Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 27 octobre 2010

La cour et les "gueulards" N°777 4e année

Eric Wœrth parle de triomphe gouvernemental après l’adoption par les deux assemblées de la réforme des retraites. Hervé Morin répondant ce matin à la radio à une question d’un journaliste sur l’hostilité des Français à la guerre en Afghanistan, a eu ce début de réponse avant de se reprendre : « Comment expliquer à des cons… » Christine Lagarde confronté à la hausse continue du chômage plaide la satisfaction ! Jamais depuis le gouvernement Polignac nous n’avons eu de gouvernement aussi plein de morgue, de satisfaction et de mépris à l’égard des Français. Nous avons en même temps un gouvernement buté comme un âne et sans avenir puisqu’il devrait disparaître presque corps et biens lors de ce fameux remaniement que le Président Sarkozy a annoncé, au détour d’une phrase en juillet dernier.
La contestation française a pris de court les partis politiques et les syndicats. Or cette colère, aujourd’hui encore sans débordement notable hormis quelques vitrines brisées, est la plus difficile à mesurer pour des structures polito-syndicales habituées à la verticalité. Les réseaux sociaux ont joué pleinement leur rôle : chacun peut constituer son groupe, lancer des messages aux uns, aux autres sans passer par la case « réunion avec le chef local ». Cette colère française échappe donc largement à tout contrôle : nul ne sait si elle va rebondir ou se calmer à moins qu’elle ne s’éternise pendant des semaines.
Un climat social pénible, une crise politique profonde. Le dernier édito de l’UGICT-NES (CGT des cadres et techniciens) souligne très bien à la fois le degré de mécontentement et le parfait bon sens des manifestants refusant ce « monde [qui] « marche sur la tête »
« Le rapport de forces est large avec des cortèges de manifestants très colorés et très diversifiés. Ainsi il y a des jeunes et des retraités, des femmes et des hommes issus de nombreuses professions. Tout ce beau monde a beau être caricaturé par le gouvernement qui ne voit là que des « gueulards » qui ne comprennent rien au monde moderne, ils restent mobilisés.
Comment est-ce possible ? Peut être parce que la plus grande force de ce mouvement social c’est qu’il redonne de la dignité à des millions de salariés du public comme du privé. Des hommes et des femmes responsables qui voient les puissants dilapider le fruit de leur travail.
Organisation du travail stérile, restructuration abjecte, finalité des objectifs tronqués, chartes aussi contraignantes qu’inutiles, réforme injuste…
Tous ces « gueulards » sont tous unanimes sur le fait que nous avons une société qui marche sur la tête. Oui, ce mouvement porte le besoin de plus de justice sociale, le besoin de retrouver
l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle et ce tout au long de sa vie. Le besoin de sécuriser les emplois et les déroulements de carrière. Que le besoin d’avoir fait des études ne serve pas qu’à soi mais aussi pour les autres dans une finalité et un sens du travail retrouvé. Donc oui, ce mouvement porte bien en lui des questions sociétales !
C’est pour ça que les vacances ne vont pas être une coupure, car les salariés mais aussi les Français, dans leur grande majorité veulent que des choses changent. S’ils ne savent pas encore très bien ce qu’ils veulent, ils savent en revanche très bien ce qu’ils ne veulent plus.
Faire parler nos collègues sans relâche, pour que toutes ces revendications latentes, derrière le dossier des retraites explosent et qu’au « 20 heures » on nous lâche avec le tour de France des pompes à essences !
Les ingénieurs et cadres sont dans cette colère qui monte, avec les jeunes, les femmes, les précaires… »

Sur fond de l’affaire Bettencourt qui explose de tous les côtés : procureur et juge dessaisi de ce dossier, les ordinateurs des journalistes du Monde, du Point, de Mediapart dérobés, une Liliane Bettencourt qui rêve, maintenant à 88 ans, de terrasser sa fille au profit de son petit-fils…et ainsi de suite ! Sur fond également du curieux montage de la société SEVRIENA qui impliquerait à des degrés divers Guillaume, Olivier et François Sarkozy, le dégoût prend de l’épaisseur. Ce climat est on ne peut plus négatif et incertain. C’est un énervement qui gagne toutes les couches de la nation française : s’il peine à s’exprimer en force, en masse, les élites auraient bien tort de le compter pour pitoyable.
Laissons le dernier mot à un journaliste russe de RiaNovosti (La Russie qui vient de suspendre les négociations pour l’achat des « Mistral »), Andreï Fediachine qui conclut de cette façon :
« Sarkozy est comparé de plus en plus souvent à Louis XVI en 1789. A cette époque lointaine, ce dernier n’avait pas réellement conscience de la situation et des raisons du soulèvement des masses. Nous connaissons la triste fin de l’histoire. Evidemment, le 6ème président de la Ve république ne risque pas de se faire guillotiner. Mais il pourrait subir un siège de longue durée. Et ses chances de réélection en 2012 sont nulles. Sauf si, événement improbable et saugrenu, les Français étaient expulsés du pays du vin, du fromage et du parfum et étaient évincés par les Tsiganes de Roumanie et de Bulgarie actuellement expulsés. »
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010

Sources :

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

1 commentaire:

Anonyme a dit…

C'est comme d'habitude toujours pertinent, complet, une excellente synthèse de l'air du temps!!
Bravo!
Demain c'est encore une manifestation pour s'exprimer sur tous ses sujets
j'invite les lecteurs de Sériatim à se joindre aux cortèges nombreux encore en France
Bon courage à tous!