Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 13 décembre 2011

Poutine : un pont trop loin ? N°1080 5e année

L’élection présidentielle russe s’annonçait sinon facile du moins balisée : Vladimir Poutine et Dmitri
Medvedev interchangeraient leur fonction respective. Le scrutin devant inaugurer la 6e Douma de ce mois de décembre 2011 se trouve bien alourdi, bancal et inédit dans ce contexte de « Printemps arabe ». Alourdi et bancal : il y a eu des irrégularités, même les plus partisans de Poutine l’admettent.  Pourtant, les résultats législatifs n’ont pas constitué, loin s’en faut, une victoire éclatante pour le pouvoir, plusieurs partis obtenant des scores importants, ils seront assurés de peser dans les mois à venir. Inédit : au moment où la Russie commence sa seconde vie démocratique, la première ayant eu lieu pendant le règne de Nicolas II, les Russes estiment ne pas se voir imposer une alternance au sommet de l’Etat. Certes, il y a des interventions extérieures pour attiser le mécontentement mais les manœuvres ne surviennent qu’à compter du moment où le pouvoir ne montre pas l’exemple. Le tandem Medvedev/Poutine et avec lui les oligarques ont sous-estimé l’effervescence populaire. Mais les Russes veulent-ils pour autant mettre à bas l’actuelle équipe gouvernementale ? Il faut être prudent : les Russes savent que Vladimir Poutine a évité à leur pays de devenir le satellite de conglomérats étrangers. Rappelons que l’ère Boris Eltsine a  été une décennie de corruption, d’assassinat, de vol, de discrédit sur le plan international.
A l’Ouest, je l’emploie à dessein tant les observations faites par les puissances Atlantique (Etats-Unis/Union européenne) semblent reprendre les discours de l’époque de la Guerre froide. Les leçons de morale de l’Ouest, après son intervention en Libye, le silence pendant les  massacres opérés à Bahreïn et les répressions en Arabie Saoudite, sont partiales. De même qu’on n’entend guère de voix s’élever contre le scrutin intervenu en République Démocratique du Congo : trois cents opposants Congolais ont voulu manifester sur les Champs Elysées ce samedi 10 décembre et ont été sévèrement corrigés par la police française ! Idem pour les législatives en Côte d’Ivoire où, le Président Ouattara ferait un grand chelem.  
Peut-être, après tout que les remarques de l’Ouest, n’auraient d’autre visée que d’inciter le pouvoir russe à se montrer plus accommodant dans l’affaire syrienne ? N’oublions pas le face-à-face des navires américains et russes au large de Tartous ? L’Ouest veut sa conquête syrienne : Paris voulant jouer le premier rôle !
La campagne présidentielle russe ne sera donc pas une promenade de santé : les huées raisonnent encore aux oreilles du Premier ministre Poutine et les manifestations sont comme des signaux rouges pour que le pouvoir modifie son mode de gouvernement. Dire que le régime russe craint depuis le début les effets du « Printemps arabe » est réducteur parce qu’en réalité ce sont tous les régimes de cette planète qui peuvent appréhender la vague déferlante. Après tout, avec l’accroissement des inégalités, notamment en Europe et aux Etats-Unis, les rebellions et révoltes sociales tarderont-elles longtemps ? Quand des forces financières imposent des chefs de gouvernement en Grèce, en Italie ne sommes-nous déjà dans le post-démocratique ? Les élites se voilent la face  à l’idée que les peuples inconsciemment espèrent à de nouveaux gouvernements de la cité, l’actuelle démocratie étant dévoyée.  
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: