Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 2 juillet 2009

Honduras : entre Picaros et Jason Fly (XIII)¹ -N°495 – 2e année

L’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud ne surprennent plus le lecteur étranger.
Le Honduras faisait partie pendant la domination espagnole (1540-1821) de la capitainerie générale du Guatemala. Il a connu, après l’éclatement des Provinces-Unies de l’Amérique centrale en 1839², une vie politique agitée parsemée de coups d’Etat, celui du 28 juin annoncerait-il d’autres tumultes ?
D’un côté, nous avons un Président régulièrement élu en 2006, Manuel Zelaya, soutenu au début de son mandat par les milieux les plus conservateurs du pays avant qu’il ne s’en éloigne en adhérant à l’Alternative bolivarienne pour les Amériques (ALBA) initiée par Hugo Chavez plutôt qu’à la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA) votée par le Congrès américain en 2005.
Manuel Zelaya voulait également, par une consultation populaire, obtenir de postuler à un second mandat, ce qu’interdit l’actuelle constitution. Etait-ce l’initiative de trop ? C’est la raison évoquée par les généraux, le vice-président, Roberto Micheletti, la Cour suprême pour justifier leur action.
De l’autre, le Honduras, intéresse depuis quelque temps les cartels de drogue mexicains. Est-ce pour les contrer que le Président exilé Manuel Zelaya demandait, en 2008, la légalisation de certaines drogues ?
Enfin, nous avons le Honduras, véritable base arrière des Etats-Unis dans leur lutte contre tous les mouvements révolutionnaires dans les années 70. John Negroponte³, ambassadeur nommé par Ronald Reagan dans ce pays (1981-1985), a joué un rôle important pour aider les Contras hostiles aux sandinistes nicaraguayens. L’armée hondurienne est formée jusqu’à aujourd’hui par des officiers US. N’oublions pas la CIA et ses sous-agences avec ici et là les mercenaires.
On peut écrire que la victoire de Barack Obama n’enchante toujours pas les cercles les plus réactionnaires. Leurs oppositions sont plus ou moins ouvertes sur tous les terrains chauds du moment : Irak, l’Iran, AfPak, sur la frontière mexicaine. La tentation est grande de mouiller le Président d’une manière ou d’une autre, de l’affaiblir.
La politique de Barack Obama s’inscrit dans la rupture avec les administrations précédentes tant démocrate que républicaine. Il préconise une politique extérieure plus conciliante, notamment avec les dirigeants sud-américains qui défient chaque matin Washington ! La Maison Blanche doit, surtout, faire le ménage dans ses propres agences de renseignement !
Les réactions au coup d’Etat du 28 juin offrent cette singularité de réunir dans le même camp, Barack Obama et Chavez sans oublier les décisions des présidents voisins ou non du Honduras de fermer leurs frontières et de cesser toute activité commerciale avec les putschistes. Les Etats de l'Union européenne ont rappelé, également, leurs ambassadeurs.
Pendant ce temps, la population hondurienne et des régiments refusent de soutenir le coup d’Etat et descendent dans la rue. Maluel Zelaya a promis de quitter le Costa Rica aujourd’hui, pour rentrer dans son pays. Le fera-t-il ? Et, s’il le fait, assisterons-nous à des heurts sanglants ?
Rien ne plaide en faveur des putschistes……


Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2009
Tous droits réservés
Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Notes :

1- Le dossier Jason Fly, série culte de la BD belge par Jean Van Hamme et William Vance, Paris, Dargaud.

2- Provinces Unies d’Amérique centrale ou République Fédérale d’Amérique centrale (1823-1839 : Guatemala, Salvador, Nicaragua, Honduras, Costa Rica.

3- John Negroponte, également ambassadeur aux Nations Unies (2001-2004) en Irak (2004-2005) puis premier Director of National Intelligence DNI de 2005 à 2007.

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Bénin, Bolivie, Brésil, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guinée, Haïti, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine , République Dominicaine, Russie, Sénégal, Serbie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam

Aucun commentaire: