Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 6 janvier 2020

Résistance française N°4783 14e année


L’année 2020 débute par la continuation de la grève et des manifestations opposées à la contre-réforme des retraites. Le campement décidé par les syndicats et le gouvernement sur cette question de la retraite laisse entrevoir un début de guerre des tranchées c’est-à-dire d’un temps long. Dans cette ambiance, force est de constater l’extraordinaire patience des Français qui, chaque matin et chaque soir acceptent la pénibilité, de marcher, de patienter, sur les quais, sous l’abribus, sur les trottoirs dans l’attente d’un taxi ou un VTC, de se saisir qui d’un vélo, qui d’une trottinette pour aller à son travail, honorer les rendez-vous, fournir les magasins…etc.
Les réseaux sociaux et les médias n’expriment pas du tout la même vue sur ce conflit social, les premiers relaient les multiples grèves, arrêts et les différents dires sur le climat installé, les seconds s’évertuent à tamiser l’événement en cours.
Qui est gagnant, qui est perdant ? Le choix retenu par l’exécutif d’accorder aux uns ce qu’ils refusent aux autres (régimes spéciaux) accroit davantage le courroux que l’apaisement général : les Français ont compris que quelle que soit sa nature d’emploi, la retraite en pâtirait. Cela atteint aussi les cadres, supérieurs et dirigeants, le cœur électoral d’Emmanuel Macron. Les syndicats confrontés à des bases gilets jaunes et sous peine de finir de décevoir tout le corps salarial, se contraignent à tenir. A ce jeu-là, ce n’est plus qui est gagnant ou qui est perdant mais combien de temps cela durera-t-il ?
Le fait notable, pour conclure, est bien cette mise en place d’une entrée en résistance française face à une contre-réforme, mal pensée, mal dite, mal conduite. Psychologiquement ce comportement est d’importance et peut réserver bien des surprises.

Jean Vinatier
Seriatim 2020

Aucun commentaire: