Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 16 avril 2010

Obama, Sarkozy : Ohé du B.R.I.C ! N°674 3e année

Le 13 avril, Barack Obama en réunissant les chefs d’Etat et de gouvernement, sauf Israël qui dispose de plus de 200 têtes nucléaires, pour aborder le thème de la non-prolifération nucléaire, voulait constituer une alliance qui formerait un socle légitime pour annoncer en juin prochain des sanctions dures contre l’Iran du Président Ahmadinejad. Les Présidents américain et chinois ont conversé pendant 90 minutes sur ce sujet d’où il ne sort strictement rien : Pékin a promis de parler de sanctions contre Téhéran et ni une ni deux, le président iranien a envoyé une lettre à Washington pour répéter sa disposition à continuer les pourparlers.
Le jeudi 15 avril, le sommet du B.R.I.C (Brésil, Russie, Inde, Chine) s’est tenu à Brasilia avec un invité supplémentaire, la Turquie. Le Président Lula et le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan ont rappelé leur hostilité profonde à toute punition envers l’Iran. Qui peut douter que cette déclaration faite à Brasilia se fasse sans l’approbation de l’Inde et bien évidemment de la Russie et de la Chine ?
Les va-t-en-guerre américains, israéliens, européens se rendent-ils compte que leur monde perd de plus en plus de poids ? Les relations plus intimes entre Brasilia et Ankara n’accélèrent-elles pas un éloignement avec « l’Occident » ? Or, rappelons-le, le Brésil a été très proche des Etats-Unis, idem pour la Turquie, un des premiers pays signataires de l’OTAN et qui abrite, toujours, un grand nombre de bases.
Cette obsession à l’encontre de l’Iran est pathétique. Plus désespérant encore est d’entendre le Président des Etats-Unis justifier son sommet de sécurisation nucléaire par la menace que ferait peser, non plus un Etat, mais seulement un groupe de terroristes. Si nous avons bonne mémoire, dans les années cinquante, les Etats-Unis parlaient déjà du danger à laisser l’arme atomique à portée de mains de fanatiques nazis. Bref, c’est la répétition du même discours qui masque de plus en plus mal l’affaiblissement des Etats-Unis en tant que première puissance mondiale. Face à l’émergence de l’axe Sud-Sud dont le B.R.I.C est en quelque sorte le porte-étendard, le suivisme européen est navrant et la position du Président Sarkozy parfaitement lamentable : il est le plus belliciste de tous ! La France ne devrait-elle pas se rapprocher du B.R.I.C, en soutenant leurs initiatives ?Le rôle de la France n’est-il pas d’aller avec le monde qui bouge ? Sinon à quoi cela sert-il de vouloir vendre, une trentaine de Rafale à l’armée brésilienne, des navires à la Russie, de la technologie à la Chine, à l’Inde ? A rien.
Depuis Brasilia jusqu’à Pékin, en passant, désormais par Ankara, regardons cette ligne redoutable qui coupe le monde en deux !


Jean Vinatier


Copyright©SERIATIM 2010

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Mongolie, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: