Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 23 décembre 2015

C’est Noël, Hollande dindonne Taubira ! N°4063 9e année



On ne saura, sans doute pas, si François Hollande a voulu être assassin avec Mme Taubira mais en la laissant dire que le principe de déchéance de nationalité était retiré, qui ne pensera pas qu’un tour de passe-passe s’opérerait. Chose faite le lendemain dans la matinée : Manuel Valls, plus du tout Ibère nerveux (prozac ?) siffla la fin de partie….Mme Taubira ne pipa pas, démissionna moins encore  et quoique sonnée, étonna son auditoire par ses références autour de la « première parole » et la «  dernière parole » présidentielle : Taubira a vu Jésus : c’est Noël. Et la dinde, c’est elle….
La campagne présidentielle à venir se tiendra donc à droite ou bien plus exactement dans l’idée de rassembler les possédants et les bien-pensants des deux rives politiques dans une sorte d’alliance pro-européenne et otanienne, Mme Le Pen se chargeant d’être l’opposante, la reine noire.
La volonté présidentielle d’inscrire l’état d’urgence nouvelle formule dans la Constitution sera un moment supplémentaire pour François Hollande de baliser un centre droit. Vraiment, on peut dire que les attentats servent à merveille un homme politique et un régime épuisés, sans âmes, ni sentiments. Et comme on nous annonce d’autres possibles événements tragiques, c’est peu dire le triomphe romain qui s’avancerait au-devant de l’homme de Tulle….
Alors que l’on ne voit guère militaires et policiers, l’état d’urgence octroie au pouvoir administratif des extensions d’action qui, limitées sont compréhensibles, mais au-delà font passer la France à un statut de démocratie discrétionnaire et arbitraire. Le premier magistrat de France, le président de la Cour de cassation s’en est ému dans la plus complète indifférence. Il est vrai qu’il faudra bien tenir ces Français quand, par exemple, le traité transatlantique s’abattra sur eux d’où, alors, un dispositif répressif renforcé.
Pourtant, les arrestations annoncées, ces jours derniers, quand on les examine un peu ne servent qu’à tenir en haleine l’opinion publique et ne soulignent pas du tout une maitrise plus complète des « cellules dormantes ». Le temps passant, les carnages du 13 novembre ne masquent plus les carences, les fautes des politiques et des services. D’où ce maintien très politique et politicien  de la déchéance de nationalité pour les binationaux nés en France quitte à choquer la gauche (aile du PS, parti de gauche, front de gauche…etc) mais pas les Verts trop heureux de guigner ici et là une poussière de pouvoir, d’enlever à la droite son cheval de bataille et ne leur laisser qu’hurler en cœur Taubira démission : fin de l’acte  par KO……

Jean Vinatier
Seriatim2015

Aucun commentaire: