Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 14 octobre 2010

Bye bye Louis XIV et Napoléon : la déconstruction identitaire continue N°765 4e année

L’année dernière Jacques Sapir avait alerté les médias en protestant contre l’enseignement optionnel de l’histoire en Terminale S.
Cette année, c’est le professeur Pierre Lunel qui officialise par un article paru dans Libération, la grande crainte qui courait depuis un moment : une refonte des programmes d’histoire-géo avec, notamment, la mise à l’index de Louis XIV et de Napoléon Ier.
Une des lectrices de Seriatim m’a écrit : " Oui, le bruit courait depuis cet été. Il galope. Libé devrait se réjouir, mais il est de bon ton, dans une gauche qui a longtemps communié avec tous les pédagogues démolisseurs de culture bourgeoise, "appreneurs" de français dans les modes d'emploi, et amateurs de QCM, tellement plus égalitaires qu'un commentaire composé ou une dissertation, de se découvrir une violente passion pour la Princesse de Clèves depuis que l'autre ahuri (Sarkozy) a mis en cause l'usage, dans des concours de recrutement de postiers, dudit roman comme critère de sélection. Quel chœur de vierges effarouchées ! Gageons que si Philippe Meirieux avait tiré sur la Princesse ou sur Louis XIV, en sortant des bourdieuseries justificatives, on aurait jubilé devant un tel dépoussiérage.
A part ça je trouve stupide et criminel de virer Louis XIV et Napoléon. Mais l'incorrigible libérationniste ne remet pas en cause le "légitime" désir de mondialiser l'approche de l'histoire dans les petites classes. Métissage, quand tu nous tiens ! "
La mise à l’écart de Louis XIV et de Napoléon Ier n’est pas un hasard. Le Roi-Soleil et Napoléon Ier symbolisent la toute puissance de l’Etat, une France forte, copiée et enviée. En dédaignant les deux monarques, on ôte toute logique à l’histoire de France c’est-à-dire la lente construction de la nation à travers les âges et donc in fine à notre identité. Le fait est grave et devrait susciter une révolte des enseignants et des lycéens. Mais c’est au silence que nous nous heurtons.
Donner le pas aux histoires des autres civilisations et pays au dépend de notre propre histoire revient à nous défaire, à terme, en totalité. Ce quinquennat ne nous épargne rien et accélère notre chute. Quoi d’étonnant, Nicolas Sarkozy est si peu Français…..

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010

Source :
A lire :
Pierre Lunel : La Manufacture des ânes, éditions de l’Archipel, Paris, 2010

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: