Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 15 avril 2016

2017 : le choc des paillassons ?1 N°4107 10e année



L’homme politique sans morale et ne croyant surtout en rien hormis le fait de goûter au décorum de la fonction le seul qui le surdimensionne a toujours plus d’opportunités à rebondir que son exact opposé. François Hollande appartient à la première catégorie, il n’y figure pas en marionnette isolée, l’enclos est bondé !
Les primaires à droite faisant le pendant de celles qui éclosent à gauche avec en supplément la naissance de structures politiques dont l’objet ne sert et ne servira qu’à ratisser les électeurs épars qui seront des poissons dans les mailles d’un filet auxquels on ne demandera pas de choisir le bateau-usine. C’est dans ce cadre peu réjouissant qu’un certain équilibre s’installe.
L’ambiance nationale est une immense flaque d’eau stagnante, les clapotis n’étant que la conséquence des divers rassemblements  dont « Nuits debout » et autres « En marche ». Bien malin serait celui qui pronostiquerait qui une explosion qui une prise de bâtiment public.
Pour l’heure les deux partis PS et Les Républicains (UMP) ou bien affectent de déconsidérer les énervements d’en bas ou bien essaient de tenir la corde comme ils peuvent s’en remettant à un dieu des marchés et/ou à l’empereur du Potomac. Pour eux, en 2017, l’objectif est simple : une fois sélectionné au premier tour, le second face à Marine Le Pen leur assurerait la voie élective. C’est là toute leur pensée rassemblée, ce pourquoi tant de cabinets de communicants travaillent en fourmis grassement rémunérées sans distinguer qui est de gauche ou de droite puisque de toute manière tout ce monde vit peu s’en faut sous le même toit et qui sait passe d’un lit à l’autre.
Jamais, à l’aube de la présidentielle de 2017, la démocratie n’aura été, à ce point, réduite en bouillie

Jean Vinatier
Seriatim2016

Aucun commentaire: