Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 31 août 2014

L’Allemagne maîtresse N°1944 8e année

L’Allemagne a donc son Europe sous sa férule : elle a son Président du Parlement européen (l’Allemand Martin Schulz), son président du conseil européen (le Polonais Donald Tusk), son président de la commission européenne (le Luxembourgeois, Jean-Claude Junker), son président de la BCE (l’Italien Mario Draghi), sa ministre des affaires étrangères de l’Union, l’Italienne Federica Mogherini. La chancelière Angela Merkel n’a plus qu’à choisir les différents commissaires dont celui en charge de l’Economie, on parle d’un Espagnol, pour que le tableau de commandement soit au complet.

L’Union européenne est-elle encore une union ou bien est-elle déjà entrée dans une phase impériale où une puissance impose autant ses hommes que ses principes économiques et budgétaires totalement en phase avec l’idéologie ultra-libérale anglo-américaine ? Sans faire un pas vers une force militaire indépendante, l’Union européenne offre donc cette figure originale d’être sur tous les plans complétement ficelée pour le bénéfice actuel de tierces puissances atlantiques. Désormais le traité transatlantique devrait réapparaître à l’horizon et entrer dans les ports européens avec toutes les néfastes conséquences. Berlin hésite encore à considérer la France comme entrée dans les rangs au vu des débats et disputes au congrès socialiste de La Rochelle et des premiers pataquès du gouvernement Valls 2 mais nos nouveaux ministres feront tout pour dissiper le doute….

Jusqu’alors, l’Union européenne et avant la CEE, ne connurent jamais l’influence d’une seule nation : depuis l’origine ce furent ou bien deux nations ou bien un plus grand nombre qui agirent, était donc préservée une communauté. Est-ce la  fin ? Berlin ayant toutes les cartes entre les mains donnera ou pas la pleine mesure de sa force et de sa capacité à terminer, par exemple, la question ukrainienne où jusqu’à présent elle ne cessa pas de donner des gages à tous les acteurs Russie comprise à défaut de choisir une ligne claire sans double ou triple lecture…..

2014 apparaîtrait donc pour l’Allemagne comme la conclusion de la libération d’un passé historique à savoir la fin de la quasi-totalité des différentes déchéances nées des deux guerres mondiales : combien de temps le peuple allemand continuera-t-il longtemps à ne pas voir les troupes américaines sur son territoire comme un anachronisme pesant ? C’est un point commun avec le Japon et qui est loin d’être inintéressant…..


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

 

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

 

Aucun commentaire: