Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 18 juin 2010

18 juin 2010 N°715 3e année

Si les Italiens ont le sens de la fête, les Anglais ont celui de la cérémonie ! Le gouvernement de la Reine a suffisamment préparé la commémoration de l’Appel du 18 juin 1940 pour éviter que le Président Sarkozy ne la réduise à quelque chose de pâteux et d’indigeste. Cependant, le nouveau Premier ministre britannique, David Cameron n’a pas résisté à faire un joli croche-patte en félicitant le Président français d’avoir complètement réintégré l’OTAN. Rappelez-vous, quelques années plus tôt, le cheval du commandant de la Garde royale dont la troupe défilait sur les Champs-Elysées lors du 14 juillet, ne répondait-il pas au doux nom de Waterloo ! Délicatesse d'outre-Manche !
Au-delà de tous les commentaires, de toutes les publications, documentaires, fictions et de toutes les cérémonies qui se déroulent depuis quelques jours en France, il importe non seulement de retenir la valeur unique de l’Appel du 18 juin, celui de l’Engagement par la résistance et le combat mais aussi tout l’héritage social, politique et philosophique du Conseil National de la Résistance voulu par le Général de Gaulle: Héritage, aujourd’hui, détruit pièce par pièce certes, par Nicolas Sarkozy mais d’une manière générale par un grand nombre de femmes et d’hommes pressés d’en terminer avec l’homme libre pour établir à sa place, l’individu, conforter le « moi » plutôt que le « je ». Bref, adieu à l’homme qui pense, voici l’ére du Babel individu, ludique, bisounours et infantile.
En définitive, l’Appel du 18 juin est-il célébré comme un fait historique ? Ne prend-t-on pas soin de nous indiquer qu’il n’existe aucun document du discours du 18 juin : pas de photo ni d’enregistrement ? Dans le documentaire diffusé par France 2, les questions posées aux Français libres à Londres n’insistaient-elles pas plus sur le plaisir de s’envoyer en l’air avec les Anglaises que sur la libération de la France ?
L’appel du 18 juin perd de sa consistance historique et politique pour n’être plus qu’un fait commémoratif parmi l’ensemble de toutes les célébrations que préparent doctement chaque année des fonctionnaires du ministère de la Culture ?
Ce 18 juin 2010 a pu avoir une petite place entre deux matches du Mundial ; mais, le 21 juin place à la fête de la Musique puis au début du Tour de France, du défilé du 14-juillet, de moins en moins militaire et de plus en plus matinée divertissante et, enfin, le départ en vacances !
On est très loin de la mise en scène de l’Appel du 18 juin que souhaitait le gouvernement mais heureusement le Royaume-Uni a veillé au grain; d’ailleurs que pouvait bien dire de capital un Chef de l’Etat qui n’ose plus apparaître en public, décore de la Légion d’Honneur des fournisseurs de son épouse et dont le gouvernement comprend une foule de ministres sur lesquels planent les plus forts soupçons de népotisme, de confusion des genres : pas un ne démissionne tandis qu’à Londres le ministre du budget a renoncé à son portefeuille.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010



Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

2 commentaires:

Manant2 a dit…

Cher Monsieur,
Lecteur régulier de votre blog, j'apprécie beaucoup la lucidité dont vous faites preuve, à nouveau illustrée par cet article sans illusion et terriblement perspicace quant à la marche du monde occidental vers toujours plus d'infantilisation. Le glissement bien vu du "je" vers le "moi" casse, comme un atome, le cœur de l'humanisme, et introduit une dimension schyzophrènique qui va s'affirmant. C'est le dernier choc en retour de l'effondrement de l'URSS : après le communisme et le socialisme, l'humanisme qui est à la base de l'élan vers la fraternité et l'universalité, est touché à son tour pour que se manifeste, au grand jour les deux forces du moi occidental (le "moi" et le "je") qui se battent entre elles depuis la révolution française et ont pour champ de bataille le monde entier : les forces d'Ancien régime, menées par le monde anglo-saxon, et celles qui ont prospéré depuis la Révolution française dans le cadre de l'Etat de droit. Revoilà donc le règne des privilèges,des inégalités et de la lutte de tous contre tous, le retour de Dieu et des rois avec ou sans couronne. Le spectacle d'un monde ou "prospèrent" les cours de miracle.
Au plaisir de vous lire.
Manant

Manant2 a dit…

Cher Monsieur,
Lecteur régulier de votre blog, j'apprécie beaucoup la lucidité dont vous faites preuve, à nouveau illustrée par cet article sans illusion et terriblement perspicace quant à la marche du monde occidental vers toujours plus d'infantilisation. Le glissement bien vu du "je" vers le "moi" casse, comme un atome, le cœur de l'humanisme, et introduit une dimension schyzophrènique qui va s'affirmant. C'est le dernier choc en retour de l'effondrement de l'URSS : après le communisme et le socialisme, l'humanisme qui est à la base de l'élan vers la fraternité et l'universalité, est touché à son tour pour que se manifeste, au grand jour les deux forces du moi occidental (le "moi" et le "je") qui se battent entre elles depuis la révolution française et ont pour champ de bataille le monde entier : les forces d'Ancien régime, menées par le monde anglo-saxon, et celles qui ont prospéré depuis la Révolution française dans le cadre de l'Etat de droit. Revoilà donc le règne des privilèges,des inégalités et de la lutte de tous contre tous, le retour de Dieu et des rois avec ou sans couronne. Le spectacle d'un monde ou "prospèrent" les cours des miracles.
Au plaisir de vous lire.
Manant