Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 1 octobre 2015

“L’American Dream en panne par Hélène Nouaille” N°1421 9e année



« [….]
« La confiance dans le gouvernement est le fondement de la démocratie représentative. Les citoyens doivent avoir confiance dans leurs représentants élus pour traiter des questions qui se posent à leur pays. Aujourd’hui, la confiance des Américains dans la capacité de leur gouvernement à résoudre les problèmes domestiques n’a jamais été aussi basse dans les études de tendance Gallup, qui remontent aux années 1970. Leur confiance dans la capacité de leur gouvernement à traiter des affaires internationales est à peine au-dessus des plus bas historiques » (1). La dernière parution de l’institut Gallup est sans appel : 38% seulement des Américains accordent leur confiance au gouvernement en matière intérieure (contre 77% au plus haut en janvier 2002 lors du premier mandat de George Bush fils, après les attentats du 11 septembre 2001) et 45% pour les problèmes internationaux (contre 83% en janvier 2002) - voir le graphique ci-dessous. Or, ajoute Jeffrey M. Jones, rédacteur en chef de Gallup, « de 1972 à 2004, ils étaient 69% à faire confiance à leur gouvernement en matière internationale et 62% en matière domestique », même après le scandale du Watergate (en avril 1974, quatre mois avant la démission de Richard Nixon, les chiffres étaient respectivement de 51% et 73%). Cependant, « le scandale du Watergate est la raison évidente du déclin de la confiance (des citoyens) dans leur gouvernement dans les années 1970 ».

L’examen des graphiques – dont celui du Pew Research Center – est plein d’enseignements : Barack Obama n’est guère plus haut que Jimmy Carter en mars 1980 lors de « temps économiques difficiles ». La santé économique du pays, une clef de lecture ?

La suite ci-dessous :


Jean Vinatier
Seriatim2015

Aucun commentaire: