Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 9 juin 2017

Brexit : (Teresa) May be ?N°4283 11e année



Teresa May savait le risque qu’elle prenait en faisant avaliser par la Reine la dissolution des Communes. Rassurée quand se déroulèrent les élections communales, le devenir des Tories était donc certain pour une majorité plus large afin de se bien positionner lors des dures négociations avec l’Union européenne. Mais voilà, il y eut Daech : attentats de Manchester et de Londres. Il y eut, aussi les mauvais débats de Teresa May, notamment, sur sa politique de réduction des effectifs de la police. Le Labour distancé, au départ de 20 points rattrapa les tories sans parvenir à recueillir une majorité des suffrages. C’est un fait étonnant, quoique déjà noté, en France : désormais quand un attentat survient, les gens ne votent plus pour la droite mais pour la gauche : le droite ne serait-elle plus sécurisante ?
Les élections du 8 juin laissent le royaume sans majorité, porte ouverte aux combinaisons et quel que soit le cas de figure, le gouvernement de demain ne sera qu’une coalition sans majorité absolue aux Communes. Ce moment de faiblesse du Royaume-Uni amènera logiquement d’autres élections dans les prochains mois. Position délicate pour le peuple d’Outre-Manche face aux continentaux !
S’agissant de l’Ecosse, le parti de Nicole Sturgeon recule: avec 21 sièges perdus mais songerait, afin, de garder ses chances d’organiser un second référendum de nouer une alliance avec le Labour. Ce même parti culbuté en Ecosse par ledit...parti écossais.
S’agissant de l’Irlande du Nord, le PUD des unionistes irlandais soutiendra les tories. Ironie, d’un côté les Ecossais cherchent une planche d’appui auprès d’un parti qu’ils vainquirent quand de l’autre les unionistes réaffirment leur attachement au Royaume-Uni post Brexit !
Reste à ce jour l’essentiel, le Brexit : certains évoquent la fin du départ « hard », d’autres pour un processus « soft ». Quand un navire lève l’ancre, il la lève, étant pour lui impossible de rester amarrer tout en hissant les voiles….


Jean Vinatier
Seriatim 2017


Aucun commentaire: