Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 18 juin 2012

Grèce blafarde N°1199 5e année

Faute de l’aurore espérée dans le Seriatim du samedi 16, c’est un épais brouillard digne de celui de la Tamise qui couvre l’ensemble de la Grèce. Avant de fustiger, commençons par rappeler que les Grecs se battent d’abord contre les règles sévères imposées par l’axe Berlin-Bruxelles depuis 4 années. A titre de comparaison, les Français ne se battent contre rien et s’ils sont entrés en crise existentielle au moment du duel Hollande/Sarkozy, reconnaissons qu’à coté de ce qu’ont connu les Américains, les Islandais, les Irlandais, les Portugais et maintenant les Espagnols, les Français sont quasiment dans le même état d’esprit que Pierre Laval en 1930 : faute d’être atteint par la crise, nous eûmes le luxe d’assurer les fins de mois (pas longtemps) du Royaume-Uni et des Etats-Unis !
Face à tous les grands partis (Nouvelle Démocratie, Syriza, Pasok, Dimar) qui partent tous du principe que leur pays doit rester dans la zone euro les Grecs ont préféré la Nouvelle Démocratie sans doute parce qu’elle promettait d’âpres négociations et reprenait bien des revendications de l’extrême-droite, Aube Dorée, sans oublier les intenses pressions du grand patronat et des admonestations franco-allemandes.
Victoire sans vainqueur puisqu’il faudra établir une coalition de porcelaine. Syriza qui a bondi de presque 10% se met à l’écart de toute combinaison laissant le Pasok de Venizélos à la manœuvre avec son parti d’extrême-gauche né soudainement en 2010, le Dimar de Fatis Kouvelis, pour coller ou pas avec la Nouvelle Démocratie d’Antony Samaras. En cas d’échec, c’est par un vote de tolérance que la gauche pro-mémorandum permettra à Samaras de gouverner. Avouons que rien n’est bien clair, ni certain dans la durée…L’abstention n’a pas été négligeable, les colères d’Athènes, de Salonique demeurent, les jeunes ne désarment pas.
Une fois de plus, un peuple qui a voulu exprimé son mécontentement contre les partis rangés derrière Bruxelles et leurs économistes sans âmes s’est vu intenté un procès en sorcellerie et sous la menace revenir devant les urnes pour reconduire les deux partis les plus emblématiques de la corruption et de leurs combinaisons honteuses ayant conduit le pays dans cet état. Il faut bien le constater, aujourd’hui, les peuples s’ils grognent ne parviennent plus à entrer en résistance et moins encore à songer à une insurrection. Aurions-nous été trop éduqué et trop persuadé qu’un seul monde existe celui de l’individu endetté asservi par conséquent à son créancier comme, autrefois, le serf à son seigneur ? Nous sommes bel et bien dans l’ère de la servitude et des hommes en apesanteur éloignés de l’Histoire.
Mais tout n’a qu’un temps……..
 Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2012
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: