Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 24 avril 2012

Une grande agitation à l’Elysée-Alcazar N°1163 5e année

On savait bien que le second tour connaîtrait du fait de la personnalité singulière et peu populaire du Président de la République dans une agitation qui ne voudrait pas fléchir.
Nicolas Sarkozy a proposé deux puis trois débats, Jean-François Copé veut débattre avec Martine Aubry. Quand ces initiatives ne proviennent pas de l’Elysée, ce sont leurs réseaux qui formulent des propositions similaires ainsi, Alain Weil et ainsi de suite. Si cette frénésie agace, elle a au moins le mérite de montrer que le Chef de l’Etat n’a pas changé d’un iota et que François Hollande a tout intérêt à esquiver chaque coup de poing : ne doit-il pas rester l’exact opposé de Nicolas Sarkozy ?
Aujourd’hui, le thème central fut le 1er mai qui sera, cette année-là, très célébrée : d’un côté Marine Le Pen avec sa Jeanne d’Arc, de l’autre les syndicats avec leur défilé traditionnel et depuis ce matin, Nicolas Sarkozy qui entendra lui-aussi évoquer le travail, non pas depuis la place de la Nation mais depuis le Champ de Mars. Certes le 1er mai appartient à tout le monde : qui n’aime pas le muguet et n’applaudirait-on pas tous les patrons du CAC40 Mme Parisot en tête s’ils défilaient ? Mais que l’on se rassure, ce jour les horrifie presque tous. C’est donc que le 1er mai est d’abord le fête de ces travailleurs ayant conquis parfois par le sang les droits les plus élémentaires. L’arrivée autant soudaine que brutale de Nicolas Sarkozy en étonnera plus d’un. Après l’échec du travailler plus pour gagner plus, la détérioration de la situation économique et au terme d’un quinquennat dont les trois-quarts servirent à enrichir les familles les plus fortunées de France et leurs coteries, entendre Nicolas Sarkozy évoquer que le vrai travail est celui qui n’a pas eu besoin d’assistanat choque et contredit l’attention tardive qu’il voudrait porter aux démunis, aux sans-grades. Un camelot est-il à une contradiction près ? Non et c’est ce qui fait sa marque de fabrique !
La presse étrangère estime que le prochain Président se nommera François Hollande, Marianne a une couverture terrible « Fin » sur fond noir et les sondages sont catastrophiques pour Nicolas Sarkozy. Certes, mais il conviendrait de garder un peu de sang-froid et de ne pas entonner un Te Deum alors même que la bataille n’a pas connu son terme. Un peuple est fluctuant, une opinion publique davantage encore et tous ces journalistes et politologues oublient d’un revers de la main que le sort du second tour ne se joue pas à gauche mais au centre droit et à droite. Croire que ces électorats voteront naturellement François Hollande ou bien s’abstiendront parce qu’ils sont déçus par ce quinquennat est une imprudence. Les ultimes forces du Président se focaliseront sur eux. François Hollande, soulagé sur sa gauche par le faible score de Jean-Luc Mélenchon, pourra faire une campagne plus au centre et se montrer consensuel sinon rassembleur. Sous cet angle-là le centre a quelle que soit l’issue de l’élection un avenir véritable.
Pour conclure, comment ne pas être saisi par l’étroitesse du chemin où va la France faute d’un nouveau démiurge…
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2012
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: