Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 25 février 2010

Tintamarre et nominations –N°642- 3e année

Les choix du Président de la République, le socialiste Didier Migaud pour la présidence de la Cour des Comptes et le mitterrandien Michel Charasse au Conseil Constitutionnel font couler beaucoup d’encre sans doute à tort.
Habitués que nous sommes à détecter chez Nicolas Sarkozy une savante stratégie de joueur d’échec ce qu’il n’est pas faute de patience et de calme, dés qu’il choisit untel et untel, nous oublions un peu vite quelques éléments.
D’abord en ce qui concerne la Cour des comptes : entre la nomination du comte de Barbé-Marbois (1807-1814-1815-1834) et celle de Didier Migaud, jamais aucun de ces présidents n’a infléchi la façon de gérer les finances publiques, ni n’a fait revenir l’Etat à de plus justes contrôles de l’usage des deniers publics. La Cour des comptes ne possédant pas d’autorité judiciaire, son rapport n’a d’autre portée que de faire connaître aux citoyens les bons et mauvais usages de nos impôts et taxes. Il serait donc très exagéré de déduire du choix de l’Elysée en faveur du président de la Commission des Finances une quelconque manœuvre. Si Nicolas Sarkozy pense avoir troublé le jeu politicien, affaibli l’opposition et démontré son ouverture d’esprit, il se surestime lui et tous les commentateurs. Evidemment, s’il avait nommé Bernard Tapie, il y aurait eu dispute : pensez-donc, Nanar de Cambon, quelle blague ! Depuis 1807, date de la recréation de la Cour des Comptes¹, tout Président est de facto neutre : à ce jour rien de nouveau sous le soleil…
Ensuite, le cas de Michel Charasse au Conseil Constitutionnel. Il est dit et redit que Nicolas Sarkozy fait entrer un copain au sein des Sages. C’est exact mais que dire de François Mitterrand nommant Roland Dumas à la présidence de ce Conseil ou bien encore Jacques Chirac avec Jean-Louis Debré ? Dans les deux cas précités, nous avons eu des choix politiques décidés par deux anciens Chefs d’Etat à la veille de quitter leurs fonctions et soucieux soit de protéger un ami (Dumas), soit de contrarier un rival aux portes du pouvoir. De toute manière les neuf Sages n’ont que pour seul travail : être les lecteurs attentifs de la Constitution de la Ve République, se montrer des juristes impartiaux. Michel Charasse s’il est par certains côtés un double de Nicolas Sarkozy : physique sans grâce, rancunier, vulgaire, hautain, il pourrait se révéler en raison de son caractère singulier, plus royaliste que le roi.
Conclusion : tout le bruit médiatique autour de ces deux hommes accrédite une habileté présidentielle qui n’existe pas mais tout ce tintamarre donne raison à l’Elysée : quel que soit l’os, vous aurez toujours trop de chiens à aboyer. Et Nicolas Sarkozy aime le bruit !


Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2010

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Note:

1-Cour des comptes : les premières cours des comptes apparaissent à la fin du XIIe siècle. Elles reçoivent leur « statut » par l’ordonnance de Philippe V le Long en 1323. Par la suite, certaines cours des comptes seront rattachées à la Cour des Aides, d’autres seront des cours souveraines des comptes. Supprimées en 1791 par les Révolutionnaires qui redoutaient l’indépendance des magistrats d’avant 1789, Napoléon Ier "réinstalla" la Cour des comptes en 1807 en la confiant au comte de Barbé-Marbois, éminent diplomate, élève du comte de Vergennes et ancien consul aux Etats-Unis.
La cour des comptes tout comme le conseil d’Etat sont des institutions immémoriales.
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: