Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 4 août 2009

Edito : L’UMP avale l’extrême droite…- N°508- 2e année

La nouvelle est passée presque inaperçue : Philippe de Villiers un des chefs de la droite extrême et qui s’appuie sur un électorat ultra conservateur, entre au bercail UMP au lendemain des médiocres résultats des élections européennes et avant les élections régionales de 2010. Ces dernières ne suffiraient pas à expliquer le geste de Philippe de Villiers. Si la gauche socialiste perd de son audience depuis son adhésion au social-libéralisme, l’extrême droite ne gagne plus d’élections tant ses idées ont servi le candidat Sarkozy à accéder à la présidence et servent encore –et pour un long moment – l’action gouvernementale.
L’UMP ramasse ou avale tant à gauche qu’à l’extrême droite par un habile mouvement de faux. Il serait inexact de voir le parti de Jean-Marie Le Pen comme un îlot de résistance au charme sarkozien. Dés que son leader historique aura quitté la scène ou bien sera mort, le FN se rendra en grognant dans les rangs umpistes.
Le paysage politique change donc au fil des mois. Que restera-t-il ? Des Verts, un MoDem, une gauche non socialiste…bref des groupes épars désunis. En face la forteresse Sarkozienne telle une gigantesque Bastille et à ses pieds des gargotes socialistes.
Allons-nous de facto vers le parti unique ? Disons que les éléments sont là pour considérer cette éventualité comme probable. Quel sera l’avenir de la démocratie ? Pas terrible.
La France a connu en juillet le plus grand nombre de plans sociaux. De janvier à juin 2009, les entreprises ont fait le grand nettoyage, achevé les principaux chantiers en cours, honoré les contrats. Mais après c’est le vide ou presque. La baisse du chômage de juin est, malheureusement, un furtif rayon de soleil….
Les organisations syndicales sont d’ores et déjà dépassées et décrédibilisées : elles n’ont cessé de calmer les revendications salariales pour complaire à l’Elysée et qui sait sur son ordre.
Chaque année, on nous dit que la rentrée sera chaude et puis, rien ne se passe et dés, octobre, on commencera à vous abrutir pour les achats de fin d’année.
Certains se réjouiront de voir disparaître l’extrême droite comme d’autres le parti socialiste, mais c’est oublier qu’une démocratie doit sa vitalité aux partis politiques. Trop de partis tuent la démocratie comme leur absence. Il faut un équilibre. Et, nous le voyons bien, il n’est plus.
Devant des citoyens devenus des consommateurs aveugles, sourds et donc serfs volontaires, Nicolas Sarkozy a une voie romaine. Mais le chemin est encore long pour atteindre le Capitole….…

Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2009
Tous droits réservés
Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzegovine, Brésil, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guinée, Haïti, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine , République Dominicaine, Russie, Sénégal, Serbie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam

Aucun commentaire: