Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 6 août 2011

Quelques lignes IV N°1003 5e année

La fin du triple A pour les États-Unis décidée par l’agence de notation S&P s’appuie bien davantage sur les risques de dérèglements politiques intérieurs que sur l’accord bancal conclu entre le Congrès et le Président Obama. Ce point est intéressant et pas assez relevé parce qu’il souligne bien que les ferments de contestation parmi les États de l’Union risquent d’emporter ce que nous connaissions jusqu’alors de l’État fédéral lequel pourrait bien, à terme, ne plus tenir que dans le district de Columbia.
La Chine  dont l’agence officielle avait déjà sévi contre l’endettement américain a laissé dire par un organe de sa dévotion toute sa colère et intimée aux États-Unis de s’ordonner financièrement, de tailler dans le vif des dépenses tant sociales que militaires ce qui visent à placer face à face Républicains et Démocrates. D’ici Thanksgiving, une commission parlementaire composée de six membres de chacun des deux partis devrait proposer des choix drastiques sur fond d’une crise sociale et de la propagation à travers le pays des différents Tea parties qui regroupent des forces allant de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par les écologistes. Le pouvoir tente bien de caractériser ce Tea party qui effraie autant les Républicains que les Démocrates mais comment borner ce qui vous glisse telle une anguille?
Évidemment de l’autre côté de l’Atlantique, la fin du triple A s’ajoute à la semaine folle qui emporta les places boursières européennes. Au vu des derniers sommets européens, que peut-on attendre de nos dirigeants tous partis en villégiature? Serait-on encore dans la Drôle de guerre? Les regards se tournent, une fois de plus, en direction de l’Allemagne qui n’agira que contrainte et forcée, Paris se targuant de placer Berlin dans sa poche offrant encore une énième posture à Nicolas Sarkozy bien empâté.
L’Europe est entre le marteau et l’enclume : entre le dollar et le Yuan, entre les États-Unis et la Chine. L’Union européenne est sous la menace de deux tyrannies, celle d’Amérique, celle de Chine. L’une diffuse son soft power qui formate les esprits rendant inéluctable une dictature économique seulement favorable aux plus riches mais abêtissante et asservissante pour les peuples; la seconde entendant monter en force sans jamais renoncer au parti unique et à une répression de toute opposition. Qu’on le veuille ou pas, nos vieilles nations européennes forment le dernier glacis de la démocratie et les seules qui pourraient s’il y avait une fermeté politique c’est-à-dire un raisonnement patriotique, empêcher que le monde ne soit placé entre deux nations redoutées et peu tolérantes.
Il faudra bien admettre qu’à Washington certains cercles escomptent la fin de l’euro, seul obstacle selon eux à la pérennité du dollar. Notez bien que pour tenter de survivre, ces Etats-Uniens sacrifieraient ceux qui ne cessent de les louanger! A Pékin, si l’euro est vu comme une soupape de sécurité  pour leurs avoirs cela ne doit pas empêcher pour autant les acquisitions chinoises. En Espagne, certains groupes chinois proposent de racheter des pans entiers de villes fantômes du fait de la crise immobilière, à condition d’y placer leurs nationaux…..
Tournant politique intérieur américain, prise de conscience des peuples de l’Europe via les Indignés (ceux d’Espagne viennent de « prendre » la Puerta del Sol comme on a pris la Bastille c’est-à-dire qu’on outrepasse une légitimité institutionnelle) qu’au-delà du modèle social se pose les questions identitaires des pays européens et la survie de notre vieille civilisation.
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: