Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 31 juillet 2014

Prochain Seriatim: lundi 1er septembre

L’été des déliquescences ? N°1909 8e année

Ne flotte-t-il pas dans l’air quelque chose de nauséabond et quand on regarde le monde ne voit-on pas poindre la déliquescence générale ?

Aux Etats-Unis, des milliers d’enfants y débarquent au point de semer la peur au Texas : que penser non seulement  de l’horreur de ce déplacement d’enfants par des mafias mais de l’incapacité des autorités fédérales à éviter cela ? Que penser de cette puissance où les condamnés à morts agonisent plusieurs heures ? Que penser des fonds vautours de cette nation qui usant de leurs tribunaux sont prêts pour de l’argent qui aura toujours pour seule vocation la spéculation, à abattre l’Etat argentin et demain un autre ?

A Gaza, les bombardements qui tuent des centaines de civils ne serviront à rien sinon à encourager d’autres hommes à reconstruire les tunnels. Que fait le monde ? Rien, « il faut élever la voix » dit un ancien Premier ministre français : c’est Cambacérès et son fameux : « Armons-nous, partez ! » Le monde se lave les mains, s’aveugle et espère son salut dans l’autruche…

En Ukraine, les combats font rage mais les faits reprochés n’atteignent jamais les combattants kiéviens, les néo-nazis et les mercenaires (américains, anglais, polonais…etc.). Le Japon s’est joint aux euro-américains pour renforcer les sanctions contre la Russie : un gouvernement sans gloire mais passé d’un pacifisme d’obligation à un bellicisme de fait avec la bénédiction américaine au nom du futur combat contre la Chine. De la Russie à la Chine, le champ d’affrontement s’annonce vaste et ce d’autant plus que l’Inde a accueilli sans ménagement un John Kerry persuadé de ne faire qu’une bouchée de ces nationalistes nouveaux : New Delhi a rappelé les ambitions des BRICS  ou dit un chat, un chat !

Du grand ébranlement de l’Asie orientale qui pousse ses nuages corrosifs à l’Afrique du Nord et Centrale, surgit, maintenant, en sus du « terrorisme », le virus Ebola désormais hors de contrôle. Le même monde en mesure de dépenser des centaines de milliards pour des fusions, daigne cent millions de dollars contre le virus d’Ebola  alors même qu’aucune antidote n’existe : inconscience ou doux frisson de fleureter avec la mort ?

Des chrétiens d’Orient, l’Europe ne veut pas, Front national en tête ainsi que l’Eglise de France : nous avons là l’aveu historique de toute la jalousie et la méconnaissance de l’Occident envers ceux qui conversent en araméen, la langue du Christ. Suicide spirituel en direct, sous nos yeux et dans l’indifférence.

Quant à la France, ce sont les rats qui surgissent sur les pelouses, les quais et les rues de Paris : voilà l’héritage de Delanoë et Hidalgo, fêtes et saletés ! Les rats et les touristes, ces locustes modernes, ne feraient-ils plus qu’un ? Leur nombre (4 à 6 millions) n’a-t-il pas quelque chose d’annonciateur ? Mais nos gouvernants ne sont-ils pas des rats? Les rats : la cinquième colonne ?

D’une manière générale et sans faire un catalogue à la Prévert complet, c’est plus la déliquescence qui s’étend que l’ordre ou l’harmonie alors même que les découvertes scientifiques et les innovations sont si nombreuses : à croire qu’elles ne seront destinées qu’aux humains d’un autre monde……Notre monde a cessé toute intelligence, ne règne plus que l’immédiat en tout domaine et les émotions « transperçantes »

 

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

 
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Jaurès assassiné un 31 juillet 1914 N°1908 8e année

Entre le Tour de France et le départ des aoutiens, cette année, il y avait le centenaire de l’assassinat de Jean Jaurès et tout le monde politique se devait d’avoir un peu de cet homme célèbre de la IIIe république. Les mêmes hommes, Hollande en tête, qui se découvrent d’un coup un aspect jaurésien  n’hésitent pas une seule seconde à faire l’exact opposé : leur cynisme, de ce jour commémoratif, les renvoient à leurs « ancêtres » : le cloaque affiche complet !
Le 31 juillet 2014 est dominé par l’absurdité comme était l’absurdité de juillet 1914 quand des hommes somnambules se laissèrent porter par les événements au lieu de réguler une énième crise balkanique. Jean Jaurès est mort de s’être opposé à la démence générale des esprits, aux renoncements des partis socialistes européens et aux syndicats qui pouvaient par une solidarité commune rendre très difficile  une mobilisation sinon la ralentir. Jaurès est mort de s’être opposé aux capitalistes et financiers d’alors. Jaurès devait donc mourir parce qu’il défiait tout autant les marchands du temple que les partis bellicistes et puis surtout parce qu'il était un grand bonhomme qui ne se laissait pas compter....


In Seriatim :

 7 octobre 2009 n°543 3e année : Jaurès et les capitalistes d’Arcadie
http://www.seriatim.fr/2009/10/jean-jaures-ce-sont-les-capitalistes.html

 9 octobre 2012, n°1245 6e année : Jaurès 17 ans au collège de Castres
http://www.seriatim.fr/2012/10/jaures-17-ans-au-college-de-castres-mai.html

 
 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 30 juillet 2014

Et Poutine est toujours vivant ! N°1907 8e année

Le gouvernement russe réagit toujours avec modération à l’annonce de nouvelles sanctions prises par les euro-américains.  Je ne sais si les auteurs de ces sanctions comprennent quelque chose à la Russie. Que l’on veuille l’envahir ou la blesser, il y a toujours cet espace, géographique et spirituel (orthodoxie) qui masque toujours la ligne rouge à ne pas outrepasser. Les euro-américains font penser à ces armées qui entrent dans un désert et avancent et avancent encore sans jamais rencontrer l’ennemi tout en se promettant de le réduire en cendres. A chaque fois ils pensent atteindre un cœur ou une partie névralgique : et c’est le silence qui leur répond.
Hier la cour internationale de la Haye a condamné l’état russe, au nom de la Charte énergétique, à  verser 50 milliards de dollars aux anciens actionnaires de Ioukos. Hurlements de joie  à Londres puisque un Lord Rothschild devait recevoir de Khodorovski le quart des ressources énergétiques de la Russie. Mais voilà, si le gouvernement russe a signé cette charte, le parlement ne la ratifia jamais : autant dire que cette décision de justice n’engagera que ceux qui voudront y croire. Opération de communication et guerre psychologique : Moscou gardera son sommeil.
Aujourd’hui, Washington et l’Europe étendent les mesures de rétorsions contre la Russie et des Russes. Pourquoi tout cela ? Que Vladimir Poutine perdre patience et ordonne l’envoi de son armée qui entrerait dans Kiev en deux jours…Mais l’homme ne bouge pas, pas un trait d’aveu ou de lassitude. Rien, toujours rien ! Contrairement à ce que croient les euro-américains, la Russie n’est pas fort Chabrol et elle dispose de soutiens conséquents. A travers ses sanctions ce n’est pas tant la Russie qui est visée mais bel et bien les Etats qui ne seraient pas dans la « bonne pensée ». Ainsi, l’Argentine face aux fonds vautours  prêts à s’emparer de toute sa monnaie. En fait, toute décision de justice américaine a pour juridiction le monde entier. Regardons les pénalités infligées à la BNP (peu importe ses magouilles) qui mettent au grand jour le fait que dollar monnaie de réserve mondiale obéisse à une législation nationale : cherchez l’erreur !
Si l’on voulait être « drôle », ces sanctions à répétition, me ferait songer au sketch de Robert Lamoureux « Et le canard était toujours vivant » mais l’appartement lui n’existait plus…..

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Libye sans bras, ni tête : BHL, Sarkozy : où êtes-vous ? N°1906 8e année

Comme toutes les autres puissances, la France vient de fermer son ambassade et de finir l’évacuation de ses ressortissants à bord d’un navire de la Royale. En trois années, la Libye est passée d’un régime autoritaire à une disparition de régime national pour laisser la place à des factions diverses, allant du religieux fanatique aux bandits de grands chemins. Les incendies des entrepôts pétroliers aux tailles gigantesques, ne sont que le décor rougeâtre d’une défaite.
Dans ce tumulte que l’on n’évoque pas trop en raison de l’offensive israélienne sur Gaza et de la question ukrainienne, on aimerait tout de même entendre Nicolas Sarkozy et BHL, les deux protagonistes du renversement et de l’assassinat du colonel Kadhafi dans des conditions sales. Le prédécesseur de François Hollande a eu son Irak à lui, à feu et à sang au point que les Libyens se rappelleraient l’époque plus sure du Colonel. Comme l’Irak, la Libye est divisée, traversée par des bandes, des fanatiques, des baroudeurs. Comme pour l’Irak dont l’affaissement menace de faire tanguer cette aire de l’Asie d’Orient, l’effondrement de la Libye étend une onde de choc jusque dans le Sahel : toute une partie de l’Afrique  est secouée : Mali, Niger, Algérie dans son sud mais aussi au Soudan qui grignote le Soudan du Sud…
Que reste-t-il donc de cette grande opération démocratique ? Rien. BHL ne dit rien, Sarkozy est lui conférencier en Afrique pour 100 000 euros. Décidemment le prétexte « démocratique » ne réussit jamais aux américano-européens : Afghanistan, Irak, Libye, Soudan du Sud, Ukraine ; et quand ils soutiennent un Etat dit de droit, Israël, celui-ci se lance dans les plus folles offensives contre une population sans défense. Vraiment, notre « démocratie » serait-elle un monstre sans cœur se cherchant toujours un champ de bataille, avide de je-ne-sais-quelle puissance….
Sarkozy et BHL, s’il y avait une justice, devraient en toute logique, rendre des comptes non seulement aux Français mais aux Libyens. Si l’ancien Président a monté cette aventure militaire (avec l’appui de Washington) pour mettre hors d’état de nuire un Chef d’Etat qui aurait financé une partie de sa campagne, on serait, alors, pas très loin de la haute-trahison…
Quant à BHL, ce narcisse des sables et grand metteur en scène de sa vanité, que serait-il s’il n’avait pas hérité d’une fortune considérable, un affabulateur, un vantard ? Et dire qu’il tient entre ses serres la cour médiatique et le petit univers de l’édition…..
Sarkozy, BHL : allez en Libye…..

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

mardi 29 juillet 2014

« De l’intelligence artificielle aux humanités numériques -Entretien avec Milad Doueihi et Jean-Gabriel Ganascia » N°1905 8e année

« À l’occasion d’un entretien croisé Milad Doueihi, spécialiste du numérique, et Jean-Gabriel Ganascia, philosophe et cogniticien, réfléchissent aux fondements de l’humanisme numérique aujourd’hui. Revisitant l’histoire de l’intelligence artificielle, vieille déjà de plusieurs décennies, ils s’intéressent à la notion d’intelligence dans ses rapports avec la culture numérique d’aujourd’hui.
La suite ci-dessous :
http://www.laviedesidees.fr/De-l-intelligence-artificielle-aux.html

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

samedi 26 juillet 2014

«Les élites de Detroit déclarent que « l’eau n’est pas un droit social » par Jerry White N°1904 8e année

« Les coupures d’eau à des dizaines de milliers d’habitants de Detroit ont attiré l’attention nationale et internationale. Les scènes de jeunes mères, d’enfants, de personnes âgées, de travailleurs malades et à faible revenu privés d’eau potable, pour se laver et cuisiner – dans ce qui est censé être le pays le plus riche au monde – ont provoqué étonnement et répulsion.
Cette politique barbare est devenue une question politique majeure à Detroit. La semaine dernière, un juge fédéral supervisant la procédure de faillite de la ville s’est plaint que les coupures d’eau produisaient « beaucoup de colère » et donnaient à Detroit « toute une réputation, non seulement dans le pays, mais dans le monde entier ».
L’opposition produite par les coupures d’eau, a-t-il prévenu, pourrait menacer le plan de la ville d’imposer des réductions profondément impopulaires sur les pensions des employés municipaux et dans les prestations de soins de santé.
[….]
La suite ci-dessous :
http://www.legrandsoir.info/les-elites-de-detroit-declarent-que-l-eau-n-est-pas-un-droit-social.html


Jean Vinatier
SERIATIM 2014

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

vendredi 25 juillet 2014

Chrétiens d’Orient : tout ce qui vient d’Orient est Racine N°1903 8e année

Pourquoi les chrétiens d’Orient peinent-ils à rassembler, à trouver des relais pour les manifestations, à inviter les médias à organiser des débats ? L’histoire est longue, longue comme le dédain que l’Occident eut à leur égard. Il faudra attendre le XIXe siècle pour que les chrétiens d’Orient retiennent les attentions des chancelleries toutes préoccupées d’avoir une part de l’Homme malade (L’empire ottoman) et/ou d’empêcher la Russie d’étendre sa protection sur l’ensemble des églises chrétiennes. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’émergence d’Etats laïques, arabes, turc furent une nouvelle période de vie sans persécution jusqu’à ce que se mette en place une géopolitique nouvelle initiée aux Etats-Unis, relayées par l’Arabie Saoudite, le Qatar,  dont l’une des bases allait être le fanatisme islamique.  La conséquence principale comme nous le vîmes depuis la première guerre du Golfe, sera la démolition systématique de ces Etats : de la Tunisie à l’Afghanistan. Les chrétiens d’Orient seraient-ils le dégât collatéral acceptable pour les Occidentaux ? Il semblerait que oui puisque l’Union européenne a refusé de considérer les racines chrétiennes de notre continent. Si les souverains pontifes contemporains ont maintenu et maintiennent des relations continues avec leurs frères orientaux, leurs prédécesseurs  ne parurent pas les regarder avec amour. Après tout la première croisade (et les suivantes) n’eurent jamais comme but de libérer les chrétiens d’Orient de leurs oppresseurs (qui n’existaient pas sauf « pétage de câble ») mais de délivrer le tombeau du Christ. Si l’on sait, aujourd’hui, que la croisade a été pensée comme un moyen pour la papauté d’éviter l’affaiblissement de la foi en Europe en suscitant une cause fédératrice, on mesurera donc que depuis bien longtemps la cause des chrétiens d’Orient, pourtant les dépositaires d’un héritage et d’une mémoire unique au monde, est ad minima. Laissez les chrétiens d’Orient fuir Mossoul livrée aux islamistes et ne rien entreprendre nous sera sinon fatal voir révélateur de notre cynisme et de notre renoncement à l’Histoire. Point n’est besoin d’être un chrétien fervent, un athée pourrait tout aussi bien dénoncer le sort fait à des hommes pour leur foi c’est-à-dire leur liberté.
Si l’armée israélienne essaie de les intégrer dans son armée à condition qu’ils renoncent à leur arabité (quelle absurdité !), les gouvernements européens se bornent, dans un parfait état d’esprit munichois qui leur tient lieu de politique, à demander à ce que cette répression cesse….
Le grand moment ou le bel acte serait que nous, les citoyens laïcs ou pas, décidions l’église de Rome, les églises réformées, les rabbins, les muftis, les associations athées à descendre dans les rues de France et d’exiger, l’humanité. Si nous sommes capables de manifester même quand cela est interdit en faveur de la vie du peuple de Palestine, nous devrions l’être aussi pour éviter que nos racines spirituelles ne s’effacent à tout jamais. Tout ce qui vient d’Orient (et donc le pourtour de la Méditerranée) est Racine : religieuse, philosophique, culturelle. L’Occident n’est que par la grâce de l’Orient.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

L’été français….. N°1902 8e année

Je ne sais si ce sont les treize ou quatorze lunes noires d’une taille parfois considérable qui donneront à cette année 2014, lourdeur et épaisseur.
N’étant pas encore remis de la précédente catastrophe aérienne (Malaysia Airlines) survenue dans l’espace ukrainien où disparurent nombre de scientifiques et chercheurs que l’annonce d’un crash aérien dans le ciel malien, zone de guerre, où de nombreux Français figureraient parmi les victimes assombrit encore plus juillet.
La France justement  traversée par deux moments d’une grande violence au sujet de la terre d’Orient, que notre gouvernement tenta de circonscrire en interdisant toute manifestation favorable au droit de vie des Palestiniens mais, au vu de son échec éclatant, il ne vit plus de raison à interdire des défilés dont celui de mercredi. Il a été somme toute assez incroyable que le Premier ministre qui ne cache plus son admiration pour le sionisme et le Président de la République rallié dès le début avant de se raviser à la décision israélienne de lancer une offensive militaire d’une intensité démesurée qui a tué, jusqu’à maintenant des centaines de civils avec en sus du personnel de l’ONU lors du bombardement d’une école transformée en hôpital….Si l’exécutif français sait que la cause palestinienne n’est pas très populaire parce que se pose la question musulmane qui heurte et angoisse, il n’a guère le temps de souffler la tête hors de l’eau quand revient sur le tapis l’affaire des Mistral. Sous le coup d’une offensive européenne et anglo-américaine, l’Elysée a décidé, malgré tout et à contrecœur, de livrer le premier des deux porte-hélicoptères, laissant le second sous le boisseau. Ironie le porte-hélicoptère se nommera, le Sébastopol…Laurent Fabius a remis en place Londres rappelant le nombre d’oligarques présents à la City, petit haussement de col avant que nous encouragions à augmenter les sanctions envers la Russie, qui se tait, compte les coups. Comprenne qui pourra la politique française qui court après le vent  au point de ne devenir qu’un manteau de brouillard qui masque notre totale nudité plus grande encore quand, Bruxelles, en notre nom, apposera sa signature au bas du traité de « libre-échange ». Mois après mois, la France passe de la souveraineté au gouvernorat. La nouvelle carte des régions votée par l’Assemblée nationale qui vit fondre les frondeurs, est de cet abandon de l’Histoire et de l’ambition pour complaire à d’autres puissances. Mais la presse répète que Manuel Valls ne cesse pas de se déclarer satisfait : mais de quoi ?

 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

 
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

jeudi 24 juillet 2014

« MH17: vers la vérité? Par Jacques Sapir » N°1901 8e année

Une destruction opérée par des soldats ukrainiens ivres ? On attend toujours la production des preuves irréfutables que le gouvernement américain proclame détenir….

 
« Plus le temps passe et plus les questions posées par le crash du vol MH17 se font pesantes. Désormais, le grand journaliste américain Robert Parry, l’homme qui révéla entre autres les opérations illégales de l’époque Reagan (la filière Iran-Contra), vient de publier sur le site de sa fondation [1] plusieurs articles importants, mettant en cause soit l’armée ukrainienne[2], soit un mystérieux « défecteur » de cette armée[3]. On peut donc tenter de reformuler précisément ces questions. Mais, pour cela, il faut commencer par savoir de quoi l’on parle.
[….] »
La suite ci-dessous :
http://russeurope.hypotheses.org/2562

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2014

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 21 juillet 2014

Frustrations et confusions N°1900 8e année

Les manifestations interdites à Paris et à Sarcelles en faveur de la Palestine se déroulèrent avec une grande violence tandis que celles autorisées en province dont  Lyon, ne connurent pas d’incident majeur. C’est peu dire que l’interdit à manifester, qui ne fut pas, en réalité, joua comme un électrochoc dévastateur.
Après avoir soutenu sans réserve, dans un premier temps, l’offensive de guerre de l’armée israélienne dans la bande de Gaza, le Président de la République a-t-il lui-même soufflé sur les braises avec un Premier ministre, Manuel Valls qui depuis son discours du Trocadéro de mars dernier a purement et simplement condamné par avance toute personne qui contesterait la politique de Tel-Aviv ? C’est un élément qui joue mais il n’est pas le seul. Règne parmi nos compatriotes à la fois de confession musulmane et par leurs familles ancestrales d’Afrique et d’Orient, un mal-être puissant. S’il serait exagéré de dire que cela concerne une grande majorité, il n’en demeure pas moins que beaucoup ne se sentent pas à l’aise et ne savent plus s’ils sont intégrés ou bien tenus à demeurer en communauté. Joue donc pleinement dans ce repli, la situation déplorable des Palestiniens et le cynisme des nations puissantes qui rappellent toujours le droit à Israël de se défendre, comme s’il constituait une faveur biblique et le dénient aux Palestiniens qui eux-aussi appartiennent à un Etat.
Plane cette idée que seuls les Juifs joueraient d’une protection singulière : tout le gouvernement français ne se rend-il pas chaque année au dîner du CRIF ? Qu’eux-seuls auraient le droit de se plaindre et d’obtenir de l’Etat ce qu’ils exigeraient ? Si la place des juifs dans la société française est importante, ils ne se situent pas au-dessus de tous les autres. Les Français de confession juive sont d’abord Français et dans l’histoire ils ont permis à la France de recouvrer une part très importante de son patrimoine culturel dispersé par les Révolutionnaires de 1793, de soutenir avec audace nombre de peintres, d’artistes, ont donné tant de preuves d’amour pour le salut de notre patrie : en un mot si la France patrimoniale a encore cette splendeur, elle le doit  beaucoup à ces familles « israélites » comme on l’écrivait au XIXe siècle. N’est-ce point un Isaac co-auteur avec Mallet d’un fameux livre d’histoire  qui accompagna tant de générations d’élèves ? N’est-ce point un Marcel Bloch co-créateur de l‘Ecole des Annales avec Lucien Febvre qui insuffla un nouveau grand souffle à l’histoire française ?
Je n’écris pas ces lignes pour sous-entendre que les Français musulmans ne moqueraient de l’Histoire, hausseraient les épaules en parcourant Versailles ou Compiègne, qu’ils bailleraient dans le Louvre. Eux-aussi via leurs parents et ancêtres fournirent des contingents en nombre (ils n’avaient guère le choix)  en 1914, 1939, en Indochine, en Algérie même et force est de noter que les gouvernements français ne voulurent guère les honorer : était-ce dans le souci d’oublier « l’Empire » ? Le malheur a voulu, sans doute, que les nouvelles générations celles des années 70, 80 et ainsi de suite, entrassent dans des écoles dont les maîtres ne cessèrent plus de renoncer aux valeurs françaises ou républicaines au nom de nouveaux dogmes Le découpage régulier de l’école via les réformes scolaires, de gauche comme celles de droite, a brouillé les voies. Le choix retenu au cours des années de moins favoriser l’intégration que le communautarisme plaidé avec succès par des universitaires idéologues, a ajouté aux confusions. L’Etat français parce qu’il voulait et veut correspondre au projet européen du fédéralisme qui suppose la réduction progressive de la nation au profit, par exemple, des identités, régionales, linguistiques, a sa part de responsabilité dans l’état de frustration et surtout de confusion : « Qui suis-je ? ». Les manifestants de samedi et dimanche se servent de la cause palestinienne pour parler d’eux-mêmes et se trompent en mettant dans le même sac le gouvernement israélien avec les Français juifs.
La synagogue et la mosquée deviennent des symboles lourds, des sortes de « Bastille religieuses » dotées de « légendes noires » tandis que les églises sont portes ouvertes à toutes les revendications sans que leur caractère sacré soit défendu par le gouvernement Valls. C’est peu dire que nous sommes au milieu des confusions et des rancœurs, un cocktail explosif. Les Français musulmans ne sont pas des Palestiniens en ce sens qu’ils ne sont pas occupés ou meurtris par une force qui serait « franco-juive ». Bien des Français d’autres horizons défendent la cause palestinienne et déplorent la passivité cynique des Etats-Unis et de l’Union européenne et de certains gouvernements arabes qui font la morale à Poutine mais laissent un autre Etat agir apparemment en toute impunité. Ces deux poids deux mesures sont une goutte d’eau au-delà du vase.
Si l’Etat français ne veut plus que de telles violences s’affichent et s’expriment, alors qu’il fasse, à nouveau de l’intégration un axe majeur, l’école jouant le rôle fondamental. En un mot, ne plus bannir l'identité française ou la patrie du langage….

 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

« La situation actuelle en Irak et en Syrie: les conséquences de mauvaises décisions géopolitiques » par Albert A. Stahel N°1899 8e année

« Le 20 mars 2003, l’administration Bush secondée par une coalition d’alliés dociles a commencé l’invasion de l’Irak. La prise de décision en faveur de cette invasion était essentiellement fondée sur trois hypothèses:
1.    l’Irak disposerait toujours d’armes de destruction massive. Elles devraient être détruites après l’invasion;
2.    grâce à la chute du dictateur Saddam Hussein, un processus de démocratisation en Irak et dans le monde arabe pourrait se mettre en place;
3.    entre le régime de Saddam Hussein et Al-Qaïda d’Oussama ben Laden il y aurait des relations et une coopération. Saddam Hussein était coresponsable de l’attentat du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis;
La question de savoir si le désir de contrôler également les régions pétrolières de l’Irak a influencé la décision de l’administration Bush, doit être mis en question aujourd’hui étant donné que les Etats-Unis manquent d’influence sur les événements en Irak.
Toutes les trois hypothèses se sont révélées être fausses. L’Irak n’avait plus d’armes de destruction massive du tout. Celles-là avaient été détruites sous le regard d’inspecteurs de l’ONU. Le renversement de Saddam Hussein en Irak n’a déclenché aucune vague de démocratisation, mais plutôt un chaos. L’Irak s’est divisé rapidement en trois parties:
1.    une partie, dominée par les Arabes chiites;
2.    une deuxième partie, habitées par les Arabes sunnites;
3.    la zone des Kurdes sunnites. »

La suite ci-dessous :
http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=4322

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2014

 
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

 

dimanche 20 juillet 2014

« L’ultimatum de l’UE contre la Russie – un nouveau Rambouillet? Par Williy Wimmer N°1898 8e année

" Williy Wimmer, ancien secrétaire d’Etat au Ministère fédéral allemand de la défense et vice-président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE.

Les chefs d’Etats et de gouvernements de l’UE n’ont rien appris de leur visite à Ypres à l’occasion du centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914. L’ultimatum visant la Russie équivaut à un Rambouillet II. Et quand est-ce qu’on passera à l’attaque? "

La suite ci-dessous :
http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=4318

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

«Marie-Jo Bonnet, lesbienne, féministe, de gauche et opposée à la PMA et à la GPA » N°1897 8e année

« Marie-Jo Bonnet est historienne, spécialiste de l'histoire des femmes. Militante active de la cause féministe, elle participe dans les années 1970 au MLF (Mouvement de Libération des Femmes) et à la fondation des «Gouines rouges». Dans son dernier livre Adieu les rebelles! (Café Volatire, 2014), elle marque son opposition au mariage pour tous, signe selon elle de l'échec de la contre-culture homosexuelle et la reddition des gays au conformisme petit bourgeois. »

La suite ci-dessous :
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/07/18/31003-20140718ARTFIG00172-marie-jo-bonnet-lesbienne-feministe-de-gauche-et-opposee-a-la-pma-et-a-la-gpa.php

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Missiles sur Poutine N°1896 8e année

Les médias ont abandonné toute recherche sur la disparition du premier avion de la Malaysia Airlines, se gardant bien de noter que celui-ci a disparu non loin des îles de Diogo Garcia, possession britannique louée à l’armée américaine qui malmena fortement les autochtones et y installa ses stations les plus secrètes….
Le second avion de cette même compagnie disparu au-dessus du Donbass est l’occasion rêvée pour les Américains et leurs alliés de lancer une offensive sans précédent contre Vladimir Poutine. S’il est sans doute vraisemblable que le tir de missile fut le fait de rebelles pro-russes, est-ce pour autant que le Président de la Fédération de Russie est le coupable et que l’étant il doive se mettre la corde au cou et faire repentance ?
Les médias européens se montrent avares des exactions commises par l’armée ukrainienne et prolixes sur tel ou tel comportement des rebelles. Ce déséquilibre constant en faveur d’un seul camp n’empêche absolument pas ces mêmes gouvernements européens et américains d’empêcher en rien l’action de Tsahal….
Personne n’a eu l’intention de détruire un avion civil, seule une faute humaine serait à l’origine, sans doute, de ce drame. L’Union européenne en refusant de considérer le Donbass comme une zone de guerre a-t-elle empêché que l’on interdise de survol cette partie de l’Ukraine ? Que l’on confirme demain la responsabilité des rebelles pro-russes d’Ukraine dans cette catastrophe aérienne, la situation basculera-t-elle ? Le dossier ukrainien étant un ensemble de dédales au sein d’un labyrinthe, les tensions resteront ce qu’elles sont rendant la nervosité des européens dont celle l’Allemagne  plus forte encore.
Il est assez étonnant que la critique soit unanime pour dénoncer l’appui militaire fourni par la Russie alors que l’on se tait sur les centaines de conseillers-mercenaires américains, anglais, polonais sur le terrain, que les agissements des groupuscules néo-nazis ukrainiens ?
La Russie est en mesure de résister à une pluie de missiles, n’étant pas le moins du monde isolée et disposant de ressources énergétiques énormes. A travers un fait divers affreux (300 morts dont une pléiade de scientifiques qui allaient en Australie assister à un colloque sur le sida) c’est toute la mécanique du cynisme des Etats qui se met en branle. N’oublions pas que nous sommes à quelques jours, août 1914, du centenaire de l’entrée en guerre des européens…Pour reprendre le titre de l’excellent ouvrage de Christopher Clark, « Les somnambules » sont une fois encore, aux manettes du commandement…..
 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Gaza à Paris : un gouvernement bafoué qui bafoue N°1895 8e année

Le chef de l’Etat, le Premier ministre et la préfecture  ont répété chacun à leur tour leur volonté d’interdire toute manifestation pro-palestinienne en France. Ce jour, elles eurent lieu à Paris, à Lyon et dans d’autres villes et c’est dans la capitale que les heurts ont été les plus marqués. Les affrontements intervenus la semaine passée près de synagogues ont servi de motif pour empêcher l’expression du mécontentement contre l’action militaire israélienne en cours contre la ville de Gaza. Si de Washington à Berlin en passant par Paris le soutient envers Tel-Aviv est total, est-ce une raison suffisante pour interdire à des hommes de défiler dans les rues ? Le poids exercé par des lobbies va donc jusqu’à dicter à des gouvernements de faire ou d’interdire. Critiquer Israël c’est être assimilé à l’antisémite. Les Français juifs  (relire l’opuscule de Mme Benbessa : « Être juif après Gaza » )et les Israéliens qui ne sont pas sur la même longue d’onde sont traités avec la même brutalité et parfois même méprisés.
La disproportion des forces entre le gouvernement palestinien et l’armée israélienne quoique énorme devient par un stratagème de communication celle qui craint devant des hommes quasiment désarmés, lançant des roquettes qui n’atteignent (heureusement) jamais leurs cibles. Les médias émeuvent les opinions en montrant une baigneuse de Tel-Aviv sortant précipitamment de l’eau et masquent les terreurs éprouvées par les palestiniens ! De quel côté se situent les ogives nucléaires ?
Indépendamment de toutes sortes d’observations que l’on pourra proposer, il est important de souligner le degré de tyrannie auquel nous sommes arrivés : l’ordre public sert de paravent aux convenances des groupes d’influence : où est donc la souveraineté ?
Le public gardera de cette journée, l’image d’un gouvernement bafoué par des milliers d’hommes et de femmes qui le défièrent dans les rues et d’un gouvernement qui bafoue les libertés élémentaires d’opinion, essayant de nous intimer que la pensée unique n’accepte qu’une opinion…


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

jeudi 17 juillet 2014

MH-17 : crash en Ukraine N°1894 8e année

Le crash aérien du volMH-17 de la Malaysia Airlines intervenu dans l’est de l’Ukraine, zone de combat intense entre les pro-russes et l’armée kiévienne suscite énormément de prudence. Les pro-russes de Donetsk et Kiev s’accusent mutuellement  de ce drame tandis que Moscou et Washington restent dans le silence.
Signe qui ne trompe pas : toutes les bourses (sauf celles d’Asie non encore ouvertes) sont passées dans le rouge déjà rendues nerveuses par le cafouillage des nouvelles sanctions contre la Russie décidées par les Etats-Unis sans être suivis par les Européens sous l’influence de Mme Merkel. Le cas ukrainien loin de trouver une solution se noie dans des dédales.
Qui pourrait avoir intérêt à abattre un avion civil ? Pas les Russes en tout cas. D’ailleurs a-t-il été abattu sciemment ou bien est-ce une erreur humaine, après tout possible ?   Les boites noires retrouvées par les rebelles seraient en route pour Moscou et un cessez-le-feu décidé le temps d’évacuer les pauvres victimes……Il semble tout de même bien léger d’avoir laissé des avions civils survoler une zone de combat, surtout après la destruction à plus de 6000 mètres de plusieurs avions militaires ukrainiens…..

 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

BRICS : finance et énergie N°1894 8e année

Le sommet des BRICS se termine au Brésil par un succès évident que la presse d’ici tient à réduire au maximum. L’établissement d’une Banque mondiale dotée au départ d’un capital équivalent à 50 milliards de dollars dont le siège sera à Shanghai avec un président indien (présidence tournante) concoure à structurer ce qui n’était au départ qu’un acronyme condescendant imaginé par un dirigeant de Goldman Sachs. Le Président russe en proposant de jeter les bases d’une association énergétique met sur les rails le principe d’indépendance desdits BRICS. Le refus de faire entrer la Turquie est symbolique : cette dernière étant membre de l’OTAN, elle ne peut, à moins d’opérer un geste gaullien, convenir à des nouvelles puissances qui se veulent libres et qui représentent au niveau planétaire : 40% de la population, 25% du PIB, 40% des réserves monétaires.
Un tel sommet au Brésil ne manque pas d’attirer la quasi-totalité des Etats d’Amérique du Sud et même ceux d’Amérique Centrale : Vladimir Poutine y rencontrant un franc succès !
Cette réunion des BRICS créé une dynamique et leur fait commencer une histoire en commun alors que tous ont des sociétés différentes (Brésil, Russie, Inde, Brésil, Afrique du Sud) et des développements particuliers. Ils essaient à leur échelle d’agir en monde multipolaire ce que ne veulent ni les Etats-Unis, ni les institutions entre leurs serres dont ils empêchent toute réforme statutaire (FMI, banque mondiale…etc.) La modernité est de leur côté, les Etats-Unis et de leurs domestiques européens (aux yeux de Washington ils ne sont que cela)  étant dans un mélange nerveux de Bas-Empire et d’Ancien régime….  

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

 

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen