Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 31 juillet 2011

Libye : le Mexique de Sarkoléon III? N°1002 4e année

L’assassinat du commandant en chef des rebelles libyens, le général Abdel Fattah Younes et de ses deux adjoints par leur escorte, augure mal des événements à venir. Accusé de jouer double-jeu, le général Younes, un partisan de Kadhafi de la première heure le serait-il resté? Pour l’heure on ne le sait pas.
Khalifa Hifter, un  général libyen passé aux États-Unis en 1986 et revenu dans son pays en mars dernier, croit son moment arrivé alors qu’il est soupçonné lui d’être un agent de la CIA : serait-il le Karzaï du jour? En cette veille de Ramadan la situation libyenne loin de s’éclaircir s’assombrit de partout. D’une simple révolte au départ, devenue guerre civile puis enfin guerre intertribale, la Libye  ne prendrait-elle pas le chemin de la Somalie? Quant à la coalition, elle part dans tous les sens et seule l’ire sarkozienne maintient, au risque d’un coût budgétaire pesant, une pression aérienne et terrestre via nos commandos spéciaux. Les Anglais établissent à Benghazi leur plus grande représentation diplomatique d’Afrique du Nord après celle d’Égypte tandis que les Américains  fournissent les bombes attendant que leurs alliés s’échinent et s’épuisent avant de ramasser la mise.
A l’été chaud succédera l’automne redouté pour les tempêtes de sable qui ralentiront ou même stopperont les bombardements, c’est peu dire que la longue période de juin à novembre comportera bien des incertitudes et des retournements.
Qu’il est loin de printemps de 2011 où nos ministres disaient l’intervention courte et joyeuse! Qu’il est loin le vote des députés UMP & PS de juillet en faveur de la poursuite de cette aventure militaire! Et pour la France on pense irrémédiablement à ces expéditions du Second empire conçues à la va-vite appuyées par des intérêts mercantiles comme ce fut le cas pour le Mexique de Juarez. S’il ne s’agit pas de placer sur un même plan le Président mexicain avec le Guide libyen, il y a tout de même dans le climat singulier qui accompagne et enveloppe les bombardements en Libye une atmosphère mexicaine.
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Source :
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen 

samedi 30 juillet 2011

Fin d’une Rome? N°1001- 4e année

L’intensité des débats intérieurs aux États-Unis ne faiblit absolument pas alors que le pays se souvient du 150e anniversaire de la guerre de Sécession. Le pays éclatera-t-il? Si les Américains ont peu de goût pour les contestations sociales, ils font preuve d’un grand enthousiasme pour s’entre-disputer. A peine la guerre de Sécession était-elle achevée qu’une seconde faillit éclater quelques années plus tard à cause des Mormons. Aujourd’hui, même si les médias restent discrets, les états de l’Union sont dans une situation financière pire que celle de la Grèce. Les tensions montent, les milices se substituent souvent aux policiers licenciés par les municipalités aux caisses vides, les enseignants retraités remplacent les professeurs mis au chômage…etc. On imagine également la dégradation à la frontière avec le Mexique (2500 kilomètres) où les migrants et les cartels d’un côté et les sans-emplois de l’autre formeront un cocktail explosif. Pour autant, verrons-nous les États de l’Union se scinder? Sans doute pas tant la lame de fond de l’Amérique profonde risque bel et bien d’emporter l’État fédéral en le réduisant au maximum. C’est plus une révolution politique intérieure qui est en gestation qu’une autre Sécession.
A Washington, la question du relèvement ou non du plafond de la dette, non seulement divise les Républicains et les Démocrates qui se livrent une bataille furieuse à la Chambre des Représentants avec dans les coulisses le Tea Party (ou plus exactement les Teas Parties) attisant le mécontentement de l’arrière-pays. Nous voyons aussi grandir une seconde querelle au sein du Congrès, entre la Chambre des Représentants et le Sénat, ce dernier furieux de se voir considéré comme une entité négligeable alors qu’il se targue d’être la voix de la sagesse et de la raison. On me dira que le Sénat étant démocrate et la Chambre républicaine, il est assez logique de voir une chambre favorable au Président se lancer dans la bataille, mais loin de jouer en faveur du locataire de la Maison Blanche, il est à parier que les Américains ne regardent médusés leurs élus se crêper le chignon, se disputer sur le sexe des anges. Les acteurs économiques ont lancé un appel et Wall Street montre un peu d’inquiétude mais compte sur la FED pour arranger le problème pour le cas où : un massif QE III?
Les médias internationaux sont souvent bien en peine de nous dire exactement ce qui se déroule puisqu’ils nous disent que l’Amérique de la Ve Avenue, d’Hollywood, d’Apple, de quelques universités prestigieuses est la vraie et la seule Amérique qui vaille.
A l’extérieur, peu de voix politiques s’élèvent pour rappeler les États-Unis à un peu plus de raison. Les Européens sont dans un silence total. La Chine grogne tout en n’ignorant pas qu’un abaissement de la note des USA augmentera les intérêts dus par cette puissance, l’enrichissant alors.
Ces événements politiques devraient démontrer que la revendication planétaire d’une seule puissance est non seulement une folie mais un danger global. Ne serait-il pas temps d’imposer, enfin, une monnaie de référence mondiale hors de tout lien avec un État? Le Président Barack Obama ayant tellement gaspillé sa présidence en refusant de donner les trois coups soutenu alors par une solide majorité donc, à ce moment, le pays tout entier, voit sa stature entamée. De compromis en compromis devant les éléments les plus conservateurs et les lobbies financiers, il descend les marches au fur et à mesure qu’il prétend le contraire. Néanmoins, la machine impériale américaine suit sa route, avec ou sans argent, sans trop se préoccuper de finesse. Ainsi, la nomination de Gary Locke, petit-fils de chinois et marié à une chinoise elle-même issue d’une famille exilée, en Chine  si elle ne rencontre pas trop d’hostilité de la part du parti communiste chinois pourrait, cependant, devenir un obstacle aux harmonieuses relations. Si Washington estime subtil de proposer un « Chinois » pour représenter les États-Unis en Chine, Pékin pourrait, au vu du climat nationaliste grandissant, estimer cet ambassadeur plus comme un espion ou pis encore comme un défi à son ordre politique actuel.
Nous sommes entrés dans l’ère du désordre. Rome n’est plus dans Rome. Il n’y a plus de Rome. Certains craignent les « Moyen-âge » tandis que d’autres entrevoient au loin de nouvelles renaissances….
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 27 juillet 2011

Paul Valéry : « Le bilan de l’intelligence » N°1000 4e année

Une chronique qui arrive à son millième numéro secoue quelque peu l’auteur. Le hasard a voulu qu’en parcourant l’étage de la FNAC Rennes consacrée aux livres, je tombe sur un opuscule placé sur un présentoir : une édition élégante évidemment établie par Allia qui offre un panel assez remarquable de beaux textes imprimés en Italie et à des prix plus qu’abordables. En l’occurrence, la reparution du texte de la conférence de Paul Valéry intitulée Le bilan de l’intelligence de janvier 1935!
Soixante pages panoramiques à l’évidente modernité qui se lisent avec bonheur et que l’on reprend avec encore plus de plaisir. Paul Valéry, qui n’est plus lu malheureusement, était un homme complet c’est-à-dire savant sans la pédanterie. Son écriture élégante et sa logique de pensée ne déçoivent pas.
D’abord, le texte de présentation par les Éditions Allia :
 « Dans cette conférence prononcée en 1935, Paul Valéry délivre ses impressions sur l'évolution de l'intelligence en une époque où le progrès ne cesse de bouleverser les habitudes et les modes de pensée. Les progrès techniques de l'âge industriel apportent un nouveau confort mais aussi entraînent une certaine paresse, de corps et d'esprit, une impatience toujours plus vive à obtenir ce qu'on veut avoir… voire une diminution croissante de la sensibilité au monde et aux choses environnantes. Surtout, ils engendrent un autre rapport au temps, désormais rétréci, amenuisé. Seule échappatoire : une éducation qui continue à valoriser les langues mortes et le bon usage de la langue française. Valéry dénonce une éducation qui mise sur le succès au baccalauréat, sans parvenir à développer la formation d'esprits indépendants. »
 Puis un extrait pour vous décider à dépenser 3 euros :
« [….] Commençons par l’examen de cette faculté qui est fondamentale et qu’on oppose à tort à l’intelligence, dont elle est, au contraire, la véritable puissance motrice; je veux parler de la sensibilité. Si la sensibilité de l’homme moderne se trouve fortement compromise par les conditions actuelles de sa vie, et si l’avenir semble promettre à cette sensibilité un traitement de plus en plus sévère, nous serons en droit de penser que l’intelligence souffrira profondément de l’altération de la sensibilité. Mais comment se produit cette altération?
Notre monde moderne est tout occupé de l’exploitation toujours plus efficace, plus approfondie des énergies naturelles. Non seulement il les recherche et les dépense, pour satisfaire aux nécessités éternelles de la vie, mais il les prodigue, et il s’excite à les prodiguer au point de créer de toutes pièces des besoins inédits (et même que l’on n’eût jamais imaginés), à partir des moyens de contenter ces besoins qui n’existaient pas. Tout se passe dans notre état de civilisation industrielle comme si, ayant inventé quelque substance, on inventait d’après ses propriétés une maladie qu’elle guérisse, une soif qu’elle puisse apaiser, une douleur qu’elle abolisse. On nous inocule donc, pour des fins d’enrichissement, des goûts et des désirs sui n’ont pas de racines dans notre vie physiologique profonde, mais qui résultent d’excitations psychiques ou sensorielles délibérément infligées. L’homme moderne s’enivre de dissipation. Abus de vitesse, abus de lumière, abus de toniques, de stupéfiants, d’excitants….
Abus de fréquence dans les impressions; abus de diversité; abus de résonance; abus de facilités; abus de merveilles; abus de ces prodigieux moyens de déclenchement, par l’artifice desquels d’immenses effets sont mis sous le doigt d’un enfant. Toute vie actuelle est inséparable de ces abus. Notre système organique, soumis de plus en plus à des expériences mécaniques, physiques et chimiques toujours nouvelles, se comporte, à l’égard de ces puissances et de ces rythmes qu’on lui inflige, à peu près comme il le fait à l’égard d’une intoxication insidieuse. Il s’accommode à son poison, il l’exige bientôt. Il en trouve chaque jour la dose insuffisante.
[…]
Quant  à notre sens le plus central, ce sens intime de la distance entre le désir et la possession de son objet, qui n’est autre que le sens de la durée, ce sentiment du temps, qui se contentait jadis de la vitesse de la course des chevaux, il trouve aujourd’hui que les rapides sont bien lents, et que les messages électriques le font mourir de langueur. Enfin, les événements eux-mêmes sont réclamés comme une nourriture jamais assez relevée. S’il n’y a point, le matin, quelque grand malheur dans le monde, nous sentons un certain vide : " Il n’y a rien, aujourd’hui dans les journaux! " disons-nous. Nous voilà pris sur le fait, nous sommes tous empoisonnés. Je suis donc fondé à dire qu’il existe pour nous une sorte d’intoxication par l’énergie, comme il y a une intoxication par la hâte, et une autre par la dimension. » (pp.25-27, 27-28)

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Source :
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 25 juillet 2011

Quelques lignes III N°999 4e année

Jean-Claude Guillebaud écrivait dans sa dernière chronique parue dans le Nouvel Obs que les dirigeants actuels assistaient impuissants à l’effondrement de leur monde. Le dernier sommet européen, en fait, formaté par les Allemands, les Français et les banques,  s’il donne quelque respiration aux Hellènes, il conforte surtout l’impunité des établissements financiers très heureux de voir s’évanouir la taxe bancaire. Aujourd’hui, le rideau de fumée, loin de nous rassurer, laisse percer bien des inquiétudes. Juste avant la réunion de Bruxelles, Barack Obama n’hésitait pas à donner du canon aux Européens concernant la discipline budgétaire sans qu’aucun ne lui rétorque qu’il devrait bel et bien regarder l’état de sa nation confronté aux dettes, fédérale et des états de l’Union! Pour l’heure aux États-Unis, les joutes et les réunions entre les démocrates et les républicains se succèdent alors que le compte à rebours s’est enclenché. Le secrétaire d’État au Trésor a dit qu’il n’y aurait pas de défaut de paiement et Wall Street y croit comme d’ailleurs le reste du monde dont les contestataires de l’imperium américain. Seules les agences de notation font grise mine. Il est assez singulier de relever que les propres instruments crées par le monde des affaires américain pourraient se retourner contre leurs auteurs. Si jamais nul accord n’intervenait, nous aurions alors le spectacle inouï d’une nation qui se voudrait planétaire mais sans le sou et décidant de par le monde qui était indispensable ou pas, décrétant les nouveaux lieux pour leurs bases et poursuivant un développement géostratégique dès qu’une brèche apparaitrait!
En fait les États-Unis sont condamnés à relever le plafond de la dette faute de pouvoir la supprimer d’un trait de plume et repartir de l’avant. La Chine et tous les autres créanciers qui sont également des États interdiraient totalement cet acte sauf à provoquer un cataclysme majeur. Le scénario qui se dessine ou s’esquisse sera en plusieurs étapes mais toutes des marches vers le supplice de Tantale. A force de repousser à chaque fois un peu ne finirait-on pas par ne plus rien retenir tout en courant d’une faille à une autre?
L’été 2011 est déjà avec tous les événements financiers, militaires, mercantiles, sociaux, climatiques une course contre la montre pour les dirigeants de l’Ouest.
Tout homme doué de bon sens s’alarmerait; mais puisque le bon sens a disparu, le monde ne se transformerait-il pas en vaste Sainte-Anne? C’est festif un asile de fous!
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 23 juillet 2011

D’Oklahoma City à Oslo : les auteurs d’attentats peuvent être blonds N°998 4e année

Lorsque les premières informations sont arrivées depuis la Norvège, l’on sentait les commentaires prêts à démarrer sur les chapeaux de roue pour nous dire en boucle que ces deux horribles attentats, d’Oslo et d’Utuya, étaient le fait du terrorisme dans la mouvance d’Al Quaida. Déjà, on nous mentionnait que ce royaume œuvrait en Afghanistan et qu’il était parmi les puissances actives en Libye. Et puis, le scénario se déroula d’une autre manière. L’islamiste fit place au militant chrétien fondamentaliste membre d’un mouvement d’extrême droite, un homme jeune de 32 ans, un grand blond aux yeux bleus, Anders Behring Breivik (est-il un descendant de l’explorateur danois dont un détroit porte le nom?)
Le 19 avril 1995, à Oklahoma City, trois hommes « biens américains », Timothy McVeigh (exécuté en 2001), Terry Lynn Nichols et Michael Fortier, membres d’une milice d’extrême droite, décidés à venger le sort fait, en 1993, à une communauté religieuse dite des « Davidiens » près de Waco (Texas) faisaient sauter l’immeuble du FBI : 168 tués, 680 blessés.
Sevrées par cette fameuse lutte contre le terrorisme, les opinions publiques ne pensent plus qu’un acte criminel peut être l’acte d’un Monsieur Smith ou Dupont et que le fanatisme n’est pas une affaire de couleur mais de rage, de folie.
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 19 juillet 2011

« Scénarios de crise » par Pierre Sarton du Jonchay et Jean-Luc Gréau N°997 4e année

En lien une analyse percutante de la situation par deux économistes :

 Blog de l’un des auteurs:
 Jean Vinatier
SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Rimbaud : l’Occident et l’Orient N°996 4e année

Écoutons Rimbaud et savourons :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Assange and Murdoch N°995 4e année

Alors que l’audition de Murdoch, père et fils se tiendra aujourd’hui à Londres dans une pièce surchauffée de la Chambre des Communes, Julian Assange a fait appel de son extradition vers la Suède qui le conduirait certainement aux États-Unis où les faits que cet État lui reproche pourraient amener sa condamnation à mort.
En même temps et dans l’univers anglophone ou anglo-saxon, deux affaires de presse captivent le public: deux Australiens sur la sellette. Le groupe Murdoch proche de tous les pouvoirs néo-libéraux et, c’est un secret pour personne, désireux de faire la peau de la royauté britannique, se retrouve dans le banc des accusés face à des gens qui ne lui sont guères hostiles. Julian Assange, apparaît comme l’exact inverse mais tout aussi tourné contre une même société. Dans les deux cas, c’est l’indifférence au monde autre que le leur qui les réunit : seraient-ils des totalitaires?
Dès lors, on lira avec intérêt le propos de Dimitri Babitch chroniqueur pour Ria Novosti :
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Afghanistan : mourir groupés ? N°994 4e année

Ce matin le Président de la République rendra hommage aux sept soldats français tombés en Afghanistan la semaine dernière. C’est la seconde cérémonie de ce genre qui se déroulera. La première avait eu lieu pour les dix premiers soldats, ensuite et jusqu’à ce jour, l’État s’est montré discret pour ne pas dire effacé au point que des généraux s’indignaient de voir dans quelle indifférence se faisait le retour au pays.
En un mot, les soldats français doivent-ils mourir groupés pour que les plus hautes autorités de l’État se sensibilisent? Une opération de communication autour de morts ? Serait-ce possible….
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 18 juillet 2011

Dollar et euro : au gré du diable? N°993 4e année

Semaine cruciale nous répète-t-on en boucle pour l’euro et la dette américaine. Ce soir, l’agence de notation Moody’s a suggéré de régler le problème étatsunien par la suppression du plafond de la dette. Simple, il suffisait d’y penser. Après tout, le monde entier ne s'inquiète-t-il pas de voir une si grande puissance se déclarer en défaut de paiement le 22 juillet pour certains, le 2 août pour d’autres quand quelques-uns ajoutent qu’il n’y aurait pas de date butoir? Tout est donc clair! Si les finances fédérales se voyaient « sauvées » des eaux, quand serait-il pour 50 états dont les quatre cinquièmes crient famine, licencient leurs policiers,  coupent l’électricité…etc ? A San Diego, des écoles ont fermé laissant des enfants errer dans les rues, attisant les regards des narcotrafiquants situés de l’autre côté de la frontière; de même que les étudiants de l’école d’architecture sont contraints de vendre des hot-dogs.
En Europe, on s’attendrait à la fin de la monnaie unique…Quand on regarde les choses, on a un grand mal à accepter l’idée que le seul problème de la Grèce suffise à précipiter autant d’États dans la crise. Étrange, que les États de la zone euro et de l’Union ne pensent pas à proposer un grand emprunt? Ne serait-ce pas un moyen de nous fédérer? Il est à craindre, même si un accord intervient, que nos dirigeants n’apportent que des solutions techniques alors que les peuples soutiendraient des choix politiques innovants. Mais voilà existe-t-il une conscience politique en Europe? Hélas, plus de pensée, plus de distance, plus de recul historique, plus de cogitation tant le juste verbe ne peut venir que de l’autre côté de l’Atlantique et des lobbies financiers. Quelque part, sans doute les chefs d’État et de gouvernement ont-ils une logique celle du dominé. Ils sont en quelque sorte en esclavage, en esclavage mental volontaire.
Le libéralisme libertarien ou Pensée unique  qui a fait des péchés capitaux autant de vertus mercantiles, n’emporte-t-il pas le monde? Quelle transcendance (religieuse, philosophique, sociale…)  résisterait au Veau d’or? Aucune.
La Chine pourrait être un rempart mais elle n’est pas une démocratie. Elle effraie les étrangers et sa population par la répression sanglante, en envoyant des puissants derrière les barreaux : ainsi, les anciens maires de Shanghai et de Cheng zen, le premier est dans une mine du Takla-Makan, le second en prison pour quarante ans! Il n’empêche, comme me le rappelait un de mes amis, s’il y a deux cent millions de Chinois aisés, il en reste huit cents millions dans la pauvreté. Comment voulez-vous qu’un régime puisse longtemps maitriser une telle masse surtout lorsque la fascination pour les lumières de l’Ouest ne se démentit pas? Pékin ayant combattu les transcendances religieuses et philosophiques, on doute que le petit livre rouge sauve le PCC du naufrage. Et puis, la Chine n’est-elle pas prise à son propre piège en jouant la carte du billet vert? Washington et Pékin se tiennent la barbichette, qui cédera ou se fissurera en premier? L’un est le diable de l’autre.
Ne lisant pas dans le marc de café, on ne peut prédire ce qui se décidera dans les prochains jours. Aux États-Unis, les Américains renvoient dos-à-dos républicains et démocrates et se dégoutent, peut-être, de la campagne électorale prochaine : Barack Obama ne se targue-t-il pas de collecter plus d’un milliard de dollars?  En Europe, les indignés existent tout comme les révoltés et ici et là des groupuscules s’organisent. S’il y a sursaut, il devrait venir de notre continent  
Pour l’heure, le Diable se pourlèche les babines …..
PS: je tâche de corriger les coquilles et vous prie de m'excuser pour ce désagrément 


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

samedi 16 juillet 2011

14 juillet : la suite du 25 août…. N°992 4e année

La suggestion d’Eva Joly concernant le défilé de citoyens au lieu des militaires le 14 juillet a soulevé nombre de critiques. On ne connaît pas de pays qui célèbrent leurs fêtes nationales sans la présence de soldats, seules les dictatures y incorporent des citoyens présentés par activité professionnelle.
Pour faire simple, le soldat étant le garant par le sang qu’il verse, de la souveraineté de la Nation faut-il s’étonner qu’il ait toute sa place lors d’une fête nationale?
L’intervention de Mme Joly, candidate à la Présidence de la République, a heurté d’autant plus les esprits que les Français apprenaient la mort de six soldats en Afghanistan. Mais, à l’inverse, aucune voix ne s’est élevée pour protester contre le programme du feu d’artifice qui faisait la part belle aux comédies musicales américaines! Le spectacle pyrotechnique le jour d’une fête nationale étant le clou des festivités doit, par conséquent, célébrer comme le firent remarquer des touristes australiens, la France et non une tierce puissance. Aucun média n’a été choqué preuve s’il en est que l’on se moque assez bien de la symbolique même si l’on amplifie à foison la phrase de Mme Joly en soulignant sa double nationalité ou plus exactement sa toute récente nationalité française.
Les Français sont depuis très longtemps habitués à la célébration nationale via les uniformes : si la IIIe République inaugure en 1880, le défilé militaire, force est de rappeler que de Louis XIV à Louis XVI, chaque année, le jour de la Saint Louis, le 25 août, le Roi passait en revue non seulement sa Maison militaire mais aussi les autres régiments dans la plaine des Sablons puis à la fin du XVIIIe siècle au Champs de Mars, dont les dimensions étaient bien plus vastes qu’aujourd’hui. Le concours du peuple venu de toute la France et pas seulement de Paris, était énorme. En 1788, Louis XVI faillit même être renversé de son cheval tant les Français l’acclamèrent et le pressèrent.
L’identification au Roi ou à la République a un point identique, l’armée et donc la France. Il serait important de ne pas l’oublier.
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mercredi 13 juillet 2011

« Ratages en Libye » N°991 4e année

Au lendemain d’un vote quasi unanime des députés français autorisant la poursuite des bombardements en Libye, Philippe Leymarie passe en revue les ratages. Ces faits auraient dû faire réfléchir nos élus au lieu de quoi, ils cautionnent une politique aventureuse, couteuse à tous égards. Le fait de prendre une position critique sur cet acte de guerre et le non-respect de la résolution 1973 ne vous transforme pas en supporter du colonel Kadhafi. Si des États démocratiques ne se respectent pas eux-mêmes, comment peuvent-ils être compris? Comment expliquer que la France du Président Sarkozy puisse passer de la louange à la mort de Kadhafi? Si les politiques sont sur la sellette, on s’étonne qu’aucune observation ne soit adressée aux industriels français…
Que dire, enfin du soutien « d’intellectuels » autour de BHL, Hubert Védrine, Paul Thibaud, Alexandre Adler, André Glucksmann, Emmanuel Todd, Alain Finkielkraut, Jean-Pierre Chevènement. Étonnante Rodrigue Hortalez et Cie!
Détail comique, s’il en est, le Comité national de transition libyen, qui comprend bon nombre d’anciens nervis du régime honni, approuve l’action de l’OTAN : aurait-il pu dire non?
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Murdoch ou l’œil du Mordor! N°990 4e année

En l’espace d’une semaine le groupe Murdoch, l’un des plus puissants au monde, connaît une descente aux enfers tel l’œil du Mordor s’affaissant et par contrecoup libère les hommes grâce à l’action héroïque de Frodon. Le groupe News corp a perdu 7 milliards de dollars en 4 jours.
L’œil du Mordor c’est le système et c’est un symbole parfait pour le groupe Murdoch : corrompant et appuyant les gouvernements les plus conservateurs  afin, par exemple, d’entrer en guerre comme en Irak en 2003, d’applaudir à toutes les lois liberticides post 9/11. Le groupe Murdoch apparaît aujourd’hui pour ce qu’il est : mensonges, pressions, écoutes illégales, espionnages…etc.
L’ironie veut que le Premier ministre anglais, Cameron très proche de Rupert Murdoch, doive (et pas de gaîté de cœur) de lui faire renoncer à acheter le bouquet satellite, BskyB.  Les langues se délient, Gordon Brown ancien Premier ministre émeut les chaumières sur la maladie de son fils et la manière dont ce groupe de presse l’espionnait alors. Un seul est silencieux : Tony Blair…et pourtant n’est-il pas uni à ce Mordor?
La vague anglaise arrive aux États-Unis comme le souligne Philippe Grasset : « Le Congrès est lui-même touché par l’incendie Murdoch, sous la forme d’une déclaration du sénateur Jay Rockefeller, président de la commission du Commerce du Sénat. Rockefeller s’interroge sur la possibilité que des journalistes du groupe Murdoch aient enfreint la loi, comme c’est le cas désormais avéré au Royaume-Uni, où des arrestations ont eu lieu, et il demande une enquête sur la question. Une activité illégale du groupe Murdoch tomberait sous le coup d’une législation extrêmement sévère, surveillant les actions de corruption et autres concernant des citoyens Américain, ou des compagnies US. (MediaMatters.org suggère, de son côté, que des conseillers directs de Murdoch pourraient effectivement être poursuivis aux USA, sous l’accusation d’activités illégales.) »¹
Murdoch tombera-t-il, ira-t-il lui-même en prison? Son groupe sera-t-il démantelé? Nul ne le sait d’autant plus que le pouvoir anglais travailliste comme conservateur est si profondément compromis qu’il cherchera à lui éviter le pire. C’est donc aux citoyens britanniques et américains  d’entrer en scène avec les quelques hommes et femmes politiques intègres qui restent.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
nternautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

mardi 12 juillet 2011

Pas de Tora, Tora pour Sarkozy en Afghanistan N°989 4e année

A la veille du 14 juillet, le pouvoir élu en 2007 multiplie les effets treillis tout comme il s’est lancé dans la précipitation à Tora que Nicolas Sarkozy un brin martial a annoncé le retrait de 1000 soldats et qu’à l’inverse de l’amiral Yamamoto, célèbre pour son cri de Tora, Tora lors de l’attaque surprise de Pearl Harbor, le Président français déclare qu’il faut savoir terminer une guerre.
Un retrait décidé immédiatement après le choix du Président Barack Obama de faire revenir 33 000 GI’s d’ici les élections de 2012,  alors que 64 de nos soldats sont tombés si loin de leur patrie sans savoir exactement pourquoi ils y ont risqué la vie. Guerre terminée? Une gageure, un frère du Président Karzaï a été assassiné : il était gouverneur de Kandahar! Une guerre terminée? Les Américains négocient la création de bases militaires importantes de la même façon qu’ils le firent en Irak. Les Chinois, les Russes s’y opposent parce qu’ils contestent l’installation à venir des fameux antimissiles BDME qui devaient être installés en Pologne pour contrer une attaque…iranienne! Guerre terminée? Selon Nicolas Sarkozy la mort de Ben Laden serait un signe éclatant de la fin des talibans. Qui peut-il abuser?
Au même moment ou presque, l’amiral Mullen en déplacement en Chine reconnaissait à cette puissance le rang de puissance globale. Un tel geste signifie qu’à court terme les escadres chinoises se déploieront à l’instar de celles américaines un peu partout et pourquoi pas jusqu’à la limite de leurs eaux territoriales. Dans l’esprit américain, cela est exclu alors que les autorités chinoises comprendront le propos de l’amiral Mullen plutôt comme une reconnaissance ou une soumission pour toute l’aire Asie-Pacifique.
L’Afghanistan est une défaite pour les puissances de l’Atlantique même si toutes essaient par divers artifices d’habiller un départ en marche romaine ou pour les États-Unis en négociant pour retarder tout effet désastreux. La guerre a un coût : le seul budget de la climatisation des troupes américaines atteint 20 milliards de dollars par an! Or, comment une nation si formidable fut-elle peut-elle assumer aussi longtemps une présence planétaire quand ses finances sont un tonneau des Danaïdes, quand sa population s’appauvrit au fil des semaines?
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Appel aux dirigeants de l’Europe par Jean-Jacques Bonnaud et Jean-Pierre Pagé N°988 4e année

Ci-dessous le texte de cet appel que je relaie:

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

lundi 11 juillet 2011

Syrie: Ford et Chevallier dans leurs krachs N°987 4e année

Ce jour les ambassades des États-Unis et de France ont été assiégées par des Syriens fidèles au Président Al-Assad peu de temps après que MM Ford et Chevallier se soient rendus à Hama soutenir les contestataires.
Il s’agit pas ici de soutenir ou pas l’actuel minorité au pouvoir mais de considérer plutôt le sens que ces diplomates, d’ordre de leur gouvernement respectif, ont voulu rendre public en désavouant les autorités damascènes. L’attaque des ambassades était-elle la suite logique et par conséquent le prétexte pour  monter d’un cran, d’indiquer que la France et les États-Unis entendaient agir de la même manière qu’en Libye?
Si le cas libyen, faute d’une victoire éclair, complique la tâche de l’Élysée au point d’obliger le gouvernement à négocier via l’Algérie avec Kadhafi, que dire d’un chamboulement en Syrie dont l’onde de choc secouerait tout l’Orient dont Israël. On a plus le sentiment d’une fuite en avant  que l’exposition d’une pensée politique. Paris et Washington font les fiers à Hama mais se taisent au Yémen, alors que le Président Saleh revient, tout juste pansé, idem à Bahreïn où ces capitales se satisfont d’un dialogue entre les opposants et le roi alors que les mitrailleuses saoudiennes sont encore brûlantes.
L’opposition syrienne est aujourd’hui divisée et elle a eu le mérite de stopper en plein vol BHL, le Beaumarchais de Sarkozy, qui voulait refaire le coup des « libyens libres. Les syriens ont de la mémoire et de la dignité : ils ne veulent pas avoir pour héraut un homme qui était sur un char israélien lors de l’opération Plomb durci. C’est effectivement un élément nouveau les Arabes en révolte contre leurs régimes ne tiennent pas à faire tomber une marionnette pour le devenir ensuite. Les puissances « Atlantique » ne possédant plus aucune transcendance, croient, néanmoins, être le chevalier Blanc alors qu’elles sont face à des problèmes financiers gigantesques  et sont confrontées, elles-mêmes à de sourdes colères populaires. Les indignés sont désormais partout dans le monde. On ne tardera plus à s’apercevoir qu’il n’y a plus d’ordre du tout.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

vendredi 8 juillet 2011

Ubuesque N°986 4e année

Hier les bourses montaient parce que le chiffre publié sur l’emploi était satisfaisant; aujourd’hui ces mêmes places financières baissent parce que le chiffre sur l’emploi US déçoit. Cherchez l’erreur….
A force de multiplier les indices et autres statistiques, on finit par mettre sur un même pied le village Lambda et la mégapole Machin-chose. Lot de consolation, dans les deux cas, nous sommes assurés que certains acteurs n’ont pas perdu hier et ont gagné ce jour.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Gaza est loin…..N°985 4e année

Au vu des blocages opérés par les autorités grecques et les compagnies aériennes à la demande de l’État d’Israël afin d’empêcher la flottille d’aborder à Gaza ainsi que leurs soutiens : un État palestinien en septembre?
Un État a parfaitement le droit d’interdire l’entrée sur son territoire de tel ou tel individu. Mais, en l‘espèce Tel-Aviv innove en inventant l’interdiction de 24heures. Je ne sais si les gouvernements étrangers doivent se plier de la sorte à des injonctions ainsi motivées.
Le gouvernement grec quoique assez déconsidéré chez lui tient à honorer les accords militaires signés avec Israël voilà 2 ou 3 ans par la précédente équipe ministérielle de droite. C’est avec dextérité et rigueur que la marine hellénique bloque tout départ de navire. Un peu plus loin, le voisin turc a officialisé le désaccord avec Tel-Aviv sur l’autre expédition qui avait couté la vie à une dizaine de morts turcs.
Paris promet d’organiser une grande conférence sur la Palestine à l’automne. La belle affaire! Quand un gouvernement est impuissant, il monte un spectacle. Entre parenthèse, si Paris voulait montrer son engagement auprès des révolutions des Arabes, ne devrait-il pas approuver la souveraineté de l’État palestinien? La colonisation poursuit son cours, les territoires palestiniens tombent en lambeaux si bien qu’un État reconnu le serait…mais dans la vitrine d’un musée.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

A la lanterne? N°984 4e année

Le rapport publié par la Cour des Comptes présidée - grâce à Nicolas Sarkozy- par Didier Migaud a affolé la majorité présidentielle, déclenché des tirs nourris. Ce rapport sur la sécurité ou plus exactement sur l’état d’insécurité et du mauvais usage des forces de police provoque un brutal baisser de rideau sur les nez de MM Sarkozy et Guéant unis depuis près de dix ans sur cette thématique. Enfin, les masques tombent! Entre la communication sécuritaire et les réalités sur le terrain il y a un monde que le Chef de l’État et ex-ministre de l’Intérieur et l’actuel locataire de la place Beauvau ne voyaient décidément pas!
L’annonce d’un pillage d’un train de marchandise dans les faubourgs de Marseille conforte les écrits des magistrats de la rue  Cambon et rendent dérisoires les pantomimes et les éructations de la Droite populaire, aile quasiment frontiste de l’UMP qui reproche, aussi, à Nicolas Sarkozy sa politique d’ouverture.
Pour le Chef de l’État qui recommence à baisser dans les sondages, être contraint de refaire une campagne sur les thèmes du Front national s’annonce plus dangereuse parce qu’elle accréditerait les thèses de ce parti et s’il avait la tentation de rameuter les centristes en arguant que lui seul pouvait faire barrage à Marine Le Pen, il ferait encore le jeu de cette dernière.
En face, rue de Solferino, le scandaleux sénateur et questeur Pastor et l’absolution accordée à Jean-Noël Guérini, ne permettent pas aux socialistes de donner des leçons de maintien. N’oublions pas que l’affaire DSK qui apporte son lot de faits nouveaux loin de permettre au PS de tourner la page le contraint, semble-t-il, à continuer d’une façon ou d’une autre à l’avoir comme sparadrap à leurs chaussures!
Le ras-le-bol des Français grandit : la prime exceptionnelle que les sénateurs ont voté (3500€) scandalise quelques-uns d’entre eux, sans doute parce qu’ils pensent à l’élection de septembre. Le Président Larcher qui vient à la fois, authentifier une fausse dépêche rédigée par Pastor puis de reculer sur la prime, se dévêt lui-même de sa fonction.
Dernière chose, avant de terminer, le report de la décision de la Cour de Justice de la République sur le sort de Christine Lagarde motivée par l’auto-récusation in extremis de Laurence Fradin (Mme Pierre Joxe à la ville) ne manquera pas de faire dire qu’une combine ou basse manœuvre est derrière. C’est le 4 août (dans la nuit?) que la CJR devrait, enfin, se prononcer…un symbole?
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Otto de Habsbourg (1912-2011) l’Histoire s’éteint N°983 4e année

Le 4 juillet Otto de Habsbourg-Lorraine, fils du dernier Empereur d’Autriche et Roi de Hongrie, s’est éteint en Bavière. Discrétion des médias pour ne pas dire indifférence pour un homme au lignage le plus illustre au monde. Est-ce surprenant puisqu’il faut que tout ce qui représente l’Histoire ne trouve plus de place que dans des musées ou des maisons muséales?
Imaginons Charles de Gaulle et l’archiduc Otto se faisant face, deux européens d’une haute tenue qui s‘ils avaient pu œuvrer en commun eussent forgé une Europe bien différente de celle qui existe administrativement. L’archiduc Otto qui fut député à Strasbourg durant vingt ans (1979-1999) se battit pour une Europe de l’Histoire et considérait  la langue française plus légitime pour être le lien linguistique idéal au lieu de cet anglo-américain, cheval de Troie du libéralisme financier qui abêtit et asservit les peuples.
L’archiduc était un homme d’une parfaite discrétion, polyglotte, érudit, dominant bien souvent ses interlocuteurs impressionné par le nom de son auguste famille; nous savons, qu’après lui, il n’y aura plus de témoins historiques et que nous nous couperons dramatiquement de notre passé.
Si les Habsbourg ont été longtemps, depuis la Renaissance jusqu’au traité de Versailles, la dynastie négative, malfaisante au même titre que les souverains anglais, force est de rappeler qu’à deux moment en 1714 (mission du comte du Luc) et 1756 (renversement d’alliance Choiseul/Kaunitz) Louis XIV et Louis XV comprirent l’intérêt capital face à la montée en puissance des états marchands protestants d’unir les maisons de Bourbon et de Habsbourg et de rapprocher leurs gouvernements tout en ayant contre cette haute idée tous les salons ou intellectuels d’alors. Plus près de nous, Georges Clémenceau qui avait été l’ami de l’archiduc Rodolphe et dont a dit, à tort, qu’il avait été le principal avocat du démantèlement de l’Autriche-Hongrie en 1918/1919 alors qu’il avait cherché à assurer son maintien tout comme il avait saisi l’importance de rétablir les souverainetés des États du IIe Reich. Le Président Wilson et le gouvernement britannique le contrecarrèrent totalement,
La disparition de Son Altesse impériale et royale François Joseph Otto  d'Autriche, duc de Lorraine  est une perte véritable.
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
nternautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen