Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 14 mars 2010

Edito : Soirée électorale- N°652- 3e année

Les Français en refusant de se déplacer en nombre pour renouveler les conseillers régionaux, sèment-ils réellement l’effroi parmi les femmes et hommes politiques présents sur les plateaux de télévision ? Pourquoi cette peur alors que ce scrutin n’a jamais passionné les foules ? Craindrait-on une répétition pour les élections présidentielles de 2012 ?
Pourtant, l’UMP et le PS comme d’habitude se départageront la majorité les sièges, Europe-Ecologie supplante le Modem dans le rôle de trouble-fête sans faire un bond en avant, Parti de gauche réalise un score honorable et le FN retrouve une audience. Il n’est pas du tout certain que le taux d’abstention retienne autant qu’on ne le dit les calculs de la classe politique et en particulier à l’UMP et au PS. Pour ces derniers, le seul fait que le bipartisme leur assure, une domination dans les assemblées, suffit à leur tranquillité quel que soit le degré de colère sourde des Français.
Le taux d’abstention indique, cependant, que l’implication du Président de la République, du Premier ministre et de 20 ministres, a abouti à un résultat calamiteux pour la majorité. L’Elysée transmet de mauvais messages en feignant que l’élection régionale ne puisse être nationale, de signifier aux Français toutes les réformes qui seront enclenchées jusqu’à l’automne 2011 et que quoi qu’il advienne la machine gouvernementale continuera sa course folle.
Malgré le brouhaha et les surenchères d’épithètes, rien ne change. La subite attention apportée aux abstentionnistes n’est qu’un prétexte pour jeter des pierres dans le jardin de l’opposant, alimenter des discordes. Les médias s’emballent comme d’habitude, tant leur intérêt est au maintient de ce système politique. Les citoyens qui n’ont pas voulu voter ou par choix politique ou par lassitude, voient bien qu’ils ont eu raison d’agir comme ils l’ont fait. Une idée commence à faire son chemin : c’est par la rue que passera la refonte du système politique et non par le seul bulletin de vote.


Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2010

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: