Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 26 septembre 2019

Jacques Chirac : il aimait les Français N°4644 13e année


Le Général de Gaulle avait une passion pour la France, Jacques Chirac l’avait  pour les Français. Valéry Giscard d’Estaing reste donc le seul vivant, en patriarche, et à mon avis le véritable dernier grand Chef d’Etat
A un François Mitterrand florentin succéda un Jacques Chirac rabelaisien, peu gaulliste davantage pompidolien sur fond de radsoc qui a offert si longtemps cet enthousiasme quand il rencontrait les Français, quand il déclenchait des élans de joie lors des salons de l’agriculture : Il y avait du gilet jaune en lui.
Sans doute se montrera-t-on critique de son action en tant que Chef de l’Etat qui ne fit rien pour sauver le septennat et relégua bien des dossiers qui aujourd’hui se retrouvent sur le devant de la scène. A l’extérieur, il usa d’une politique pragmatique avec ce sursaut quand  le Président Bush monta l’invasion de l’Irak. Ce fut son moment de gloire héla sans durée.
Jacques Chirac fut un grand maire de Paris, les réceptions à l‘Hôtel de ville ont été royales et célébrées dans le  monde et là-aussi suscita la réelle popularité des Parisiens. Il a eu à cœur de faciliter l’installation des jeunes dans la capitale.
Sa disparation causera une réelle tristesse à bon nombre de Français. Son appétit pour la vie, la table, les vins, les femmes, les paillardises, ce côté mousquetaire quand il boxa un garde israélien à Jérusalem, houspilla Marguaret Thatcher et défia le Président américain : tout cela ravit le Français Lui mort, les Français sentent confusément qu’une page aimante s’en va, en comparant la triste trilogie des successeurs (Sarkozy, Hollande, Macron). Jacques Chirac et les Français se sont aimés


Jean Vinatier
Seriatim 2019

Aucun commentaire: