Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 31 juillet 2010

L’UMP à l’extrême droite, le FN au centre ? N°736 3e année

Le secrétaire national de l'UMP en charge de la Sécurité, Eric Ciotti, a proposé deux ans de prison ferme pour les parents des mineurs délinquants qui ne feront pas respecter les obligations auxquelles seront soumis leurs enfants condamnés
Si le gouvernement conserve cette vitesse en matière de répression, Nicolas Sarkozy s’appuiera bientôt sur un parti de l’extrême droite, l’UMP tandis que Marine Le Pen positionnera le FN au centre de l’échiquier politique voisinant alors avec François Bayrou et Hervé Morin… à droite, c’est toupie ?
Nicolas Sarkozy, faute de conduire les événements, opte pour des réactions à chaud oubliant un peu trop vite que partir trop tôt dans une campagne présidentielle n’est jamais un gage de réussite. Actuellement, il reprend mot pour mot tout son discours de candidat pour la campagne présidentielle de 2007, omettant de se rappeler que chaque mot qu’il prononce, que chaque geste qu’il fait émane du Président de la République. Loin de se rendre plus audible auprès de son électorat, ne court-il pas le risque d’ajouter au trouble, à la confusion ?
L’UMP n’est pas d’un seul bloc : Tous les militants et tous les élus ne sont pas naturellement des adeptes des discours sécuritaires à répétition. La proposition d’Eric Ciotti, semble sous-entendre, que la délinquance serait le seul fait des individus des cités, de couleurs et de confession musulmane : le député Ciotti ne chercherait-il pas à rendre légale la ségrégation ?
Si bien des Français opinent pour que la responsabilité des parents des délinquants soit plus soulignée, veulent-ils pour autant que la société nationale fasse l’objet d’un rabotage au gré des faits divers, des événements, des convenances politiciennes ?
Marine Le Pen se frotte les deux mains et ose, le sourire aux lèvres, dire que Nicolas Sarkozy va au-delà des propositions du FN lequel a toujours promu l’unité nationale et un idéal patriotique.
Nous arrivons à une situation singulière : Dans les faits, bien évidemment le Président Sarkozy recopie soigneusement les idées frontistes mais faute de les mettre en pratique, il se retrouve à faire le grand écart et risque d’apparaître comme un velléitaire.
Et pourquoi ne va-t-il pas jusqu’au bout ? Craindrait-il le surgissement en plusieurs points du territoire des révoltes qui pourraient avoir des causes différentes ?
Pourquoi autant de discours si durs ? N’a-t-il plus rien dans sa besace de bonimenteur ? Qu’il se trouve à Saint-Nazaire ou à Grenoble, la démarche répond toujours au même objectif : Raconter une histoire, faire patienter et ainsi de suite.
La tentative du parti présidentiel de supplanter l’extrême droite alors qu’en 2007 celui-ci avait su attirer des fidèles de Jean-Marie Le Pen, n’est-elle pas un aveu de faiblesse ?
Pour l’Elysée, la relance du thème de la sécurité est, une fois encore, plus un effet de manche qu’une volonté d’action à court et moyen terme. Les Français pourraient très bien tout prendre au pied de la lettre, exiger des résultats et encourager par conséquent la politique du pire.





Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: