Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 5 octobre 2010

Kerviel : Punir le valet pour épargner le maître ! N°759 4e année

Jérôme Kerviel : la chute du maillon faible ? Le condamner à 3 ans de prison ferme et le contraindre à verser 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts, nous voilà revenu au temps de ces condamnations franquistes quand un « communiste » devait purger des peines de 200 ans ou bien aux Etats-Unis, pays des sentences inouies.
Le mois précédent Bernard Tapie recevait plus de deux cents millions de la part du ministère des Finances. Deux jours plus tôt, Jacques Chirac bénéficiait d’un non-lieu prononcé par un certain procureur Courroye. Aujourd’hui, c’est un trader désigné à l’opprobre. Ce fait ne va pas alléger l’atmosphère singulièrement mauvaise alors que les syndicats font ce qu’ils peuvent pour contenir leurs bases en disant oui à des grèves illimitées.
Une chose est certaine, les banquiers parisiens sont soudés par leurs cercles, leurs familles, leurs cursus et leurs amitiés politiques. Un Jérôme Kerviel n’a pas le droit à l’erreur, il vient de nulle part et il est un maillon faible facile à représenter auprès de l’opinion publique. C’est ce qui vient de faire Hugues Le Bret. Cet ancien directeur de la communication de la Société Générale et jusqu’à ces derniers jours, Président de Boursorama (il le redeviendra dans six mois ?) sort un ouvrage intitulé, excuser du peu : « La semaine où Jérôme Kerviel a failli faire sauter le système mondial »¹. On ignorait la Société générale aussi imposante : que pèse-t-elle face aux mastodontes asiatiques ? C’est du même ordre que la dette grecque devant provoquer l’implosion de toute l’Europe et au-delà !
En fidèle de Daniel Bouton et en sympathie avec l’actuel PDG de la banque, Hugues Le Bret raconte seulement la communication établie par son employeur une fois l’affaire Kerviel en route. Ouvrage de commande (semble-t-il) le système se défend et mise sur la seule arme qu’il possède, la communication.
Le plus insupportable est de sentir que le fait d’appartenir à un certain milieu vous exempte de toute peine. Que Jérôme Kerviel ait commis des erreurs, nul ne le conteste mais que la banque s’en lave les mains et continue à préconiser à ses traders d’accomplir des performances au risque de la ligne rouge, voilà qui est bien cynique ! Jérôme Kerviel est jeté sur la place publique pour contenter les foules seulement ces mêmes foules comprennent malgré tout qu’on les abuse. Petit à petit les gouttes d’eau remplissent le vase….
Souvenons-nous de La Fontaine, selon que vous serez riche et puissant…..


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010

Note :

1-http://actualite.portail.free.fr/france/05-10-2010/un-ex-cadre-de-la-societe-generale-raconte-sa-gestion-de-l-affaire-kerviel/

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: