Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 8 avril 2010

Nicolas et Carla : un couple de Cour? N°669 3e année

Les Présidents, américain et russe signaient au château de Prague l’accord stratégique START II portant sur une dénucléarisation relative entre les deux Etats et qui pourrait être contraignant pour la France. Les Premiers ministres, polonais et russe étaient à Katyn où ils scellaient le rapprochement ou la réconciliation entre les deux pays.
Pendant ce temps là en France, alors que le Premier ministre turc partait et que le Président du conseil italien arrivait, le porte-parole du gouvernement et ministre de l’Education nationale, Luc Chatel signifiait la fin de cette affaire de rumeurs autour de la fidélité ou pas du couple présidentiel. Fermez le banc ? Gommé le complot qui visait Nicolas Sarkozy à la veille du G20 comme le hurlait Pierre Charon ? Carla Bruni jure ses grands dieux, malgré le démenti du patron du contre-espionnage, qu’il n’y eut jamais la moindre enquête et que les amis restaient des amis. Bref, il ne s’est rien passé. Pourtant, ces rumeurs qui ont parcouru les rédactions françaises et étrangères, ont surgi depuis le
JDD, publication appartenant au groupe Lagardère : c’est donc de la droite que le Président a reçu un coup et cela explique, sans doute, pourquoi, il est monté au créneau, mobilisant, au passage, beaucoup de fonctionnaires du renseignement ! Connaîtra-t-on le résultat des enquêtes ainsi que le coût ?
Les ministres médusés ont vécu ce que les Français ont ignoré jusqu’à aujourd’hui. Effectivement, la France d’en bas, vivait sans se douter des « sombritudes » élyséennes un peu comme autrefois au XVIIIe siècle, on ne savait guère, au-delà de la Cour et des Parlements, quelle maîtresse avait Louis XV ! L’ironie veut que le couple présidentiel décrète la fin de cette déraison au moment précis où les Français découvrent que l’homme élu en 2007 a les nerfs sans cesse plus à vif et sous leurs regards de citoyens de plus en plus incertains et soupçonneux : a-t-on voulu les distraire de sujets plus tragiques ?
Nicolas Sarkozy aurait été plus inspiré de prendre exemple sur le comportement de Georges et Claude Pompidou quand l’affaire Markovic (octobre1968) les traînait dans la fange : mettre des noms dans un calepin, régler les comptes en silence, patienter : never complain, never explain…
Les chancelleries font des gorges chaudes de ce couple singulier qui s’est totalement mis en scène, choisissant au gré de l’humeur ce qui relevait de la vie privée ou publique : on a en mémoire les nombreux baisers de Nicolas et Carla à New York !
Le désordre au sein de la majorité présidentielle est aggravé ; ceux qui entendaient, à droite, montrer les failles présidentielles peuvent se flatter de leur succès printanier
La France ne grandit pas de ces quelques jours de cabale.


Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2010


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Mongolie, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: