Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 24 mars 2009

Du dollar à la monnaie monde : une longue marche…. N°423 - 2eme année

« Geithner et Bernanke ont [...] rejeté toute idée de voir le dollar remplacé par une unité de compte internationale, comme le suggèrent des pays tels que la Chine et la Russie.
"Excluez-vous catégoriquement que les Etats-Unis renoncent au dollar pour adopter une devise mondiale comme cela a été suggéré ce matin par la Chine et également par la Russie, M. le Secrétaire", a demandé à Geithner la députée républicaine du Minnesota Michele Bachmann.
"Tout à fait", a répondu Geithner. "Moi de même", a dit Bernanke, lorsque Bachmann lui a posé la même question. »¹

La position identique du secrétaire d’Etat au Trésor et du patron de la
FED se veut une réponse ferme aux différents discours chinois depuis l’automne 2008 au sujet de la fin du dollar comme monnaie de réserve internationale.
Le 2 avril G20, sauf coup de théâtre, ne devrait pas mettre à l’ordre du jour la question du dollar même si tout le monde y songeait.
Adieu monnaie mondiale ?
A l’heure actuelle aucune puissance n’est en mesure de prendre le relais américain en cas de son affaiblissement durable. C’est bien là le problème. Le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine, sont des géants économiques et politiques en devenir et non des forces en mesure d’assumer ou seuls ou collectivement le rang occupé aujourd’hui par les Etats-Unis. On observera que ces quatre pays ne proposent nullement de travailler en commun pour avoir, par exemple, une monnaie commune ou un marché uni.²
L’Union européenne aurait pu avoir ce rôle, cette ambition mais elle n’a aucune puissance : financière, politique, militaire. Elle est un espace économique ni plus, ni moins. C’est regrettable parce qu’elle dispose de tout sur son continent. Elle est un géant mou et pusillanime dirigé par des élites sans mandats face à leurs populations méfiantes.
Le dollar jalousé, envié, redouté, symbole d’une nation messianique reste-t-il une arme entre les seules mains américaines ?
Les réflexions des dirigeants du parti communiste à propos du billet vert chinois entrent davantage dans les longues négociations bilatérales que dans la volonté très nette d’amorcer le débat sur ce point :
La Chine et les Etats-Unis se tiennent par la barbichette. D’ailleurs, si nous devions avoir demain une monnaie de réserve non rattachée à un pays, la valeur du dollar baisserait…entraînant dans sa chute les fortunes chinoises détenues dans cette monnaie. Et cela n’est pas dans l’intérêt des autorités pékinoises. Alors, serions-nous devant un faux débat ? Pas du tout. Les Chinois tout comme les Indiens sont des gens avisés, calmes qui estiment avoir le temps de leur côté. Qui s’offusque, maintenant que le système financier anglo-saxon ou Atlantique s’est effondré, d’une remise en cause du dollar ? Personne. Le fait que seuls les dirigeants américains écartent toute idée d’une nouvelle devise internationale sans la publication d’un communiqué de soutient de Paris, de Londres, de Berlin ou même de Bruxelles, est plus que symbolique.
La Maison Blanche, affairée à sauver ses banques et son économie, a les yeux rivés sur le déluge des milliers de dollars comme l’unique moyen pour « fixer » la crise pendant ou quelques semaines ou quelques mois. Mais, nous sommes en présence de quatre crises mondiales : 1) de la surproduction, 2) de la sous-consommation, 3) de l’économie, 4) climatique, 5) d’un système financier. Quatre crises qui vont durer pendant quelques années. Nous sommes dans le « secouement » du monde. Il faudra marcher longuement avant que l’actuelle architecture monétaire passe d’une main à d’autres mains. Nous sommes dans une phase transitoire ou d'impuissance éminemment fragile et dangereuse puisque c’est l’ensemble de la planète qui opérera sa révolution.


Jean Vinatier

©SERIATIM 2009

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Source :


1-
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=e358d214912a465784e6dc569784f73b

Note :

2- La péninsule arabique devrait avoir une monnaie commune dés 2010 ou 2011.

In Seriatim :

http://www.seriatimonline.com/2008/01/rcession-ou-pas-un-nouveau-monde.html

http://www.seriatimonline.com/2008/03/le-fmi-un-vieux-fonds.html

Aucun commentaire: