Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 30 janvier 2012

Sarkozy : l’homme de Merkozy N°1110 5e année

Neuf chaînes de télévision ! L’intervention du Président de la République qui devrait laisser la place au candidat au moment des ides de mars, a laissé un goût singulier. Nicolas Sarkozy a rassuré son électorat, la partie la plus aisée et celle la plus hostile par principe à tout mot de socialiste. Le Président a repris deux idées au candidat François Hollande dont celle qui instituerait une banque de l’investissement, a annoncé la fin des 35 heures, l’application de cette idiote règle d’or aux collectivités locales, une TVA sociale et la taxation des transactions financières (plus 2 points de CSG) etc…
Et pourquoi ?  Pour nous mettre en conformité avec  le modèle allemand (en 2007 Nicolas Sarkozy se pâmait devant le modèle britannique et Tony Blair). Il a mis en avant l’audace du socialiste Schroeder (battu par une certaine Angela M) espérant couper l’herbe sous le pied de son rival de la rue de Solferino. Ce moment allemand  dans lequel on pourrait, par ailleurs, noter une faiblesse du Président français contraint de s’appuyer, faute d’une boîte à outils, sur une puissance tierce pour rebondir, devrait donc être un élément clef de la campagne présidentielle : la CDU a annoncé la participation de la chancelière à des réunions électorales au côté de Nicolas Sarkozy. Cette entrée en lice d’un chef de gouvernement allemand est-il le signe que le duo franco-allemand est à l’aube de mesures révolutionnaires pour lui-même et l’Europe ou bien n’y-a-t-il que de la communication ? L’entretien accordé par Angela Merkel au Monde dans son numéro Europa, a mis en exergue que pour elle « l’Europe c’est de la politique intérieure », « c’est mon continent, un continent sur lequel les habitants croient aux mêmes valeurs que moi ». Mais cette Merkozy n’est guère en forme : la coalition de la chancelière fragile tiendra-t-elle jusqu’en 2013 ? Et son autoritarisme  envers les pays moins solides que l’Allemagne  n’en fait pas une référence particulièrement apaisante. Quant à Nicolas Sarkozy refusant de dire s’il est ou non candidat, il minauda, cabotina devant des journalistes bien sages. Si ces prédécesseurs élyséens partirent tard en campagne sans ennuyer la France entière par une attente c’est bien parce qu’ils ne s’étaient pas pris les pieds dans le tapis d’une « subtile communication » et puis surtout, qui doutait dans le pays jusqu’à ce moment du « oui je serai candidat » qu’ils étaient depuis le début de leur mandat respectif dans la tenue présidentielle !
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 29 janvier 2012

Christian HARBULOT – Xerfi : Nouvel ordre géopolitique et économique mondial N°1109 5e année

Une vidéo très instructive :
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 24 janvier 2012

Sarkozy : « fin de ma carrière » ? N°1108 5e année

Les bribes de propos repris dans la presse sur le pessimisme mélangé à des hypothèses du Président Sarkozy ne devraient pas laisser dans l’indifférence les Français. Que le Chef de l’Etat prenne en compte une possible défaite est une chose bien qu’il ne s’agisse pas d’une grande habileté ni pour ses partisans ni pour contrer le Front national ; qu’il ajoute, ensuite, qu’il disparaitrait de la scène politique et gagnerait de l’argent en donnant des conférences ici et là en qualité d’ancien Président de la République, sonne comme un aveu : son ambition ne reposait-elle donc que sur l’or des pièces ? Sans doute Nicolas Sarkozy en s’exprimant ainsi pense à la conversion réussie de Tony Blair passé du 10 Downing Street à la direction du Quartet en Orient avant de recevoir un pont d’or pour ses Mémoires et devenir in fine le conseiller du Président du Kazakhstan (un grand démocrate !) soit 9 00 000 euros ou 9 millions d’euros par an.
Nicolas Sarkozy, renonçant, défait ou victorieux ne cache plus de quelle manière la fonction présidentielle a été rabattue, dénaturée l’espace d’un quinquennat. Au-delà de cette observation, le mot de carrière n’est-il pas déplacé ? Fait-on carrière quand on veut gouverner la France ?

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 22 janvier 2012

Afghanistan, Syrie, Turquie, Libye: la France envasée N°1107 5e année

Les 4 soldats tués et 8 autres blessés grièvement en Afghanistan ont troublé l’Elysée en plein moment pré-présidentiel et ont fait froncé les sourcils des Américains : Alain Juppé a donc assuré Hillary Clinton que nous ne filerions pas à l’anglaise ! Le ministre Gérard Longuet a évoqué un crime oubliant sans doute que la France était en guerre en Afghanistan en soutien d’un gouvernement très contesté qui oscille au gré des occasions entre talibans et Américains et même des Chinois. Les Français sont évidemment tristes et de cœur avec tous nos soldats sur le terrain mais ils savent aussi qu’ils ont été envoyés dans un conflit davantage pour complaire à la Maison Blanche. Si Jacques Chirac et Lionel Jospin ont mis le doigt dans l’engrenage à l’automne 2001, Nicolas Sarkozy a été celui qui a donné le plus de preuve de s’engager à fond dans cette guerre lointaine d’où l’étonnement d’apprendre son revirement avant une nouvelle marche arrière….
En Syrie, la mort du journaliste Gilles Jacquier, peut-être victime d’une conjuration d’opposants au Président Al-Assad, embarrasse le gouvernement français qui avait nommément accusé les actuels dirigeants syriens. Les minorités chrétiennes, elles, s’inquiètent d’un changement de régime qui amènerait au pouvoir des « islamistes », est-ce à dire qu’elles prient pour Bachar Al-Assad ? Non mais l’exemple irakien est là pour les placer sur leurs gardes de même dans une autre mesure, que les assassinats de coptes perpétrés en Egypte qui voient la victoire écrasante des Frères musulmans.
En Turquie, le Président Sarkozy, après avoir tout fait pour placer le gouvernement Turc dans une situation délicate, l’incite, par une lettre, au dialogue ! Que doit penser le Premier ministre Erdogan d’un comportement aussi désinvolte pour ne pas dire fantasque ? Mais voilà Paris veut à la fois plaire à 500 000 Français originaires d’Arménie et emporter des marchés en Anatolie….
En Libye, à Benghazi, le CNT dont le siège a été pris d’assaut par des mécontents de tous poils, ramène, un peu, les caméras sur ce pays où les tensions intertribales ne cessent plus de grandir : là aussi l’engagement Français dit BHL recommence à reposer des questions diverses et variées.
Sur quatre terrains, diplomatique et  militaire, la France  a les pieds dans une tourbière qui fait ressembler le quinquennat de l’actuel Président à une barque envasée. Il y a comme un désordre et des précipitations au lieu d’une vision et d’une politique où les seuls intérêts de la France et de l’Union européenne devraient prévaloir. Nous avons un Chef d’Etat qui agite un jour le chiffon rouge puis le lendemain un autre d’une couleur opposée comme nous le voyons à l’égard de l’Iran. Nous n’avons-pas de politique ? Nous suivons plutôt celle d’une tierce puissance sourcilleuse et impérieuse.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 21 janvier 2012

«Pour qui voter ? Pourquoi voter ? » par Henry Jacques N°1106 5e année

En lien l’article écrit au pas de charge par le fondateur d’une agence de photojournalisme que je connais fort bien. Mais je ne suis pas  en accord sur tout ce qu'il énonce :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Russie: 3 articles N°1105 5e année

1-Sur la situation intérieure russe:
2-Analyse russe de la position américaine envers l’Iran:

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

jeudi 19 janvier 2012

Centre atomique, extrêmes nucléaires? N°1104 5e année

François Bayrou sait désormais qu’il est revenu dans le jeu politique: le parti socialiste et l’UMP lui tirent dessus! L’Elysée conscient du danger que constitue le Modem, Phœnix renaissant, rappelle Jean-Louis Borloo et convoque Hervé Morin. Le Président de la République ne masque pas ses manœuvres mais faute de munition suffisante pense-t-il très sincèrement qu’un Jean-Louis Borloo déconsidéré et qu’un Hervé Morin comptant pour zéro soient des alliés en mesure d’affaiblir François Bayrou ? François Hollande venant de remettre un peu d’ordonnance dans ses troupes et inquiet, sur sa gauche, des vitupérations de Jean-Luc Mélenchon, tout heureux de sa fort bonne prestation sur France 2, doit aussi préserver sa « droite ». Contrairement à 2007, les deux grands partis de la Ve République ont cessé de rassembler : à force de cohabitation le PS et l’UMP sont devenus quasiment consanguins….La France silencieuse qui intrigue tant les politologues et les instituts de sondage pourrait-elle s’engouffrer dans ce Centre, parti raisonnable, ou bien se partager entre le Front national et le Front de gauche ? Selon l’attractivité à laquelle elle succombera les résultats du premier tour le 26 avril, auront tout alors de la bombe atomique…..Soit le Modem s’impose, soit ce sont les extrêmes dans tous les cas, c’est d’abord, la déflagration politique puis une seconde avec les législatives de juin. Les nouvelles sociales attendues dans les semaines à venir n’étant pas bonnes du tout, le PS et l’UMP seraient devant un cas qui pourrait leur coûter énormément….Les Français plus que jamais auront entre leurs mains le choix entre une reconduction  conservatrice UMPS ou bien de nouvelles voies….
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Chine, Iran, Israël N°1103 5e année

Tournée du Premier ministre chinois dans le golfe arabique, tournée américaine en Israël : un point en commun, l’Iran ! Justement le Président Ahmadinejad  vient d’opérer un grand tour en Amérique, latine et centrale afin de monter le peu d’isolement de son pays.
Le rédacteur en chef du Monde a consacré son éditorial à la Chine et l’appelée à user de son poids pour contraindre l’Iran à renoncer à son programme nucléaire. De son côté, le Président Obama a décidé d’annuler les manœuvres militaires avec Israël, laissant à quai quelques 9 000 soldats US parce qu’il trouve le gouvernement Netanyahou trop enflammé et même paranoïaque. Les généraux américains soulignent avec insistance que Tel-Aviv n’a pas intérêt à prendre un navire de guerre américain pour un second USS Liberty bombardé le 8 juin 1967 par Tsahal qui tua plus de 71 marins !
L’Iran cristallise autant qu’Israël les attentes et les craintes d’autant plus que la question syrienne ne trouve pas encore son épilogue. Ajoutons qu’en plus de l’Egypte à la Tunisie la situation ne se calme guère et qu’en arrière-plan, par exemple, le Soudan du Sud donne des signes inquiétants de fragilité. Autant dire que l’arc de tension se tend chaque jour davantage mettant à nu des ambitions que ni les Etats-Unis et leurs alliés ne veulent (calendrier électoral ?) ni affirmer, ni infirmer dans toute leur force commune !
On comprend que dans ce cadre agité et mouvant à l’instar des dunes, le gouvernement chinois veille à ne pas prendre parti. Les forces « Atlantique » aimeraient que Pékin se range, au nom de la raison, dans leur camp mais la Chine n’a que trop observé que l’ami d’un jour devenait un paria à l’aube suivante. La Chine cherche tout simplement à préserver l’acheminement du pétrole et du gaz : son objectif est de donner des gages qui n’engagent que peu. Moscou et Pékin, de même que New Delhi, craignent l’hégémonie américaine en Asie et savent qu’une résolution onusienne n’a pas le même sens selon que l’on se trouve sur les rives du Potomac ou sur le fleuve Amour !
Israël puissance asiatique atomique régionale voudrait en découdre avec l’Iranien : mais pourquoi ? L’Iranien serait-il moins favorable à l’état sioniste que le Saoudien ? Ou bien parce que Tel-Aviv a du mal à s’ingérer dans un environnement hostile depuis 1948 les politiques de ce pays croiraient-ils que seul le bellicisme permanent serait le moyen idoine de préserver une alliance avec les Etats-Unis, de tenir, au nom des abominations nazies, l’Union européenne ? On voit aussi que le gouvernement israélien escomptant que la phobie des wahhabites (sunnites) envers les chiites constituant un point de non-retour, une guerre de religion serait espérée  et qu’ainsi il pèserait plus fortement sur les dissensions palestiniennes.
L’enchevêtrement des raisonnements et des calculs atteint un degré inquiétant qui peut soit déboucher sur une explosion militaire soit un affaissement de tout le monde sans que nul ne perde la face mais sans qu’une paix générale malheureusement ne s’établisse ! Nous nous trouvons donc sur un chemin des plus escarpé et étroit !
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 18 janvier 2012

SOPA: courir sus! N°1102 5e année

Le projet de faire appliquer l’ HADOPI version américaine, SOPA ou Stop Online Piracy Act, provoque une levée de boucliers…parmi les plus grands acteurs du NET : Facebook, Google, Twitter, Yahoo, Wikipédia…etc.
Les entrepreneurs du Net se révoltent aux Etats-Unis alors que ceux de France furent à l’origine de mesures coercitives : un monde bien surprenant. Mais ce sont les Américains qui ont raison, le propos du patron de Wikipedia est juste :
« Jimmy Wales, , a déclaré : « L’une des choses que nous avons apprises récemment durant le printemps arabe est que l’internet est un instrument puissant et efficace permettant à l’opinion publique de s’organiser et de faire entendre sa voix ».
Je les soutiens !
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 16 janvier 2012

Paris: Bébert sans teuf et trépignant N°1101 5e année

Le Premier ministre François Fillon a réveillé la mairie de Paris ce jeudi 12 janvier en opposant une fin de non-recevoir au projet festif et bruyant de son premier édile et de ses acolytes, Hidalgo et Girard. Le non de François Fillon candidat pour les législatives de juin prochain dans la seconde circonscription qui englobe le 7e arrondissement, a un goût tout à fait électoraliste mais qui réjouit, cependant, les habitants de cette partie de Paris lesquels pourront ne pas être assourdis par les fêtes et autres manifestations ludiques couteuses, dispendieuses pour les seuls bobos et les tours opérators transformant la rive gauche du musée d’Orsay au pont de l’Alma en un Paris-plage permanent du mercredi au dimanche et ce toute l’année.
Si l’on pousse un ouf de soulagement on contemple déjà toutes les réalisations faites et en cours (serres d’Auteuil, bibliothèques supprimées, rue de Rennes, place de la République, les Halles, fondation LVMH, Samaritaine…etc.) par l’actuel maire de Paris qui loin de participer selon ses dires à une « nouvelle philosophie du bonheur » contente les intérêts des plus riches entrepreneurs, des lobbies, sportifs et festifs, les Parisiens n’étant plus que des animateurs contraints et abêtis d’une mise en scène pathétique de notre ville. En tout cas ce n’est pas la presse (p.e :Marianne, Le Monde …etc.) qui aura alerté les Parisiens sur la gestion de Delanoë : silence partout mais les sites, blogs et forums : merci Internet ! Le Nouvel Observateur lui a consacré un cahier de quinze pages (publi-reportage ?) dans son dernier numéro sans citer de chiffre ou un ou deux, sur un ton presque badin et sans critique avec cerise sur le gâteau Delanoë auto louangeur ! Qui protège ce maire ? Dispose-t-il d’un réseau particulier tellement puissant ? Ou bien est-ce le parisianisme ou les germanopratins ? Accessoirement si le parti socialiste gagnait l’Elysée, Bertrand Delanoë ambitionnerait d’être ministre des Affaires Etrangères et Christophe Girard ministre de la Culture…A bon entendeur salut !


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Sarkozy de toison revêtue N°1100 5e année

Hier Nicolas Sarkozy a réceptionné  deux Pandas prêtés par la Chine et aujourd’hui il est entré dans l’ordre le plus prestigieux qui soit avec celui de la Jarretière, celui de la Toison d’Or. Etonnants moments tandis que le Président du Conseil économique et social, Jean-Paul Delevoye, notait dans un court entretien accordé au Parisien la semaine dernière que les Français étaient au bord de la rupture psychique. Mais rien ne transparaît à l’image de cet hiver doux propagateur d’une humidité de sensations douces amères.
Le Chef de l’Etat continue à aller d’un point à un autre hexagonal ou pas, répondant coup par coup au moindre propos de son opposant officiel, François Hollande, lequel maintient le calme tentant de renouer avec une force tranquille qui fut autrefois, une attitude qui amena François Mitterrand à l’Elysée. A la fin du mois, Nicolas Sarkozy parlera aux Français de la crise à moins qu’il n’annonce son retrait de la campagne présidentielle. Mais nul ne l’imagine déclarer ainsi forfait. Certes le triple A nous a été retiré par une agence de notation, S&P, alors que les deux autres concurrentes, Moody’s et Fitch nous le garderaient encore ; faudrait-il, alors, s’affoler outre-mesure ? Soit on considère que la politique de la France se fait et se défait au grès des calculs parfois spécieux de telle ou telle agence dans ce cas la fin du triple A est une claque ; soit nous continuons la politique selon nos principes et nos pensées, alors cette information ne sera que peu. Avons-nous encore tout cela, tout ce corpus politique ? On en doute tant le gouvernement ne cesse pas de changer de discours sur ce triple A au point qu’aujourd’hui, tout le monde finit par hausser les épaules.
Il est assez fascinant de voir qu’un Chef d’Etat dont le bilan est si médiocre au bout de son mandat ne pas faiblir et aller misant sur l’abattement des Français pour être reconduit. L’Elysée fait l’impasse sur la montée régulière d’autres candidats, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, personnages emblématiques par leur posture commune dans la dénonciation du bipartisme et par leur habileté à paraître neufs alors qu’ils n’aspirent qu’à pérenniser le système qu’ils abhorrent. Peut-être que les Français  quoique conscients de cet état jugeront utiles de donner un coup de pied dans la fourmilière, histoire de s’éclater ne serait-ce qu’un soir !  Est-ce pour conjurer cela que Nicolas Sarkozy tel le bélier ailé de la Toison d’or optera in fine pour foncer tête baissée vers un nouvel Elysée….  
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 7 janvier 2012

Besace présidentielle celle du Malin ? N°1099 5e année

Cette campagne présidentielle menée par un homme qui se dit Président non encore déclaré finit par être un numéro de cirque de basse catégorie bien que redoutable. Evidemment un Président qui sollicite un second mandat ne cesse pas d’être dans sa fonction jusqu’au choix des citoyens, tout ce qui s’explique ici et là n’est qu’une vaste fumisterie qui contribue à alourdir un moment politique déjà suffisamment boueux et par moment fangeux.
En passant par la Lorraine donc, Nicolas Sarkozy célèbre la naissance de l’héroïne de Lorraine, état indépendant au XVe siècle hostile aux Bourguignons alliés des Anglais, qui allait bouter hors de la France l’ennemi et faire couronner le gentil Dauphin. Si le Chef de l’Etat est légitime en rappelant la valeur symbolique de Jeanne d’Arc, il est assez ironique de le voir placer très haut une indépendance souveraine et militaire alors qu’il a mis la France sous la gouverne des Etats-Unis et de la dictature économique anglo-saxonne. Le bonhomme n’est pas à une contradiction près et peine  à entrer dans l’Histoire de France qu’il veut d’ailleurs enfermer dans un espace muséal : Les Bourbons avaient Saint-Louis et Henri IV, Napoléon III Vercingétorix, la République, la troisième,  plaça dans on baptistère patriotique Jeanne d’Arc après la perte de l’Alsace et la Lorraine et au moment où Henri Martin qualifiait la France de fille aînée de l’Eglise.
Nul n’est dupe que l’importance donnée à cette célébration est une tentative de  séduction d’un électorat lepéniste mais, franchement qui se laissera prendre à cette manœuvre qui succède à toutes celles des années 2006/2007 ? C’est une répétition et rien de plus.
Avec la taxe Tobin dite sur les transactions financières, le Président voudrait agir de concert avec la chancelière, Angela Merkel laquelle cherche à durcir une coalition de plus en plus de porcelaine. Une tactique qui vanterait aux yeux des Français la permanence du couple franco-allemand à ceci près que cette taxe ne jouerait son rôle qu’à la condition d’être acceptée par toutes les nations. Le nouveau président du conseil italien, Mario Monti, a d’entrée décliné l’offre : n’est-il pas ex-banquier de Goldman Sachs?
La TVA sociale, autre manœuvre dont le but est de mettre l’accent sur « sociale » et de gommer dans l’esprit des gens le mot de « TVA » n’abusera personne sauf les aveugle volontaires.
La réforme annoncée de l’éducation nationale succède aux louanges dressées récemment par le Chef de l’Etat sur celle des hôpitaux lesquels sont désormais gérer comme des entreprises qui écœure nombre de médecins et infirmiers, vante en toute logique, l’autonomie ou la gestion libérale des établissements du secondaire : d’ici six mois, on exigera des chefs d’établissement qu’ils fassent des bénéfices… Il est extraordinaire de relever qu’au fur et à mesure que les ravages de l’ultra libéralisme sont patents, leurs promoteurs ne cessent pas sous couvert d’austérité, de discipline budgétaire de vouloir les rendre inéluctables aux Français.  Le rouleau compresseur est bien là !
Le Président de la République a donc dans sa besace toute une série d’initiatives qui allient malignement application de la doxa libérale et de la communication pure afin d’emprisonner nos esprits et nous amener à une sorte de consentement ou servitude librement consentie via le bulletin de vote pervertissant alors la démocratie elle-même. Se pourrait-il que la démocratie soit odieuse, une chape de plomb? De conquête la démocratie deviendrait-elle du carton-pâte?
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 4 janvier 2012

Le parachutage politique ferait-il torche ? N°1098 5e année

Les parachutages politiques, s’ils ont souvent froissé les populations, suscitent, désormais, une hostilité véritable parmi les élus locaux. François Fillon, Claude Guéant pour l’UMP, Ségolène Royal, Jack Lang (il est en recherche ) pour le parti socialiste reçoivent plus des quolibets que des applaudissements tandis que Cécile Duflot pour les Verts se heurte au 1er édile parisien, Bertrand Delanoë, un sarkozy municipal volontiers énervé et qu’enfin, Arnaud Dassier de dépit quitte l’UMP faute de recevoir l’investiture de ce parti du côté de Gien, l’ancien pro-sarko ignorant que dans le Loiret un Ganay pèse plus et que tout enthousiaste qu’il est, il ne peut faute d’une chasse.
Ce n’est pas tant le rejet de l’homme politique dont il est question mais plutôt de l’image et du poids inhérent au parti idéologique. Et justement l’idéologie n’étant plus que lambeaux tant à gauche qu’à droite, les électeurs autant que les élus locaux ne distinguent plus ni l’honneur ni l’intérêt de subir l’arrivée soudaine d’untel ou unetelle. Le parti faute de bible n’a plus ni les prêcheurs ni les apôtres et les desservants qui restent peuvent faire les paons, les bases des partis les trouveront insupportables. C’est même, parfois, une manière qu’ont les élus locaux pour recouvrer auprès de leurs ouailles un semblant d’aura, de se dresser sur leurs ergots et d’ironiser sur les candidats d’en haut.
La contestation presque systématique du parachutage serait une bonne nouvelle pour la vie démocratique si justement les partis s’en trouvaient renouvelés et même pouvaient laisser la place à d’autres. Or, c’est le contraire que se produit, le raidissement par la base est patent. Est-ce ce que veut le citoyen ? Si, en 2011, l’indignation du Français a été plus que modeste, elle n’en existe pas moins. Où que l’on se tourne toutes les structures tant politiques que syndicales suscitent les acrimonies et les suspicions et ce d’autant plus que l’acceptation du dogme ultra-libéral par l’UMP, le PS et la majorité des autres partis et syndicats les met dans un jardin labyrinthe qui achève de les confondre.
Ces disputes pour des circonscriptions indiquent plus que n’importe quel sondage le déclin non pas du politique mais de son fonctionnement. Dans les différents états-majors, on conjure les oracles qui ne parlent que de l’eau  qui dort ; or, elle est montante.
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

« La crise actuelle vient de très loin » par Pierre Pierre Tartakowsky N°1097 5e année

Ci-dessous le premier entretien accordé par le nouveau Président de la Ligue des droits de l’Homme :
Jean Vinatier
SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 2 janvier 2012

Sarkozy entre les mains du vent N°1096 5e année

Les vœux présidentiels seront-ils les derniers d’un quinquennat où beaucoup fut bousculé au nom des urgences et des impatiences avant que les conseillers du Prince ne s’aperçoivent qu’il fallait présidentialiser celui qui était à la tête de l’Etat ? Le Monde titrait, ce soir, en page intérieure, que Nicolas Sarkozy ne parvenait pas à être candidat. Titre assez cruel mais qui résume assez bien les inconstances malencontreuses que génèrent un exercice de communication permanent et sans que jamais une hiérarchie n’intervienne : la parole présidentielle ayant la même force à l’issu d’un G20 ou pour annoncer la mort d’un policier !
Nicolas Sarkozy s’aperçoit-il seulement que tout ce qu’il dit n’est plus regardé comme précieux ou tout simplement intéressant ? La crédibilité de la parole élyséenne est, semble-t-il définitivement entachée. Se pourrait-il, alors, que le Président de la République annonce qu’il ne briguerait pas un second mandat ? Les sondages sont mauvais, le soutien aux révoltés de Benghazi ne l’a pas auréolé, d’une gloire quelconque et s’il ajoutait une aventure en Syrie, ce que l’on peut craindre, il effraierait plus qu’autre chose ; ses variations sur le triple A français, ses multiples agapes avec Angela Merkel, prochain repas le 9 janvier, amusent la galerie des deux côtés du Rhin alors qu’il avait par le discours de Toulon de 2008, un texte de nature à lui fournir l’instrument politique : n’aurait-il été écrit que pour communiquer ? Les mauvais chiffres à venir sur l’emploi et la croissance devraient en toute logique le mettre mal à l’aise…Mais, mais, il s’est promis de gouverner la France pendant dix ans, l’affaire Karachi est de plus en plus un fleuve en cru avec le risque que la galéasse balladurienne ne vienne s’échouer juste devant le palais. Il sait, cependant, qu’il est face à un dilemme : ne pas aller dans la campagne, l’UMP s’écroulerait, s’il était battu la droite présidentielle s’éparpillerait aux quatre vents laissant, dans les deux cas, un boulevard à Marine Le Pen ! Allons même plus loin en admettant qu’il soit in fine reconduit, serait-il si certain de disposer d’une majorité à la Chambre en juin 2012 ?
Il y a, je crois, une scène qui symbolise tout le quinquennat : Nicolas Sarkozy entrant dans un salon de l’Elysée où sa troisième épouse, Carla Bruni-Tedeschi recevait des lectrices ou des journalistes d’un magazine féminin, il lui dit qu’il venait de rencontrer le Premier ministre irakien. A ce propos, elle lui répondit : « Génial »…
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 1 janvier 2012

Vœux terrestres loin des exoplanètes N°1095 5e année

Les découvertes de nouvelles exoplanètes autorisent sans doute quelques hommes à grandir leurs imaginaires mais pour la plupart ces terres placées dans ce que l’on croit être un bout de stratosphère ne sont que des points insaisissables. L’époque viendra où ils ne le seront plus : combien de décennies avant cela ?
Malheureusement, nous sommes pour l’heure sur cette terre où l’inconnu n’est plus qu’un autrefois et où la conscience mondiale  toujours dans les limbes. Les grandes puissances qui escomptent influer le cours de toutes les autres ne cessent pas de se disputer des parts d’océans, de routes. Ainsi en est-il pour l’Arctique où nous avions la possibilité de mettre en place un début de gouvernance mondiale sous l’égide des nations unies mais faute d’une prise de conscience, les gouvernements des hommes laissent qui la Russie, qui les Etats-Unis, qui le Canada, qui tant d’autres s’épier et combiner pour se préserver un bout de ressource énergétique au détriment d’ailleurs de la nature. C’est dans ces moments-là que nous voyons bien que tous les grands discours et publications sur le bien commun, les valeurs similaires  sont ou sans force aucune ou une simple posture, et ne dégagent les égoïsmes  que de la mauvaise conscience. A travers le cas Arctique, on peut donc parler du grand gaspillage et même d’un recul certain. Faute d’autres inconnus les hommes se montrent incapables de se dépasser et tournant en rond suscitent des maux, réduisant parfois les découvertes technologiques  à de simples jouets ou caprices les limitant alors dans leurs possibilités. Un autre exemple de cette déshérence est le cas de ces scientifiques japonais qui veulent ressusciter le mammouth ou le rhinocéros laineux  quand d’autres plus pressés d’aller vers le drame entendent faire renaître l’homme de Neandertal ! Lentement la folie douce s’étendrait-elle ?
L’année 2011 a bien illustré à travers les drames environnementaux et la toute-puissance de la matière financière l’ardente urgence à refonder la cité mais en méprisant l’Histoire et faute de nouvelles philosophies nous ne pourrons commencer cette tâche. Il y a un travail intérieur colossal à débuter et il est à craindre que l’idolâtrie pour un matérialisme qui repose sur les seules envies et les insatisfactions permanentes du consommateur ne nous conduisent toujours plus près des précipices. A l’image de la fonte des glaces, les hommes se dissolvent aussi.
Et le Printemps arabe ? Il faut bien séparer le juste  désir des hommes de vivre plus librement sous un autre gouvernement avec la toute-puissance d’une forme démocratique qu’une seule nation veut plaquer à l’ensemble de la planète  pour conforter sa vue hégémonique : quelles seront alors nos libertés ?
Bonne et heureuse année…..
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen