Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 21 janvier 2011

Kojève : « Esquisse d’une doctrine de la politique française » 27 août 1945 N°834 4e année

J’ai écouté la chronique de Paul Jorion dans laquelle il évoquait son respect admiratif pour l’œuvre du neveu de Kandinsky, Alexandre Kojève (1902-1968) qui fut un éminent philosophe (Hegel) et qui tint des conférences réputées à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes devant un public savant dont George Bataille, Raymond Queneau, Henri Corbin, Roger Caillois, Michel Leiris avant de jouer, une fois sorti du maquis de la résistance prés de Souillac, un rôle capital dans l’Europe de l’immédiate après-guerre.
 (Voir le lien vers wikipédia pour sa biographie: http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Koj%C3%A8ve)
En 2003, lors d’un colloque organisé par la BnF en l’honneur d’Alexandre Kojève, il fut porté à la connaissance du public un écrit inédit « Esquisse d’une doctrine de la politique française ». Kojève développe, notamment, l’idée d’un empire latin (France, Espagne, Italie) ou plus exactement latino-africain. Aussi est-il assez instructif de découvrir qu’Alexandre Kojève voyait pour la France un rôle moteur au sein d’un empire latino-africain.
Le cardinal Baudrillard dans sa thèse réputée, Philippe V et la cour de France, évoquait, sauf erreur, pour contrebalancer les nations protestantes, l’idée d’une union des puissances catholiques ce qui incluait l’Autriche et l’Allemagne du Sud, l’ensemble s’appuyant sur les pactes de famille.
Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, c’est une Europe chrétienne-démocrate qui réunit six puissances (France, Italie, Allemagne, BENELUX), qui rappelle pour partie le rêve géographique inabouti des ducs de Bourgogne au XVe siècle)
On le devine, l’Esquisse d’Alexandre Kojève, n’est pas issue du seul fruit de son imagination, il y apporte sa connaissance historique très profonde. Ainsi est-il instructif de relever qu’il voyait tant pour l’Europe du Sud que pour le rapprochement entre les chrétiens et les musulmans comme essentiel la fondation d’un empire latino-africain seul en mesure d’en imposer dans l’avenir aux « empires » américain et soviétique.

Cliquez sur le lien, dans les signets cliquez sur « Esquisse » et bonne lecture
http://editions.bnf.fr/pdf/telecharger/Kojeve.pdf
(pp.86-98)
Tous mes remerciements à Paul Jorion !

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Source :

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: