Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 12 décembre 2016

« Pollution: il faut en finir avec l'incurie écologique de la mairie de Paris! Par Denis Jeambar » N°4281 10e année



« L'épisode de pollution de l'air que vient de connaître la capitale - et qui pourrait très vite se  reproduire – est le révélateur de l'incurie écologique de la mairie de Paris. Depuis 2001, la ville dite lumière est gouvernée par une alliance de la gauche et des Verts, 15 années de règne pour en arriver là ! Quinze années faites de leçons sur l'environnement, de morale écolo, de grands discours qui se terminent dans le chaos d'une circulation alternée aussi vaine que punitive pour des citoyens dupés. Dernier épisode de cette imposture, la fermeture improvisée des voies rapides sur berge, des travaux à marche forcée pour rendre la situation irréversible et plastronner à la face du monde avec une décision qui relève de la politique spectacle . Pas d'une lutte sérieuse pour protéger l'environnement. Il y faudrait un autre courage, une vision, un plan global qui répondrait sérieusement au défi que doivent relever, d'ailleurs, toutes les métropoles.
La chasse à la bagnole n'est pas une plaisanterie qui se conduit à grands coups médiatiques dictés, d'abord, par des calculs politiques et électoraux. Si l'on continue ainsi, l'asphyxie est garantie. Tout est fait, conçu, en effet, comme si la ville de Paris était une forteresse capable de se sauver toute seule. Pour la mairie, de toute évidence, la capitale est une île. Peu lui importe les dix millions d'habitants qui vivent autour d'elle. Sans doute les considère-t-on comme des serfs qui n'ont qu'à se plier aux exigences de la noblesse résidant à l'intérieur du périphérique. Rien de ce qui est imaginé dans cet  Hôtel de Ville ne dépasse l'horizon du « périph ». La commune de Paris mène sa politique environnementale avec morgue, comme si ses décisions erratiques, au coup par coup, pouvaient la transformer en sanctuaire.

La suite ci-dessous :



Jean Vinatier
Seriatim 2016

Aucun commentaire: