Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 31 mars 2012

BRICS : les néo-westphaliens à venir? N°1137 5e année

« A eux cinq [les BRICS], ils représentent 45% de la population mondiale et pèsent un quart du PIB de la planète. Dilma Roussef, Dmitri Medvedev, Hun Jintao, Manmohan Singh et Jacob Zuma viennent de se réunir à New Delhi, à l’occasion du 4éme sommet du BRICS qui regroupe le Brésil, la Russie, la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud. »1
François Leclerc résume bien dès le début de son article ce que représente l’ensemble des BRICS sur les plans démographique et économique. Les quelques échos que les médias français ont bien daigné rendre compte sur le sommet tenu à New-Delhi les 28 et 29 mars insistaient, naturellement, sur l’idée de création d’une institution financière, la South South Bank, qui serait en quelque sorte une contre banque mondiale et anti-FMI. Utopique ou non, ce projet indique très clairement l’agacement de plus en plus croissant de ces nouvelles puissances devant le refus américano-européen de leur accorder une place plus conséquente de leur récente élévation mercantile. Mais, le plus important est-il dans cette intention ?
Ne sommes-nous pas d’abord, dans une réunion inédite de nations différentes les unes des autres, par le continent, la civilisation, la société, la religion, l’univers spatial, qui essaieraient de se trouver un chemin vers un équilibre politique commun ? Cette réunion ne serait pas sans rappeler ce que fut Westphalie (et Osnabrück) où les diplomates d’alors (mais qui appartenaient au même continent et qui avaient la même religion et une conception juridique du « droit des gens » admise) posèrent les termes de ce qui allait devenir au XVIIIe siècle la quête de l’équilibre entre les puissances au détriment de la suprématie de l’une sur les autres dont Vergennes et Kaunitz furent les acteurs de première importance.
Le gros défi des BRICS plutôt que de fonder une banque sinon mondiale à tout le moins hémisphérique serait de chercher à se constituer en directoire de puissances politiques lequel reposerait, à terme, sur des principes évidemment politiques, philosophiques, d’urbanités communs sinon convergents à l’échelle de trois continents (Asie, Afrique, Amérique du Sud) Cette tâche, immense et périlleuse, s’inscrit, néanmoins, dans une prise de conscience née de la mondialisation dans laquelle nous ne faisons qu’entrer.
Dès aujourd’hui, les BRICS ont en face d’eux, un « monde Atlantique » (Etats-Unis/Europe) absolument pas enclin à renoncer à la supériorité acquise en 1945 et considérant l’union militaro-financière, des technologies et du soft-power comme un fer de lance sans égal non susceptible de contestation.
Sans mettre la charrue avant les bœufs, le simple fait qu’une ligne Sud-Sud se trace même en pointillée et que les principaux leaders des BRICS comprennent que le vecteur politique sera fondamental souligne le signe capital  de notre temps celui d’un nouveau monde.  
 Jean Vinatier
 Sources :
1-« Le monde vu de l’autre côté » par François Leclerc :
 « Discrètement mais fermement, le BRICS devient politique » par Philippe Grasset (revue de presse anglophone)
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 27 mars 2012

2012 : campagne présidentielle arasée….. N°1136 5e année

Il faut rendre hommage aux journalistes qui continuent chaque jour à nourrir cette campagne présidentielle tombée au plus bas qui oscille plus entre des faits divers et les pantomimes de Mélenchon et Le Pen que dans des oppositions frontales par idées audacieuses interposées ! Quelle désolation de voir un François Hollande faisant applaudir un Bertrand Delanoë dont on sait qu’il est avant tout libéral et épisodiquement socialiste en plus d’être un édile parisien dévastateur ; ou bien un Nicolas Sarkozy en appeler à Bernard Tapie….
A plusieurs reprises j’ai écrit dans Seriatim toute la crainte que j’avais d’assister à un tel effondrement de la cause politique : chose faite donc pour notre plus grand malheur. Les candidats ramenés à la dimension de cabotins que le drame double de Montauban et de Toulouse ne parvient même pas à gommer au-delà des cérémonies. D’ailleurs, il n’est qu’à relever avec quel retard les politiques se sont alarmés des assassinats de trois de nos parachutistes (plus un de blessé) au point qu’il est permis d’avancer l’hypothèse qu’une prise de conscience  très forte de la part de l’Etat dès cet instant aurait précipité l’arrestation de Mohamed Merah (en passe désormais de devenir une boîte de pandore) et évité l’affreuse tragédie de Toulouse. Là est sans doute la grande faille pour l’actuel gouvernement  mais aussi pour les postulants à la grande charge quinquennale…
Les affaires Bettencourt et DSK qui atteignent autant l’UMP que le PS est un match nul entre les deux partis très ravageur parmi l’opinion publique. Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon s’échinent à être chacun à leur tour « roi des halles »  mais leurs rodomontades les épuisent autant que les Français. Les autres candidats, Bayrou, Dupont-Aignan, Joly, Poutou, Arthaud et un Cheminade inclassable, donnent l’impression de s’étouffer au fur et à mesure qu’ils tentent de surnager dans une eau croupie.
L’abstention sera-t-elle la grande victorieuse au soir du 22 avril ? Les instituts de sondage se montrent prudents et n’osent trop la mesurer de peur d’en accélérer le mouvement ?
Une campagne présidentielle arasée par le bas plombe ce moment singulier de notre histoire politique au point qu’il n’est même pas certain qu’une guerre soudaine ou bien un attentat changerait cette ambiance de morne plaine….
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 26 mars 2012

« La réémergence de la Chine en tant que puissance mondiale » par James Petras

Une approche écrite par un ancien professeur à Binghamton University (Etats-Unis) :
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 21 mars 2012

« Il est dur d’être turc » & « L’empire au miroir. Stratégies de puissance aux Etats-Unis et en Russie » N°1134 5e année

Ci-dessous les liens vers le site diploweb :
Tancrède Josseran : sur le souverainisme turc :
 Philippe Condé : identité américaine et néo-eurasistes russes

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 20 mars 2012

Garde nationale : le retour ou bric et broc ? N°1133 5e année

Un chroniqueur du Point, Jean Guisnel, se fait le porte-parole d’un comité Janus qui nous intimerait l’ordre d’avoir une garde nationale.
Milices communales et gardes bourgeoises ont existé sous l’Ancien Régime : elles maintenaient l’ordre local et parfois même plus : ainsi, en juillet 1214 les milices intervinrent-elles heureusement à Bouvines, participant au triomphe de Philippe II (Auguste) sur l’empereur Othon IV et le roi anglais, Jean Ier dit Sans Terre. Avec la création d’une armée royale permanente par Charles VII et l’affirmation de l’Etat, leur rôle s’estompa.
La garde nationale qui hante désormais les esprits du groupe Janus ne semble pas vouloir ressusciter celle née, en juillet 1789, dans la bourgeoisie par peur du désordre et qui étendue à tout le royaume connaîtra bien des vicissitudes avec des fortunes et des infortunes sous tous les régimes jusqu’à sa suppression en juillet 1872 : « tout corps organisé en armes et soumis aux lois militaires, fait partie de l'armée et relève du ministère de la guerre ». S’agirait-il de s’inspirer du modèle américain ? On en doute. La garde nationale des Etats-Unis  est une force militaire à part entière de réserve constituée de deux éléments, l'Army National Guard (armée USA) et l’Air national Guard. Cette garde nationale intervient sur le territoire américain et à l’extérieur, Irak, Afghanistan ! La plupart des Etats américains disposent de leurs milices indépendamment de la garde nationale.
On perçoit très bien que pendant une campagne présidentielle peu passionnante, atone toute idée ou projet qui porte le nom de « national » ou de « nation » soit bien accueilli par les politiques et plus encore par l’actuel Chef de l’Etat, communiquer sur l’idéal national (et non sur la patrie) alors que tous les traités européens effilochent l’Etat-nation et que l’Union européenne regimbant à la pensée d’avoir une réelle armée européenne se calfeutre sous les ailes de l’aigle OTAN comme les Tibétains le firent pour leur malheur avec les Mongols.
Tandis que tous les effectifs de l’armée française sont appelés à diminuer, de même que ceux de la gendarmerie réunis à la police elle-aussi confrontée à une réduction, l’Etat déciderait donc de mettre sur pied  une force mi- militaire, mi- civile qui finirait pas rappeler vaille que vaille une forme de « service ». Si le socle national était très solide et si depuis des années, les gouvernements de gauche et de droite n’avaient pas favorisé les communautés tout en s’en défendant et si, surtout, le service militaire existait encore, il ne serait pas absurde que des citoyens puissent servir un temps donné par an dans une garde réserviste. En l’espèce, il n’en n’est rien, malheureusement. On devine très bien la manœuvre, d’un côté les corps d’élite de l’armée française « embedded » dans l’OTAN au service d’intérêts fortement anglo-américains et d’objectifs géo-énergétiques de puissances gouvernementales et de multinationales ; de l’autre, un bric et broc de police, de gendarmerie et d’une garde intérieure en charge d’assurer la sureté de l’arrière, de tenir en un mot la population.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Source :
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

« Les armées secrètes de l’OTAN » par Daniele Ganser N°1132 5e année

Entretien avec l’auteur « Les armées secrètes de l’OTAN: Réseaux Stay Behind, Opération Gladio et Terrorisme en Europe, Éditions Demi-Lune, 2007 » Daniele Ganser, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Bâle
2 vidéos :
 Site du professeur Ganser :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 19 mars 2012

Bastille, Cirque d’hiver : société du spectacle N°1131 5e année

La politique n’est donc plus qu’un spectacle ! La « prise de la Bastille » initiée par le Front de gauche et son dirigeant principal, Jean-Luc Mélenchon, a eu le même succès qu’un spectacle du Puy du fou. Il n’y a plus d’élan révolutionnaire tel qu’on le concevait jusqu’au XXe siècle mais des envies, des colères qui s’expriment dans une thématique proposée, hier, « Prise de la Bastille » comme on aurait pu proposer la prise du Palais d’Hiver. A quelques centaines de mètres de là, c’est au Cirque d’hiver que François Hollande réunissait les vedettes et autres célébrités : discours écrit par Erik Orsenna, conseils de David Kessler, directeur des Inrockuptibles, 26 années d’insoumission (si, si !) et du Huffington post France,  présence d’un membre de la famille Taittinger…etc. Tout cela fait-il très sérieux quand on apprend ici et là les coups de Jarnac que la famille « gauche » et leurs cousins Verts se font entre eux pratiquement au quotidien ?
Le candidat de l’UMP, Nicolas Sarkozy, se met aussi en scène et change de costume chaque matin, Marine Le Pen s’imagine en Jeanne d’Arc…seul François Bayrou ne se prêterait pas à ces numéros de transformistes.
On ne manque pas d’être stupéfait pas le côté superficiel de cette campagne présidentielle alors que l’instabilité du monde se fait sentir de plus en plus. Certes ce n’est guère mieux de l’autre côté de l’Atlantique : applaudissements pour le bon démarrage des dons pour la campagne du Président sortant, Barack Obama qui vise le milliard de dollars et sous-estimation de rigueur des Républicains Rick Santorum et Mike Romney, le mormon francophone, dans une société américaine en crise profonde mais qu’il ne faut évidemment pas évoquer : Rome doit être sure…..
Match de foot ou campagne électorale : dans les deux cas, plus de citoyens mais des supporters, des aficionados. En somme, la démocratie et ses jeux……    
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Montauban, Toulouse : Français assassinés N°1130 5e année

Les Français sont saisis d’effroi: après les assassinats de trois de nos parachutistes, aujourd’hui à Toulouse, ce sont trois enfants juifs et un professeur qui ont été les victimes d’un tueur devant leur collège, Ozar Hatorah.  Ce sont donc 7 Français de confessions différentes qui sont morts.  Le plan Vigipirate niveau écarlate a été décidé pour Toulouse. Très naturellement, les débats politiques ont été annulés. Très logiquement aussi, la campagne présidentielle subira les contrecoups de tous ces faits comme cela avait déjà été le cas mais à un degré bien différent après les événements intervenus gare du Nord en 2007.
Nul n’a oublié la tuerie intervenue en Norvège en 2011 : le climat est bien lourd en Europe et notre unité nationale est mise à l’épreuve.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 18 mars 2012

« Syrie : ce qu’on en sait, et comment?»N°1129 5e année

ci-dessous le podcast de l’émission Radio suisse romande tout à fait excellente, Babylone  du mercredi 14 mars à « Syrie : ce qu’on en sait, et comment ?:


 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 13 mars 2012

« Poutine les rend fous » par Pepe Escobar N°1128 5e année

L’écrivain Emmanuel Carrère (d’Encausse) a eu la malencontreuse idée de parler de Vladimir Poutine en termes simples qui lui a valu une critique sévère d’un journaliste de Marianne (Guy Sitbon). Le mystérieux Pepe Escobar d’AsiaTimes, s’est fait un plaisir de rédiger l’article ci-dessous :
ou en VO :
 Je ne sais si Poutine doit rendre dingue mais plus les jours passent, plus il apparaît urgent qu’un directoire de puissances se constitue afin de ramener à de meilleures bornes une nation américaine qui se croit la seule à s’autoriser à dire le monde, le sien et qui nous plaçant sous son seul gouvernement de pensée forcément tyrannique, la démocratie ne serait plus qu’un théâtre.
Certes, les étatsuniens et les européens jouissent de plus de libertés qu’en Russie ou en Chine mais ni plus ni moins qu’au Brésil, en Inde ou en Afrique du Sud, les autres pays du BRICS. Tout est une question d’équilibre et de la prise de conscience des différences, rien ne serait plus odieux qu’un monde uniformisé.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie,olynésie,aint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 12 mars 2012

Villepinte au carrefour des maux N°1127 5e année

Depuis la rotonde de Nicolas Ledoux (porte de La Villette), en longeant le canal de l’Ourcq, on peut faire de longues et tranquilles balades à vélo jusqu’à Meaux où l’aigle actuel se nomme Copé, en passant par le beau bois de Villepinte. A une petite distance de là, se tiennent des manifestations mercantiles et politiques. Ce dimanche, c’était l’endroit d’un rassemblement de 50 000 Français venus écouter celui qui brigue un second mandat. Une nuée de drapeaux français, une Marseillaise vibrante et au bout un Nicolas Sarkozy toujours dans l’idée de rassembler toutes les droites n’a pas hésité à attaquer les accords de Schengen ! Moquerie à gauche, énervement à Bruxelles, soupirs dans les capitales européennes. Les dirigeants européens qui ferment leurs portes à François Hollande savent bien que le propos de Nicolas Sarkozy à Villepinte est une posture électorale de nature à attraper les sympathisants Frontistes qui sont à droite et à gauche.  Nous écoutions le discours d’un populiste sans vergogne et qui compte, qui sait, sur une non-participation de Marine Le Pen au soir du vendredi 16 mars…
Désormais, les sondages placent Nicolas Sarkozy et François Hollande au même niveau pour les intentions de vote du 1er tour. On aurait bien tort, semble-t-il, de penser que la bataille est pliée pour le premier : les analystes oublient trop souvent que la France est dans son tréfonds conservatrice de droite. La crise, en fait, une rébellion qui ne dit pas son nom, ne se croise-t-elle pas avec des interrogations identitaires et de maux sociétaux ? François Hollande ne pourra demeurer très longtemps sur un mamelon, égrainant les remarques dans un inédit catalogue à la Prévert. Cependant, s’il est exact que nous sommes dans la pré-bataille électorale, ne gommons pas qu’entre le 16 mars et le 20 avril, soit un mois, les joutes seront très puissantes et que les écuries d’Augias déverseront des tonnes de salmigondis, de dossiers et autres affaires d’une égale noirceur.
La montée de François Bayrou, au lendemain, de son excellente prestation sur France 2, pourrait-il être l’indice d’un bouleversement qui surviendrait au centre alors que Mélenchon et Le Pen patinent? François Bayrou ne pourrait qu’être devant ou Nicolas Sarkozy ou François Hollande et dans un cas comme dans l’autre, la classe politique actuelle vacillerait et ne tiendrait pas le choc aux législatives !
Bref Bayrou ou Le Pen : de toute manière l’UMP et le PS seraient atteints au cœur c’est peu dire que consciemment ou non, ces deux partis feront tout pour que leur système l’emporte quitte à se dédire le lendemain.
Plus les jours passent, plus cette année électorale semble dédiée aux anguilles qui vous glissent entre les doigts gare à ce qu’elles ne se métamorphosent pas en murènes…
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 10 mars 2012

Impasses Sarkozy….N°1126 5e année

Ici et là fleurissent des impasses Sarkozy au détour des rues parisiennes…Au pays des mazarinades, des libelles et des cafés théâtres, moquer, tourner en dérision celui qui détient encore le pouvoir est inné chez les Français et plus singulièrement parmi les Parisiens qui eurent à cœur tout au long de l’Histoire à brûler en effigie tel ou tel ministre ou détruire par l’image obscène la maîtresse du roi et même jusqu’à la reine, Marie-Antoinette ayant été la plus tragique victime. S’il y a derrière ces moqueries des habitudes de collégiens ou de basochiens, il faut aussi tenir compte de l’infra, du subliminal. Ce genre d’actions se développe quand le pouvoir  entre des mains débiles s’affaisse, n’a plus ni la majesté, ni l’ordre, ni l’amour.
Nicolas Sarkozy paraît abasourdi, dépassé - c’est du moins ce que véhicule une presse parisienne fébrile de jeter son fiel et de flatter dans le sens du poil une opinion publique agacée  - à la veille de son meeting à Villepinte mais son opposant paré de toutes les gloires, François Hollande, ne cesse pas d’aller d’une déconvenue à une autre dans ses déplacements étrangers, le dernier en date étant en Pologne où le Premier ministre refusa de le recevoir. Aurions-nous deux  hommes aussi bancals l’un que l’autre, ne seraient-ils pas deux impasses ? Mais, c’est le système lui-même qui est dans une impasse où il voudrait que le peuple français s’engouffre afin de le tenir en lisière. Impasse…c’est sans doute le mot qui qualifie le mieux les semaines que nous allons vivre ou subir jusqu’en juin….
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 7 mars 2012

Sarko/Fabius : set élyséen N°1125 5e année

Record d’audience pour l’émission « Des paroles et des actes » animée par David Pujadas (France 2).Nicolas Sarkozy s’est montré dans la pleine possession de ses moyens et a réussi sans trop de mal à dominer l’ancien Premier ministre, Laurent Fabius tout comme François Hollande face à Alain Juppé quelques semaines plus tôt.
Nous sommes encore dans un moment de transition qui se terminera le vendredi 16 mars : nous saurons, alors, qui sera de cette compétition et qui sera hors-jeu. Aucun grand candidat n’est entré dans le vif des sujets, pas davantage n’a engagé ses troupes d’élites. La campagne présidentielle sera très courte et d’une rare virulence. Il suffisait de noter, par moment, le visage du Chef de l’Etat, yeux sortant des orbites, fixité des traits, pour mesurer toute la tension qui était encore contenue.
Si les sondages sont tous très défavorables à Nicolas Sarkozy, il faut reconnaître que l’engouement pour son adversaire est pour la majeure partie liée à un rejet physique de la personne présidentielle. L’Elysée, jusqu’à présent, n’a pas voulu ou su accepter cette détestation considérant qu’au moment des échéances elle se polirait.
Une « Une »  du Point a placé un titre ravageur sur Nicolas Sarkozy et François Hollande se serrant la main, « Qui ment le plus » : tout en programme ! Les Français savent qu’aucune politique économique ne tient la route et qu’elle est toujours immédiatement ou peu après l’élection remisée.
L’humeur française ou Charybde et Scylla se fixe sur la personne de Nicolas Sarkozy et s’apprête soit à le faire sauter de son piédestal ou bien à le maintenir sur un pavois très glissant…à moins que d’un coup elle ne déserte le candidat socialiste…
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 6 mars 2012

Officiers français capturés en Syrie ? N°1124 5e année

Depuis quelques jours les rumeurs d’une capture d’officiers français par l’armée syrienne circulent sur Internet. En cette heure, ni Jean-Dominique Merchet de Secret défense (Marianne), ni les chroniqueurs du Point, Jean Guisnel et Pierre Beylau n’ont relayé cette affaire.
On remarque simplement que le ton du gouvernement français envers l’actuel régime syrien est plus mesuré. Il est vrai, qu’il fallait exfiltrer nos compatriotes journalistes en toute sécurité…
Ci-dessous deux articles qui évoquent cette possible capture. Le journal israélien Haaretz a lui écrit que quarante agents turcs étaient entre les mains des autorités damascènes  
 Gilles Munier :
 Géopolintel :
 Pour lecture, le dernier rapport du CIRET-AVT: Syrie: une libanisation fabriquée :
 Je termine ce court billet par une autre annonce : des milices et tribus de l’Est libyen déclarent faire sécession dans l’Est du pays, zone pétrolifère….

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 5 mars 2012

Vladimir ou Poutine ? Ce fut Vladimir Poutine N°1123 5e année

Le retour à la fonction présidentielle de Vladimir Poutine ne réjouit absolument pas la presse européenne! On ne compte plus les articles négatifs sur l’homme qui sauva la Russie de l’agonie quand il succéda en décembre 1999 à un ivrogne, Boris Eltsine et auquel on reproche, surtout, la mise au secret du fondateur de Ioukos.
Dès aujourd’hui et sans doute pendant de longues semaines, on nous signalera la moindre manifestation anti-poutine, preuve au passage que la liberté d’expression ne serait plus vaine en Russie. L’Union européenne et les Etats-Unis demandent des enquêtes. Si des irrégularités ont pu être commises, nul n’a oublié, non plus, qu’aucune enquête ne s’était déclenchée en Floride en 2000 lors de l’élection de Georges Bush fils ! Qui se scandalise que l’exemplaire démocratie américaine traite de manière inhumaine (rapport de l’ONU) un de ses soldats, Bradley Manning compromis dans l’affaire Wikileaks ? Qui a dénoncé des marines posant avec un drapeau SS au-dessous de la bannière étoilée ? Silence au sujet de l’ONG russe Golos qui dénonce la corruption poutinienne tout en recevant des fonds d’une agence gouvernementale étrangère !
Aujourd’hui, plus aucun pays ne peut prétendre à l’exemplarité et c’est sans doute bien triste. Le régime politique russe n’est pas parfait loin de là mais il faudra bien accepter que tous les pays ne soient pas forcément des copies conformes d’un Etat symbole : toute nation a son chemin qui lui est propre. Chaque pays a son histoire, son gouvernement de la cité, une spatialité singulière, les abolir nous précipiteraient vers un monde sinistre où précisément les libertés seraient ravalées au rang de produits publicitaires. La démocratie est un bienfait mais aussi une arme commode et bien utile pour une grande puissance qui étale ses dogmes économiques, ses alliances militaires et ainsi de suite : mais au bout trouverait-on réellement la démocratie ? Se remettre à croire, à penser, à nourrir sa critique et prendre du recul : il n’y aura pour ces tâches jamais assez de femmes et d’hommes de bonne volonté.
Pour l’heure, nous assistons à ce paradoxe : Vladimir Poutine est un patriote tout comme l’est Barack Obama et ce dont toute l’Union européenne le félicite alors même qu’elle le dénie au premier et l’interdit à ses membres. Tout est dit ? 
Si le mandat de Vladimir Poutine  œuvre, en politique extérieure, pour la consolidation du principe multipolaire, ce sera un grand pas : l’avenir est dans nos différences plus que dans des idéaux de pensées métissées qui, entre de mauvaises mains, peuvent engendrer des catastrophes humaines.
Ces lignes ci-dessus n’entendent pas ériger Vladimir Poutine sur un pavois idéal, on veut souligner que la Russie par sa dimension géographique, le toit du monde, et son histoire elle ne peut et ne doit être réduite à un rôle secondaire.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

dimanche 4 mars 2012

Sarkozy : l’appel à Brunswick ……N°1122 5e année

Selon le journal allemand, Der Spiegel, les dirigeants conservateurs européens se seraient accordés pour refuser d’ouvrir une seule porte à François Hollande….Etonnante campagne présidentielle où le Chef de l’Etat sollicitant un second mandat mise sur le choix de dirigeants étrangers  afin d’influer sur les électeurs français. Cette nouvelle forme d’appel à Brunswick pourrait très bien se retourner contre son auteur et ce d’autant plus qu’il serait aisé de trouver dans ce soutien recherché à l’extérieur de nos frontières plus un appel au secours de la part de Nicolas Sarkozy!
Ce diktat d’Européens pèserait aussi sur le déroulement démocratique de l’élection française alors que le débat sur les parrainages devrait appeler à plus de modestie et d’habileté alors que Marine Le Pen escompterait bien faire de ce débat un fusil à deux coups…
De même qu’on ne compte plus les articles cinglants sur Vladimir Poutine, ni tous les grands discours sur la démocratie  tenus par ces mêmes dirigeants européens alors qu’ils s’allient avec les pires régimes de la péninsule arabique pour imposer leur avenir à la Syrie!
Il y a là tout un mélange extraordinairement explosif que ne masquent pas les premières craintes d’une abstention importante pour l’élection présidentielle à moins que celle-ci soit un ultime paravent pour contrer un vote de ras-le-bol…
On joue de plus en plus avec les mèches allumées….
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 3 mars 2012

« Le gros morceau espagnol » par François Leclerc N°1122 5e année

Un article qui indique bien que nous ne sommes pas au bout du chemin et du tournant que risque de prendre la vie politique espagnole.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Arrignon et les élections russes N°1121 5e année

Le professeur Jean-Pierre Arrignon est spécialisé dans l’histoire russe médiévale et contemporaine (université d’Artois et  aujourd’hui à l’EHESS - Centre d'études byzantines, néo-helléniques et du sud-est européen)
Une analyse tout à fait pertinente et source de réflexions dynamiques et intelligentes.
 Fiche du professeur à l’EHESS :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

jeudi 1 mars 2012

« Tuiles » à Bayonne, ovation à Lyon N°1120 5e année

Campagne présidentielle oblige, le pouvoir même très surveillant lorsqu’il s’agit du déplacement du Chef de l’Etat, s’oblige à desserrer la protection et dans un climat de plus en plus tendu, arrivent donc les chahuts et les quolibets. Nicolas Sarkozy dut s’abriter dans un café. Le préfet des Pyrénées Atlantiques est-il déjà en train de faire ses valises ? En tout cas, j’en connais un qui doit être furibard….Nicolas Sarkozy aura donc eu sa journée des tuiles une redite bien moins violente que celle de Grenoble le 7 juin 1788 où étaient Bernadotte et le futur Stendhal et qui vit, pour la première fois, l’armée osciller du côté du peuple affolant le gouverneur, le duc de Clermont-Tonnerre. A Bayonne les CRS firent leur besogne…Tout tient encore !  
A Lyon, dans un stade et devant les militants et sympathisants socialistes, François Hollande a gagné ses galons de tribun. Il est de fait que la France dispose de sacrés orateurs Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, François Bayrou, Nicolas Sarkozy et maintenant le candidat de la rue de Solferino. Si l’on met de côté, toute opinion et tout sentiment et plus encore toute critique vipérine, force est de reconnaître que la politique est une sacrée arène : que ces femmes et hommes nous leurrent ou pas, on ne peut leur enlever cette énergie qui peut aller jusqu’à la jouissance : tenir une foule, une assemblée, s’en croire le maître ou le guide, devenir une idole. Mais cette même foule, cette masse peut d’un coup se retourner, se déchaîner, déchirer, dévorer d’un grand coup. Tout est donc bien fragile…..Gare aux feux que l’orateur allume, de même que le narrateur……
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen