Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 6 septembre 2010

Edito : Déchéance au gré du fleuve…… N°740 4e année

La présidence sarkozienne n’est jamais à court d’imagination, d’innovation au gré des humeurs et des attentes présupposées de la nation. La déchéance de nationalité, qui pourrait frapper tout Français de moins de dix ans d’ancienneté, présentée comme la mesure centrale dans la « guerre » contre « un peu tout » connaît déjà ses exemptions : la polygamie (de facto serait-elle tolérée ?) et les fraudes aux allocations ainsi que son application exclusive, en cas de meurtre d’un policier ou d’un gendarme.
En quoi le meurtre d’un dépositaire de l’autorité publique par un Français de fraîche date serait-il plus qu’affreux que perpétré par un Français de souche ? Outre le fait que cette déchéance made in Sarkozy contrevient à l’égalité devant la loi et qu’elle risque de créer de fait des apatrides, elle sous-entend également un degré de gravité différent entre l’assassinat d’un citoyen et celle d’un policier ? En plus du permis à points, la nationalité à points surgirait-elle ?
Telle qu’elle se présente la déchéance de nationalité risque les foudres du Conseil constitutionnel.
Rappelons que la déchéance de nationalité est un acte grave qui suppose un décret pris en Conseil d’Etat : Elle ne survient qu’une fois l’an au maximum.
Pourquoi tout ce barouf pour arriver à un résultat aussi calamiteux ? Séduire une fois encore l’électorat du FN, susciter les adhésions des Français conservateurs qui croient qu’une déchéance se décide entre la poire et le fromage ? Envoyer un signal aux forces de police, de gendarmerie que le pouvoir astreint à des emplois du temps et des résultats très durs au fur et à mesure qu’il en réduit les effectifs ? A les placer ainsi sur un pied d'estale n’encourent-elles pas un danger plus grand ?
L’inquiétant dans toute cette agitation présidentielle n’est-il pas de voir que tous les moyens sont jugés adéquats pour contrecarrer seulement une désaffection des Français, enrayer une baisse dans les sondages…et ainsi de suite ?
Loin de gagner en force, ce gouvernement s’abîme davantage, les Français prendront ombrage de son caractère désordonné.



Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: