Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 26 avril 2016

Le Champ de Mars attenté par la fan zone…. N°4116 10e année



Quoiqu’il advienne en bien ou à Dieu ne plaise en mal, il y a aura bel et bien un attentat contre le Champ de Mars. Les lourdes installations renforcées suite aux séries d’attentats dans Paris en 2015 et de mars 2016 à Bruxelles accroitront l’enlaidissement de cet espace vert considéré depuis le tandem Delanoë et Hidalgo comme un lieu quasi-permanent d’entrée financière au mépris des habitants et de l’espace vert lui-même.
Le Champ de Mars est à l’image de la   ville de Paris, sale, désordonné, bruyant, non-respecté dont l’entretien, malgré les efforts méritoires des agents parisiens, tient bien souvent du prodige. L’association des amis du Champ de Mars œuvre comme elle peut pour éviter la disparition de ce poumon vert mais du fait même de la vue à la fois dogmatique et financière de la mairie de Paris, cette tâche chaque jour qui passe devient plus pénible. L’indifférence des médias s’y ajoutant au prétexte que le Champ de Mars se situe chez les « riches », les amoureux de cet espace sont donc déconsidérés.
Les tragiques événements de l’année 2015 et ceux bruxellois de mars dernier, ne décidèrent pas les pouvoirs publics (gouvernement et mairie) à renoncer au maintien d’une fan zone : s’y mélange l’argument de ne pas céder au terrorisme et les intérêts financiers en jeu : la puissance des lobbies du football et de leurs partenaires (p.e: Mac Donald’s) est indéniable. Quand on voit de quelle manière Mme Hidalgo a cédé au lobby de la formule 1, se moquant de la destruction de l’environnement des Invalides par le goudronnage autour de la place Vauban, on ne l’imaginait pas, en effet, se dressant sur ses ergots pour dire halte ! Le gouvernement tenu également par ses relations particulières avec le Qatar très investi dans le PSG et les organisations professionnelles ne songeait pas du tout à revoir à la baisse la fan zone.
Le Champ de Mars vivra une occupation du sol entre mai et la fin de juillet de mêmes que tous les habitants des rues parallèles qui seront par la hauteur des palissades en quelque sorte dans un camp : belle image ! Outre la coupe européenne de football (10 juin-10 juillet), le concert/feu d’artifice du 14 juillet prolongera le maintien de toutes les mesures sécuritaires, entre-temps, aura eu lieu, fin mai le triathlon !
Évidemment la mairie de Paris assure que toutes les allées et les pelouses seront refaites comme jamais elles n’avaient été. Une vantardise de plus alors que le Champ de Mars se voit imposé 220 jours par an de supporter des manifestations de toutes les dimensions. Ce qui fut un lieu de manœuvre militaire au XVIIIe siècle pour la Saint-Louis, qui vit la fête de la Fédération le 14 juillet 1790, le serment des aigles en juin 1815, la mariage d’une des filles de Louis-Philippe en 1837 puis accueillit les expositions universelles du Second empire au Front populaire, que Jacques Chirac tint à préserver en destinant ce Champ de Mars aux manifestations les plus prestigieuses, n’est plus aujourd’hui et sans doute demain ne sera qu’un dépotoir dans une ville dénaturée d’un Etat proche du dépôt de bilan, d’une nation affaiblie. En décembre dernier Mme Hidalgo, toujours elle, avait autorisé le sieur Campion à installer ses affreux chalets, certains de plusieurs étages, dans une partie du Champs de Mars, faisons le pari que cette édile les répandra en décembre 2016  de la place Joffre à la Tour Eiffel. Jean-Louis Debré dans son dernier ouvrage cite une courte lettre d’Anne Hidalgo qui lui assurait qu’elle se placerait dans la suite de l’action de Jacques Chirac maire de Paris…..
Le champ de Mars est d’ores et déjà attenté !


 Jean Vinatier
Seriatim2016

Source : Amis du Champ de mars






Aucun commentaire: