Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 6 juillet 2010

Nicolas le Bref ? N°726 3e année

Elections présidentielles en septembre ?
La publication par
Mediapart des confessions d’une ancienne comptable du couple Bettencourt dépasse en puissance de nuisance les enregistrements effectués par un ex-maître d’hôtel : cette fois-ci le nom de Nicolas Sarkozy est prononcé à plusieurs reprises. L’Elysée est dépassé par les conséquences de la dispute familiale entre les Bettencourt. On est vraiment dans quelque chose d’incroyable. La presse étrangère nous assassine chaque matin ; pour elle le Président de la République est le « roi est nu » (Serge Michel dans Le Temps), il est « carbonisé »…etc
A 8 jours du 14 juillet qui accueillera les puissances africaines francophones (une belle brochette de prévaricateurs), les Français ne sont pas dans les rues mais dans les gares, les aéroports, sur les routes : l’affaire Bettencourt avec toutes ses enveloppes kraft qui seraient passées entre les mains des ledaers de la droite dont Sarkozy et Woerth ne déclenche pas de mouvement populaire. Pas de révolution donc ! Pourtant on aurait pu imaginer le scénario estival suivant avec Paris-Plage à l’arrière plan : en juillet les futurs aoûtiens prenaient l’Elysée-Bastille puis en août, lors de la nuit du 4 au 5 les ex-juillettistes abolissaient tous les privilèges républicains…ensuite mise en place d’une constituante et ainsi de suite….
La République irréprochable, slogan de campagne de l’UMP est à terre même si, à ce jour, les propos de l’ancienne comptable ne sont étayés par aucune preuve matérielle puisque tout se faisait de la main à l’enveloppe dans une atmosphère à la Feydeau : le couple Bettencourt atteint de surdité, il hurlait, communiquant ainsi à tout le personnel de maison des informations qui eussent dû éviter la moindre publicité.
Que peut faire le Président ?
Le Président doit-il parler ? Mais pour dire quoi ? Rien surtout si une information judiciaire est en route. Dissoudre l’Assemblée nationale avec pour conséquence la victoire du parti socialiste ? La démission du gouvernement Fillon ? Elle est, à première vue une solution provisoire bien qu’on imagine sans peine les « chiraquiens » agissant, à l’instar du clan Copé, pour imposer un grand nombre de leurs fidèles, laissant aux sarkoziens les portefeuilles les plus explosifs socialement.
Si d’autres révélations devaient intervenir et qu’elles impliquent de nouveau le Chef de l’Etat celui-ci devrait soit approuver une commission d’enquête parlementaire indépendante, soit remettre son mandat en jeu, soit purement et simplement se retirer de la vie publique tel Nixon.
Laisser pourrir la situation ? L'unique planche de salut? Elle s’apparente à la politique du pire et elle est singulièrement dangereuse. Eric Woerth et Nicolas Sarkozy peuvent répéter à tout va qu’ils n’ont pas pris un centime d’euro pour eux : comment le prouver puisque toutes les sommes étaient liquides ? D’ailleurs ces sommes ont-elles figuré dans les comptes de campagne de 2007 ?
Leurs paroles d’honneur ?Les Français considèrent depuis les septennats de François Mitterrand ternis par une foule d’affaires (sang contaminé, Urba, Mazarine, argent saoudien, frégates de Taiwan …etc) que les politiques comme les journalistes ne méritent ni leur confiance, ni leur estime. Nicolas Sarkozy n’a pas vu qu’en mettant autant l’accent sur l’aspect moral pendant sa campagne électorale et qu’il a fait voler en éclat dés son entrée à l’Elysée (augmentation de 170%, yacht de Bolloré…etc) il ouvrait une boîte de Pandore sur fond de dégradation économique.
Il est intéressant de relever qu’une affaire privée fasse vaciller la présidence sarkozienne avec des dommages collatéraux pour tous les autres partis : Marine Le Pen et Jean-Luc Melenchon, habilement silencieux, comptent les points. L’appel au calme lancé par Simone Veil et Michel Rocard dans Le Monde n’atteint que le milieu qu’ils fréquentent celui de la haute bourgeoisie, des fonctionnaires internationaux, des dirigeants de sociétés et absolument pas la nation.
Les cadeaux faits par Mme Bettencourt à François-Marie Banier mettent à nu tout le milieu parisien( ne parlons pas d’une cour qui implique hiérarchie, protocole et éclat) en dévoilant tous les rouages d’une « société de lobbying » où se côtoient des hauts fonctionnaires, des politiques, des « aristos républicains » », des dirigeants et leurs conseillers (Minc, Bolloré, Arnault, Dassault, Desseigne, Courbit…etc) avec leur bouclier fiscal qui reste, pour la majorité des Français le symbole de l’iniquité fiscale. Rappelons quand même que la devise nationale est Liberté, Egalité, Fraternité !
Que doit penser une Angela Merkel dont le pays peut gagner le Mundial, d’un partenaire français sur lequel repose autant de doutes : comment faire approuver des mesures sociales pénibles si les chefs d’Etat et de gouvernement ne sont pas irréprochables !

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: