Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 25 avril 2017

2017 « Le coup d’Etat par Piga »N°4361 11e année



L’auteur parle d’un coup d’Etat, expression qui ne me parait pas convenir, il faudrait plutôt  écrire « Prise du pouvoir » par Bruxelles, la BCE, les milieux financiers internationaux ayant leurs sièges à New York et Berlin.
L’article de Piga est excellent. A lire.
L’heure est effectivement grave : celles et ceux qui donneront leurs voix à Emmanuel Macron ne pourront se laver les mains des conséquences d’un tel choix.
Votez Marine Le Pen ou votez blanc ou abstenez-vous mais ne votez pas Emmanuel Macron

« AVERTISSEMENT :
Les informations qui ont été utilisées pour cette analyse ont été recoupées et vérifiées conformément aux principes de la charte journalistique de Munich. Elles ont pour origine des articles de presse, interviews télé, images et ouvrages dont les auteurs sont connus et reconnus pour la fiabilité de leurs recherches. Il serait trop long de les énumérer ici. Loin de tout name-droping, vous trouverez en fin de publication les références. Mais tout est vérifiable. Attention, cependant aux sites complotistes, confusionnistes où d’extrême droite. Assurez-vous que les sites que vous consultez soient reconnus pour le sérieux de leurs publications. Préférez les sites de recherches universitaires. A ceux qui disent que cet article est complotiste, il s’agit, tout simplement, d’un propos irresponsable qui a pour objectif de discréditer toutes critiques à l’égard de pratiques qui mettent en danger la démocratie. Mais plus grave encore cela permet de les avaliser. Il est urgent de cesser ce genre d’accusation un peu simpliste et de poser les vraies questions. En l’occurrence a-t-on oui ou non utilisé l’appareil d’État à des fins de stratégies politiques? Les relais d’influence sont-ils réels ? Les media et les instituts de sondage sont ils indépendants? etc. Ce sont les questions centrales du débat.
Propos liminaires.
Une fois de plus, cet article est long. Prenez le temps de le lire tranquillement, mais lisez-le. Il révèle comment certains acteurs ont préparé minutieusement ce qu’il faut bien appeler un coup d’État. Il s’agit pour eux de pérenniser, coûte que coûte, la politique engagée par François Hollande. Alors qu’ils se persuadent de servir les desseins heureux de la France, ces putschistes sont en passe de réussir leur ultime objectif, celui de faire perdre à notre pays son libre arbitre, en soumettant son peuple et en violant la démocratie
L’heure est grave.
La suite ci-dessous :


Jean Vinatier
Seriatim 2017

Aucun commentaire: