Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 18 décembre 2016

Alep-Palmyre-Mossoul : triangle crépusculaire N°4282 10e année



Trois villes martyrs qui subissent ou finissent de subir les pires tourments que puissent connaître les peuples ; trois villes frappées , trois populations multiples abasourdies, violentées puis massacrées contre lesquelles les puissances, principalement, euro-américaines, russes et islamistes s’exécutent pour affirmer un pré-carré et régler de vieux comptes.
Au-delà de tout ce sang répandu, git le journalisme échoué complétement dans l’aplatissement et la partialité. On ne manquait pas d’être saisi d’effroi de noter que la presse dénonçait, quasiment, la chute des islamistes à Alep et se réjouissait, presque, de la reprise de Palmyre par les Djihadistes. Les politiques aussi lamentables que les médias n’hésitaient pas à applaudir une Tour Eiffel plongée dans le noir suite à la libération d’Alep oubliant que depuis cette ville étaient partis celles et ceux qui allaient massacrer deux cents français entre Paris et Nice ! Mais dans quelle démence sommes-nous ?
Que la tactique russe en Syrie qui applique celle déjà pratiquée en Tchétchénie révulse par leur violence est une chose qui ne permet pas que l’on se lamente presque de la reddition des membres de Daech. Les euro-américains seraient bien inspirés de mesurer leur écrasante responsabilité dans l’enchaînement des événements depuis 2011 quand débutèrent effectivement de réelles contestations en Syrie contre le régime baasiste lesquelles furent dépassées par l’invasion de Daech et consort avec le soutien des régimes wahhabites appuyés, via des contrats d’armement par les Européens et les Etats-Unis, les mêmes qui ne dirent mot sur les massacres au Yémen perpétrés par Ryad !La monstruosité est partout, certes mais qu’on le veuille ou non, in fine, Damas et Moscou apparaissent comme des sauveurs : cynique ironie !
Les euro-américains empêtrés dans leurs calculs qui favorisent et défavorisent tour à tour Daech soit en le bombardant à Mossoul, soit en lui ouvrant des corridors pour investir Palmyre, ont les mains pleines de sang. L’Europe et les Etats-Unis ont sombré et failli une fois de plus dans cet Orient comme à chaque fois que l’Occident a prétendu y régenter ne laissant à chaque fois que ruine et nouvelle puissance s’affirmer dans cette région. L’Occident ne varie pas, historiquement depuis les Croisades dans sa politique de la méconnaissance de l’Orient qu’il hait, en réalité. Quand on voit la longue liste des peuples et des religions qui pâtirent de leur vanité, de leur orgueil insensé, oui l’Occident devrait aller la corde au cou demander pardon à celles et ceux massacrées….
Faillite morale, faillite spirituelle, faillite géopolitique, faillite humaine dans ce triangle crépusculaire Alep, Mossoul, Palmyre.


Jean Vinatier
Seriatim 2016

Aucun commentaire: