Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 5 mars 2018

Italie: Une ligue 5 étoiles? N°446612e année



L’ordre tout relatif germanique au nord, l’ébullition au Sud dans cette Italie passée maitresse dans les combinaisons politiques (revoir le film, Il Divo ), l’Union européenne est secouée dans l’espace de deux jours.
 L’incontestable victoire de 5 strelle (Etoiles), de la Lega (Ligue ex du Nord), les défaites de Matteo Renzi, le Blair italien, de Silvio Berlusconi qui espérait l’emporter au sein de Forza Italia pour contenir Matteo Salvini le chef de la Lega, la percée notable du parti fasciste Frattelli di Italia (4,3%), voilà en quelques mots ce qui se passe dans ce pays où l’Union européenne y est majoritairement détestée. C’est la première fois qu’un peuple exprime sa colère lors des élections législatives, sénatoriales et régionales. L’Italie gronde d’un bout à l’autre de la péninsule. A quelques jours du retour sur la scène politique de Marine Le Pen où elle annoncera le nom successeur au Front national, elle ne pouvait rêver meilleur événement pour fonder son discours.
Et maintenant qui gouvernera l’Italie ? Le mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo a répété qu’il ne conclurait aucune alliance mais quand on voit que les voix additionnées de ce parti (32,6%) avec celles de la Ligue (Lega) qui monte à 17,4% totalisent 50% et que les passerelles existent entre ces deux organisations politiques, la logique voudrait qu’il y ait coalition. Mais l’Italie sachant toujours surprendre par des coups de théâtre, des rebondissements et des alliances inédites, il vaut mieux être prudent ce jour ce qui n’empêche pas d’écrire que pour les partis anti-Bruxelles, l’occasion d’exercer le pouvoir  est à portée de la main.


Jean Vinatier
Seriatim 2018

Aucun commentaire: