd’hui, à une révision de faits historiques. Et c’est cette Europe qui entend donner des leçons au monde sur les principes ? Nous sommes véritablement dans une époque très basse, très superficielle qui fait peu de cas des crimes et de la souffrance entière des survivants. Quel est donc, désormais, le sens, de tous les discours officiels sur l’air du « plus jamais ça » ? Quand un gouvernement et des Etats abdiquent l’idée de se dépasser afin de rappeler aux hommes d’aujourd’hui ce qui s’est fait et sur ce qui ne devra plus survenir, ne lasse-t-on pas les portes ouvertes à bien des extrémismes et des fanatismes ?


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

 

 

 

lundi 26 janvier 2015

« France-Maroc : je t’aime, moi non plus par Pierre Vermeren » N°3025 9e année

« Le ministre des affaires étrangères marocain a annulé sa visite en France, alors que les relations entre le président François Hollande et le roi Mohammed VI sont très tendues. Malgré des liens économiques et humains anciens et solides, les crises entre Rabat et Paris ont jalonné les relations entre les deux capitales. Mais le Maroc et la France peuvent-ils se passer l’un de l’autre ?
[….]
La suite ci-dessous :
http://orientxxi.info/magazine/france-maroc-je-t-aime-moi-non,0788

 
et « Le Maroc malade du Sahara occidental par Khadija Mohsen-Finan :

« Depuis le 3 octobre 2014, un mystérieux hacker publie des centaines de documents. Cette abondante littérature mise à disposition de tout internaute confirme la centralité de la question du Sahara occidental dans la sphère politique marocaine. La priorité accordée à ce dossier a été réaffirmée dans le discours du roi, prononcé le 6 novembre 2014 à l’occasion du 39e anniversaire de la « marche verte ».
[….]
La suite ci-dessous :
http://orientxxi.info/magazine/le-maroc-malade-du-sahara,0789

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 

 
 

Syriza N°3024 9e année

Il n’y aura pas d’impasse politique en Grèce : le grand vainqueur électoral Syriza et le parti « Grecs Indépendants » formeront un gouvernement de coalition…Imaginez en France, l’alliance entre le Front de gauche et Debout la République….Les places boursières restent dans le vert, Berlin ayant déjà envoyé ses foudres en direction de l’Acropole….
Alexis Tsipras, peut se targuer à 40 ans d’être le premier à inaugurer un espoir démocratique au sein de l’Union européenne, de monter du doigt l’austérité qui ne serre la ceinture que des plus faibles ! Le soutien affiché par Podemos, qui escompte engranger de belles victoires espagnoles en mai aux régionales puis en novembre lors des législatives, donnerait-il le ton nouveau par le sud européen ?
Les Grecs ont osé porter au pouvoir un parti qui n’est absolument pas convenable pour Bruxelles, pas un visage familier dirait Junker. Le chantier pour Syriza s’annonce difficile mais Bruxelles et le FMI auraient un bien grand tort à se montrer imperméables aux propositions de cette nouvelle équipe ministérielle. La Chine, déjà très présente en Grèce, pourrait tout à fait « aider » la Grèce en cas de blocage monétaire.
Que sera Alexis Tsipras ? Sera-t-il fidèle à son programme ou bien sera-t-il un second Hollande, reniant les promesses électorales l’une après l’autre ? Reculer quand la troisième force politique grecque est l’extrême droite, Aube dorée, qui réalise un bon score malgré l’emprisonnement des chefs, est un indice qui engage le jeune Premier ministre à faire ce qu’il a dit.
 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

 

vendredi 23 janvier 2015

« Tour Triangle : la droite parisienne va-t-elle trahir ? par Delanopolis »N°3022 9e année

Le projet retoqué à la marge, s’il est présenté en avril, ne pourra passer qu’à la condition que les élus parisiens du centre et de la droite aillent à la soupe, trahissent leurs électeurs
Parisiens mettez la pression sur les élus ne les lâchez plus….
 
La source ci-dessous :
http://www.delanopolis.fr/Tour-Triangle-la-droite-parisienne-va-t-elle-trahir_a2414.html

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2015

« Nuisances nocturnes ; une fatalité ? par Vivre Paris » N°3021 9e année


Mme Hildago considère le sommeil comme une « option » et son cher Premier adjoint, Bruno Julliard estime que les règlements peuvent être contournés : avec une telle équipe, le combat s’annonce bien…..
 
« Le réseau "Vivre Paris !" organise une grande réunion publique sur le thème :
Nuisances nocturnes ; une fatalité ?
Le mardi 10 février 2015 à 18h30, salle Jean Dame,
17 rue Léopold Bellan - 75 002 - PARIS - M° Sentier
Invités : les pouvoirs publics, les associations parisiennes et des associations de province et de l'étranger pour témoigner du caractère universel de la problématique
[….]
La suite ci-dessous :
http://vivrelemarais.typepad.fr/blog/2015/01/index.html

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 

 

 

 

« Qu’est-ce qu’Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique par Nicolas Hautemanière » N°3020 9e année

« Les attentats de janvier 2015 à Paris ont fait surgir sur le devant de la scène internationale une organisation djihadiste dont on avait jusque-là minoré l’importance face au jeune groupe Etat islamique d’Abou Bakr Al-Baghdadi. Très implanté dans le Sud du Yémen, Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA) constitue pourtant l’une des branches montantes du djihadisme international. Ses modèles d’action tendent aujourd’hui à converger avec celles de l’EI et mettent en question les stratégies adoptées par les Etats occidentaux pour la combattre.
[….]
La suite ci-dessous :
http://www.lesclesdumoyenorient.com/Qu-est-ce-qu-Al-Qaida-dans-la.html



« Le sanglant crépuscule des djihadistes par Eric Denécé »
« Les attaques terroristes des 7, 8 et 9 janvier étaient attendues, même si nos services ne savaient quand et contre qui elles auraient lieu. Personne n'ignorait que Charlie Hebdo était une cible. En effet, l'un des numéros du magazine Inspire, publié par Al-Qaeda en 2013, donnait la description exacte de la manière dont ont été assassinés les membres de la rédaction de Charlie Hebdo. Cela veut donc dire que les frères Kouachi n'ont fait qu'exécuter une sorte de « fatwa » et qu'ils n'ont pas choisi leur objectif eux-mêmes.
Ces barbares actes de terrorisme engendrent horreur, stupeur et incompréhension chez nos compatriotes comme chez bien des commentateurs, qui ne peuvent concevoir qu'une telle violence brute et aveugle puisse se produire sur notre sol et être le fait d'individus issus de notre société. Tous nourrissent la crainte que de tels actes se reproduisent.
Aussi est-il utile de refaire le point sur les modes de recrutement des réseaux islamo-terroristes et sur la nature même des individus qui les rejoignent, avant d'évaluer la portée de ces actes criminels.
[…]
La suite ci-dessous :
http://www.cf2r.org/fr/editorial-eric-denece-lst/le-sanglant-crepuscule-des-djihadistes.php

 

Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 

 

 

 

 

 

 

jeudi 22 janvier 2015

Ici et là, les bottes…N°3019 9e année

Les combats ont repris en Ukraine : l’armée de Kiev, censée avoir mobilisé de gros effectifs, a reculé de l’aéroport de Donetsk, en Libye, c’est le chaos, en Afrique, Boko Aram poursuit ses incursions meurtrières, le Cameroun est, désormais, dans sa ligne de mire. En Orient c’est Daesch qui peaufine sa stratégie, au Yémen, un coup d‘état chiite rend de nouveau ce pays ingouvernable quand juste au-dessus de lui, l’Arabie Saoudite donne des signes d’affaiblissement pendant l’agonie du roi Abdallah quand l’Irak n’est plus qu’un vent du désert, l’Afghanistan un champ de mines…etc.
Les Etats-Unis ont décidé de financer l’armement de nouveaux rebelles syriens lesquels rejoindront, une fois formés et équipés, les rangs de l’Etat islamique (Daesch), la France participant avec les quelques moyens qui lui restent à cette politique dévastatrice : nous en sommes réduits à vendre des navires de guerre pour ensuite les louer afin de complaire à une politique d’économie budgétaire. Je en sais combien de temps durera cette descente mais, sans doute, est-ce la première fois de notre histoire qu’un Etat met en vente sa flotte tout en ayant la morgue de prétendre participer à de plus en plus d’actions belliqueuses sans en être le maître à penser et se rassurant d’être dans le bon camp, celui des Etats-Unis lesquels n’entendent que conduire une seule politique, la leur…
De Charybde en Sylla, ces bruits de bottes imposés nous conduiront, certainement, vers de grandes douleurs…..

 

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

Draghi l’homme aux mille milliards…N°3018 9e année

Mario Draghi n’a jamais joué dans l’excellent film d’Henri Verneuil, Mille milliards, mais par son annonce, il en est devenu un acteur….
Que dire de cette politique du rachat de dettes à raison de 60 milliards d’euros par mois ? Malheureusement pas grand-chose et bien à l’image de ce « monde financier » jamais rassasié de monnaie. On nous assure que ce choix servira à relancer la croissance alors même que nous savons que sa première conséquence sera d’offrir pour la énième fois une nouvelle bouffée d’oxygène aux spéculateurs lesquels ne laisseront que des miettes pour l’économie humaine.
L’action de la BCE est dans le fond assez pathétique : n’avoue-t-elle pas un renoncement, une fuite en avant, un refus d’aller à contre-courant d’un fleuve sorti de son lit et que l’on ne veut pas réguler ? Un constat, l’Europe n’existe vraiment pas…..
C’est avec impatience que nous attendons les résultats des élections grecques de dimanche prochain : Syriza la mèche ?
 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

Valls Premier ministre d’un Etat apartheid ?N°3017 9e année

Alors que l’unité nationale commence à fondre ou à se fissurer, Manuel Valls a dit que nous vivions dans un « apartheid territorial, social, ethnique » ce qui soulignerait donc que nous aurions à la tête du pays, un Président et un gouvernement qui l’incarneraient ? Un exemple de plus de cet excès de communication faisant fi des mots, de leurs sens , n’empêchant donc pas qu’un politique les lâche d’une manière quasiment désinvolte, assuré, semble-t-il, de l’indifférence générale…..Mais où sont les « je suis Charlie » qui devraient déjà bondir…….

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

mardi 20 janvier 2015

Après le défilé des 3 700 000 sans dents….N°3016 9e année

Au lendemain des manifestations des 3 700 000 sans dents, François Hollande et, avec lui, l’exécutif, font un bond dans les sondages : que ce rebond soit temporaire soit beaucoup moins, il n’en faut pas davantage pour que quelques esprits imaginent le Président opérant une révolution copernicienne…

Il est certain, et ce détail a son importance, que l’absence des Etats-Unis (l’Empire du Potomac) le 9 janvier n’a été d’aucun ombrage pour le Chef de l’Etat : toutes les lumières se retrouvaient braquées sur lui et, pour une fois, sous un éclairage plus flatteur. De cet éclair ou nuée de flashs crépitant, l’Elysée en a-t-il  tiré le sentiment qu’une brèche s’ouvrait dans laquelle pourrait s’engouffrer François Hollande? D’abord vis-à-vis de la Russie histoire de donner un peu de corps à son impromptu de Moscou de retour du Kazakhstan, ensuite en direction de l’Allemagne en cessant d’être le gentil animal au coin de la cheminée, avec Bruxelles et la BCE en dessinant la ligne rouge à ne pas enfreindre enfin, avec les Français, qui tout batailleurs qu’ils sont gardent beaucoup de « l’appel du Roi ».

Sommes-nous à un tournant du quinquennat ? Cette interrogation me remémore ce qu’aurait pu faire Louis XVI s’il n’avait pas renoncé à aider les patriotes hollandais (1787/1788) contre leur stathouder et la Prusse, sa non-décision motivée pour des raisons financières entraîna une crise ministérielle notable et une baisse réelle du prestige du monarque dans l’armée. Louis XVI intervenant auprès des patriotes hollandais simplement par le déplacement de quelques régiments, les événements de juillet 1789 eussent été plus compliqués. De même, si Louis XVI le jour de la fête de la Fédération, le 14 juillet 1790, qui avait vu son triomphe, s’était décidé pour un coup politique, la suite révolutionnaire eusse été plus ardue. Ce rappel historique pour écrire que se présente dans le cours d’un mandat, divin ou démocratique, une conjonction qui selon son usage ou pas métamorphose ou, au contraire, enfonce le chef de l’Etat. Ce sont des instants hautement psychologiques n’obéissant à aucune logique, plutôt à un brusque courant électrique qui vous traverse tout le corps et vous saisit….

François Hollande, à la différence de Louis XVI, est un cynique complet, sans adhésion à la moindre idée, au sentiment, paraissant s’amuser de tout et se moquer des peurs des uns, des autres : en un sens ce comportement comme détaché de toute conscience de la réalité le prédisposerait à tourner casaque et opérer le grand chamboulement. Dans son inconscience, pourquoi ne pas aller vers Vladimir plutôt que baisser les yeux devant Barak ?

L’atout majeur de François Hollande est le peuple français : ce même peuple qui se complait à le décrire ridicule peut lui offrir leurs poitrines si la Franc est en jeu ! Depuis Bouvines avec les communes surgissant sur le champ de bataille balayant le corps germanique jusqu’à ce janvier 2015, les exemples sont là. Il y a donc ce potentiel qui ne demande qu’à être utilisé. Par instinct le Français respecte la Russie, celle de la résistance aux anglo-saxons, nos ennemis immémoriaux idem pour le Grec révolté. Par instinct également le Français exècre le « financier », un fermier général désormais européen et mondialisé dont la puissance n’est basée que sur l’abus et l’avidité. Par instinct, le Français, parce qu’il se sait né d’une idée, celle de l’indépendance vis-à-vis des empires, temporel, spirituel. En un mot tout Chef d’Etat français a un volcan populaire sous ses pieds….Mais aujourd’hui, s’agit-il de nous laisser nous réveiller ? S’agit-il de nous laisser reprendre ce qui nous constitue ? Depuis de longues années, les élites, de droite comme de gauche, s’entendent à œuvrer à nous défaire de nos habits au nom d’une Europe tyrannique. Depuis de longues années, le renoncement à toute pensée géostratégique au nom de l’OTAN fait que nos opérations militaires cessent d’être celles de la France pour n’être plus que celle de l’intérêt américain. Depuis de longues années…etc., ainsi se déroule une fin d’Histoire. Les élections de Nicolas Sarkozy puis de François Hollande semblent culminer la période pendant laquelle l’élite fait entériner notre abdication via une démocratie dévoyée.

L’actuel pouvoir est bien plus disposé à censurer le Net via un « cabinet noir » qu’à revoir l’intégration. Le pouvoir hollandais est d’abord de police, police de pensée, police sévère pour le peuple et ainsi de suite. Tout le souci de l’exécutif est d’étouffer dans l’œuf le mouvement des 3700000 sans dents : par peur d’une révolution ? Non pas même d’une rébellion. Mais le simple fait que de sentir le volcan bouger sous leurs Testoni et Berlutti les effraient au plus haut point. Ils veulent bien de la France mais d’une France de musée, d’aire touristique, de privilèges pour les étrangers…etc. Tout ce qui conduirait à une résurgence française  est honnie.

Sommes-nous réellement à ce moment carrefour tant le peuple que l’exécutif ? Le peuple n’a aucune envie de tenir la rue et le pouvoir s’émeut à l’idée que ce peuple changerait d’avis d’où une course vers les censures diverses, les interdits de « mot », d »’expression », de « comportement » alors même que l’on nous serine avec la…liberté d’expression qui n’est rien sans son socle fondamental celui de penser !


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

lundi 19 janvier 2015

« Le nouvel accord commercial secret des États-Unis et de l’Union européenne par Julie Hyland » N°3015 9e année

Pendant que « je suischarlie » occupe les écrans de la TV, l’OTAN économique poursuit sa route : il s’agit ici du devenir que notre liberté d’expression économique et sociale….
Répétons-le, les Etats-Unis font la politique de leurs intérêts avec pour but général de brider, la Russie, la Chine et l’Inde, l’Union européenne, quant à elle, promeut son « ouverture d’esprit » et sa « souplesse »…….
 
« La semaine dernière, la Commission européenne a publié les propositions de l’Union européenne (UE) sur le texte juridique à être incorporé dans l’accord commercial du Partenariat transatlantique (PTCI) qu’elle négocie avec les États-Unis.
Le commissaire du Commerce de l’UE, Cecilia Malmström a affirmé que c’était la preuve «d’un engagement par l’UE d’une plus grande transparence dans les négociations».
Le PTCI a été le sujet d’une critique répandue à cause de la manière secrète dans laquelle les négociations sont menées. Les huit points textuels publiés se rapportent entre autres à la concurrence, les douanes, l’alimentation, et la sécurité des animaux et des plantes et sont accompagnés d’un manuel d’explication au lecteur et une fiche d’information. Mais sa publication est simplement un mécanisme pour aider l’élite dirigeante à continuer sa dissimulation des implications d’envergure des négociations commerciales qu’elles auront pour les travailleurs des deux côtés de l’Atlantique.
Ainsi, en même temps que Malmström se vantait de «l’ouverture d’esprit» de l’UE, elle a ajouté que les documents au sujet de l’accès aux marchés, les quotas et les tarifs étaient «trop délicats» à divulguer.
[….]
La suite ci-dessous :
http://www.mondialisation.ca/le-nouvel-accord-commercial-secret-des-etats-unis-et-de-lunion-europeenne/5425102


Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 

 

 

jeudi 15 janvier 2015

« Regard russe sur notre tragédie par Mikhail DAVYDOV » N°3014 9e année

« Ce texte a été écrit par une de mes amis russes, qui se trouve être le premier étudiant, encore “soviétique” (nous étions en 1991) à être admis dans le programme des “bourses Diderot” pour venir étudier à Paris. Il passa un an dans mon centre de recherches et nous nous sommes liés d’amitié, une amitié qui ne s’est pas démenti. Comme de nombreux russes francophiles et francophones (il a appris notre langue en effectuant des doublages des films policiers français…), il a été profondément choqué par ce qui est survenu à Paris la semaine dernière. Il a cherché dans ce texte à aller plus loin que l’émotion et a cherche à analyser ces tragiques événements et à en tirer les leçons. Le texte qu’il m’a envoyé m’a semblé suffisamment intéressant pour que je le publie avant d’y ajouter un commentaire. On peut ne pas être d’accord sur certains points de ce texte. Mais, il ouvre un débat important et pose certaines très justes questions. Surtout, il nous permet de comprendre comment des russes voient notre situation. Ce décentrage par rapport au débat hexagonal me semble aussi très important. Je le faits suivre d’un commentaire "Mettre la politique au poste de commande".
[….]
La suite ci-dessous :
http://russeurope.hypotheses.org/3287

 

Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Régis Debray, Boris Cyrulnik et les événements N°3013 9e année





 
« Que faire de nos monstres » par Pascal (Site Paul Jorion)


 

Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

mercredi 14 janvier 2015

« Qu’y a-t-il dans la loi Macron ? par Richard Abauzit » N°3012 9e année

« D’après un sondage récent, les Français seraient favorables à la loi Macron car elle permettrait à ceux qui souhaitent travailler le dimanche de le faire sans entraves et à ceux qui sont avides de faire leurs courses ce même jour de faire chauffer la carte bancaire sans qu’elle refroidisse. En d’autres termes, papa et les enfants pourront acheter des sucres d’orge en disant un petit bonjour à maman la caissière du Monoprix pendant que des millionnaires chinois (des truands, donc) achèteront des sacs Vuitton et dévaliseront les enseignes Séphora.
[….]
La suite ci-dessous :
http://www.legrandsoir.info/qu-y-a-t-il-dans-la-loi-macron.html

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2015

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

 

« La diseuse de bonne aventure par Romain Dutreix » N°3011 9e année

Excellent le dessin de Romain  Dutreix!
 
© Romain Dutreix. Dessin à paraître dans Fluide Glacial le 7 avril 2015, en hommage à Charlie Hebdo

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Après le 11 janvier… N°3010 9e année

Les cérémonies d’hommage aux victimes des deux attentats de la semaine dernière, le discours du Premier ministre, hier achevé par une Marseillaise, mettent ou bien un terme aux émotions, ou bien augurent d’une dynamique encore inconnue…
La sous-représentation des Etats-Unis à la manifestation de dimanche a permis à François Hollande d’être au milieu de « son » peuple sans avoir d’ombre et de se dire, son conseiller en communication étant tout juste derrière, que sa remontée pourrait être possible. Il y aurait alors une confusion majeure entre un Chef d’Etat qui voit sa fonction temporairement symbolisée  et celle de la nation de plus en plus en colère et impatiente. Le discours de Manuel Valls à l’Assemblée a été suffisamment consensuel pour recevoir les applaudissements de tous mais les mesures annoncées, préconisées seront à la marge de tout ce qu’il serait nécessaire de bâtir : réinstaller la laïcité, remettre l’histoire à sa place, que l’intégration ne soit pas un vain mot mais un but, réinstaller les entreprises…etc.  A côté, les mesures à l’encontre des djihadistes en prison, la surveillance des sites et des réseaux sociaux font une bien pâle figure. C’est cette même assemblée qui a accepté de passer outre au Non des citoyens en 2005, c’est cette même assemblée qui approuvera le traité de libre-échange transatlantique et c’est déjà cette assemblée qui a voté l’intervention de la France…en Irak, c’est-à-dire en Syrie pour être clair !
La mise en garde à vue de Dieudonné, objet de la vindicte personnelle de Manuel Valls est un clin d’œil malheureux à tous les discours entendus sur la liberté d’expression : l’humoriste n’est pas ma tasse de thé mais mérite-t-il tout cet opprobre ? Cela donne un aperçu de la hauteur du combat que prétend conduire le pouvoir. Qu’en pense la nouvelle rédaction de Charlie Hebdo ?
Loin de vouloir s’attaquer à tout ce qui mine la nation française, nos dirigeants, de gauche comme de droite, prisonniers qu’ils sont de l’Europe bruxelloise, des oligarchies financières, d’Etats-Unis sur le chemin du monde selon eux, croiseront les doigts pour que les émotions et la communication suffisent à endormir tous les citoyens. Le fait que le numéro de Charlie Hebdo se soit arraché dès potron-minet n’est pas si innocent que cela : les Français ont compris qu’ils devaient faire un geste d’action après les manifestations de dimanche, qu’il y avait un acte logique. Et après ? Voilà la grande question que Le Monde pose. Demain est un autre jour, mais un autre jour qui n’oubliera pas ceux passés. Tout s’accumulera pour un jour se renverser formidablement. « Le système » réussit à récupérer les horreurs de mercredi et de vendredi, évitant de justesse les  produits dérivés mais, si par malheur d’autres tragédies de cet ordre surgissaient, il n’est point écrit d’avance que tout serait très pacifique et bon enfant….

 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

 

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen