Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 30 septembre 2010

Sarkozy, Chirac, Delanoë : les comptes d’entre nous ! N°755 4e année

Le dernier rapport de la cour régionale des comptes remis au maire de Paris fin juin mais porté à la connaissances des élus et des médias qu’en septembre, n’a pas enclenché une vraie fronde contre cette équipe municipale dispendieuse des sous des parisiens (les impôts locaux iront crescendo) notamment en ce qui concerne les nouveaux emplois et fonctions que Bertrand Delanoë a réservé à une coterie : on relèvera au passage un étrange délégué général au design ainsi que des rémunérations annuelles autour de 240 000 euros !
Au début de cette semaine, le conseil de Paris devait approuver sans difficulté l’accord intervenu entre la mairie de Paris et Jacques Chirac pour clore le chapitre des emplois fictifs tout en évitant que celui des emplois inutiles de cette actuelle mandature ne s’ouvre. Cet accord arrangé sous l’égide de Nicolas Sarkozy, a placé en porte-à-faux les conseillers municipaux de droite obligés d’un côté de fulminer pour envoyer un signe à leurs électeurs mais contraints, de l’autre côté, de se limiter à un baroud d’honneur surveillés par l’œil élyséen. Mais, oui, Sarkozy et Delanoë s’entendent et se complètent fort bien, presque un couple ! Le Président se satisfait, ô! combien, d’un maire qui métamorphose la ville en Homo festivus city et n’a guère de moyens pour contrer la hausse insensée des prix des appartements qui renvoie au-delà de la capitale les couches populaires, les classes moyennes au profit des touristes fortunés, des parvenus des cinq continents, des milliardaires (certains maffieux), des riches retraités français : avec ces nouveaux propriétaires, pas de danger d’un soulèvement ou d’une révolte, ni même d’une grogne : Paris, ville des Sargasses !
Et Jacques Chirac ? C’est le grand gagnant de cette histoire et l'on amuse le public au sujet de son « emprunt de 500 000 euros » : qui peut gober une telle baliverne ? Nicolas Sarkozy a besoin de sa bienveillance pour éviter toute autre candidature de droite pour 2012 tandis que Bertrand Delanoë s’engouffre presto, presto pour jouer le grand seigneur, s’offrant même le luxe, de dire devant le conseil municipal qu’en 2011 il limiterait les plus hautes rémunérations. Voilà, braves gens, passez muscade. Tout le monde trouve son compte : Nicolas Sarkozy achéte un peu de tranquillité, Jacques Chirac retrouve une virginité que le tribunal ne lui enlévera pas dans les prochains jours et Bertrand Delanoë respire, voyant s’éloigner les ennuis bien content que la cour des comptes ne dispose pas d’un pouvoir judiciaire. Il avait bien tort de s’alarmer : la presse le chouchoute et lui pardonne tout, la droite parisienne n’a ni personnalités fortes, ni manœuvres d’action, ses seuls problèmes sont à gauche tel Jean-Marie Le Guen.
Ce tableau qui n’est en rien élogieux pour aucun des protagonistes indiffère tout le monde, voilà le plus navrant

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: