Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 29 septembre 2010

Sur le chemin de l’après démocratie ? N°752 4e année

L’élection d’Ed Miliband à la tête du Labour n’a pas tellement retenu les commentateurs autrement que pour noter la concurrence singulière entre lui et son frère aîné, David, tous les deux forts brillants. Cependant, que seuls deux frères puissent prétendre à la direction d’un parti aussi ancien et respectable que le Labour sans qu’aucune autre personnalité n’émerge, n’est-ce pas le signe d’un dérèglement de la vie des partis politiques ?
Ed Miliband, nouveau chef de l’opposition à Sa Majesté, par ses paroles intriguent de prime abord ; bien qu’il se déclare plus à gauche que son frère, son élection ne signifierait pas un virage à gauche du Labour alors  qu’il prentendrait reconquérir l’électorat ouvrier.
La New Left lancée dans les années 50  eut pour talentueux orateur un certain Tony Blair qui transforma de fond en comble le Labour au point de le vider de toute substance idéologique et de le mettre sur l’orbite du libéralisme avec les conséquences que l’on sait. En fait, aujourd’hui, l’actuelle coalition au pouvoir et le Labour ne sont en véritable opposition, se rejoignent sur après tout, de l’économie aux « special relationships ». L’aveu d’Ed Miliband sur ledémenti d’un virage à gauche est patent, de même que l’idée de rassembler le monde ouvrier qui n’existe plus à moins qu’il n’assimile le pauvre au travailleur. Nous sommes dans un moment de théâtre politique et de basculement de la démocratie. Le Royaume-Uni, jusqu’à présent, le symbole historique du parlementarism,  du bipartisme et d’usages inscrits dans le marbre déraillerait-il?
L’exemple anglais nous rappelle que  la fin des idéologies a placé en porte-à-faux aussi bien les partis socialistes que les partis de droite : les premiers pour prendre le train en marche passèrent du socialisme pseudo marxiste à la sociale-démocratie pour se ranger, maintenant, sous l’étendard du social-libéralisme ; les seconds, dans l’ensemble avocats d’un captitalisme  industriel ont été happés par le néo-libéralisme et ne jurent, désormais, que par le capitalisme financier.
 En apparence, les grandes représentations politiques demeurent, continuant à nous servir la pâtée à chaque élection mais, en réalité, petit à petit, les peuples se voient daignés tout rôle affaiblissant in fine la viabilité de la nation. Les exemples des referanda de France, des Pays-Bas et d’Irlande sont tout à fait parlant : les trois furent bafoués ! Idem pour l’évolution étatique, les pays européens où l’Etat centralisé était le plus fort (France, Royaume-Uni) le voient s’effilocher dans tous les domaines et se défaire de sa providence : santé, éducation, sécurité (police, armée) et même justice (voir les propos du ministre Brice Hortefeux)…etc.
Peuple, Nation, Etat ainsi bousculés les partis politiques historiques (et derrière eux les partenaires sociaux) ne contestant pas véritablement ces chamboulements ne gardent plus d’eux-mêmes qu’une façade. Une démocratie peut-elle fonctionner sans Peuple, sans Nation ?

Les citoyens cessant de l’être et n’étant, alors, que des individus au tissu social réduit au strict minimum tomberont dans l’escarcelle des communautarismes, ethniques, religieux, écologique…etc. Les représentations politiques soit disparaîtront, soit prendront d’autres formes en n’ayant plus pour base ni le Peuple, ni la Nation.

L’élection d’un des deux frères Miliband à la tête du Labour accélère-t-il ce que certains auteurs appellent l’après démocratie ?

 

Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2010


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: