Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 26 septembre 2011

Russie : pouvoir pacsé ! N°1025 5e année

Alors que le monde arabe raisonne d’échos divers et variés du Printemps arabe, Vladimir Poutine et Dimitri Medvedev s’apprête à inter-changer leurs fonctions : le premier espérant garder la Présidence russe pendant deux mandats ce qui le mènerait jusqu’à l’année 2024. Un journal russe écrivait que Poutine était le passé, le présent et le futur, une manière de souligner la chape de plomb que représentait la tradition dans ce pays-ci. Si tout pouvoir en Russie est total, force est de constater que les dirigeants actuels ont su garder l’indépendance du pays intacte et en particulier surent éviter qu’un oligarque, Khodorkovski fondateur de Ioukos, ne place, en partie, entre les mains anglo-américaines les richesses énergétiques.
Aujourd’hui aucune puissance ne pipe mot : ni l’Europe (et en particulier l’Allemagne et la France), ni les Etats-Unis, ni bien évidemment la Chine, le Royaume-Uni serait bien seul à bouder mais au vu du désastre de ses finances et de l’étendue de son endettement, son dépit s’exprimera les volets clos.
La Russie si elle voit la natalité progresser, son taux de mortalité enfantine reste considérable : le maillon faible est bel et bien dans sa population comparée aux immensités et aux migrations chinoises en Sibérie. Les défis à surmonter sont à la dimension de cet état mais ceux-ci ne le sont-ils pas depuis la reconquête sur les Tartares ? Evidemment, en Europe on aimerait bien que la démocratie selon nos canons s’installe : est-elle seulement envisageable ? Si l’on doit naturellement souhaiter que les libertés et la démocratie progressent, l’héritage historique doit peser dans la balance. Et puis quand on voit de quelle manière on fait ici, en France ou en Hollande, du respect de la voix populaire lors du référendum de 2005, il vaudrait mieux se montrer plus humble. Les lois liberticides et les fichiers démultipliés ne jouent pas non plus en notre faveur.
Mais il est vrai que dans l’atmosphère actuelle sentir qu’un pouvoir décide de son avenir glace quelque peu. Or à des milliers de kilomètres de là en Arabie Saoudite, les Européens ne saluent-ils pas la réforme municipale en faveur des femmes par le roi Abdallah alors qu’il fait ce qu’il veut à Bahreïn et au Yémen ? Que son Etat nonobstant sa richesse bride toute contestation ! La France ne vient-elle pas de recevoir, en le louangeant, le Président du Kazakhstan ?
Ce pouvoir russe « pacsé » choque et heurte quoique le monde tout entier soit entré dans une forme insidieuse de tyrannie nouvelle avec des élites mondialisées dénationalisées mais avides bien souvent d’accaparer, d’amasser, de ne redistribuer que le moins possible.
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011
In Seriatim :
7 mai 2008 : Medvedev/Poutine une dyarchie russe ? N°199 1ère  année
et :
 Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: