Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 21 mars 2011

Cantonales 1er tour N°887 4e année

Le bon score du Front national le soir du premier tour des cantonales a enflammé toute la classe politique et les médias. Le parti dirigé par Marine Le Pen est en tête dans 39 cantons et pourra présenter des candidats dans 399 autres le 27 mars prochain. Petits résultats en apparence sur les 2000 cantons à renouveler qui se mettent à gonfler dans l’ambiance de plus en plus chaude à une année de l’élection présidentielle.
Si la gauche peut facilement prôner le front républicain contre le FN, la droite UMP est prise entre le marteau et l’enclume. En 2006-2007, le candidat Sarkozy n’avait eu de cesse de prendre à l’extrême droite non seulement quelques-unes de ses idées mais également son électorat. Quatre années plus tard, le FN, non seulement, a réussi à récupérer ses sympathisants et parvient à convaincre sur la droite de l’UMP mais aussi à gauche, un grand nombre de Français. La droite présidentielle est divisée, tiraillée d’abord parce qu’elle ne sait pas si Nicolas Sarkozy se représente; ensuite parce que leurs élus affrontent chaque jour le mécontentement de leurs électeurs qui n’acceptent plus une politique sévère alors que sur le terrain, elle s’évapore. L’ambiance est telle que nombre d’élus UMP ont préféré se présenter sous une autre dénomination. Le score fort élevé des divers droites a été réuni à celui de l’UMP par Claude Guéant sans convaincre personne. L’UMP a bien pris une grosse claque ce 20 mars.
La faible participation aux cantonales ne doit faire omettre la majorité silencieuse des électeurs de gauche et de droite. Cette masse restée en retrait n’inquiète pas les états-majors politiques : à l’Elysée on mise sur le fait qu’un candidat de droite ou de gauche opposé à Marine Le Pen verrait automatiquement la défaite de celle-ci. Sans doute mais à condition que l’UMP et le PS fassent le choix de candidats nationaux et non celui de candidats de réseaux comme peuvent l’être Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn. La percée du Front national n’aurait-elle pas comme conséquence de contraindre les deux grands partis de la Ve République à choisir des hommes, des femmes « de terroir »?
Les partis politiques n’ont jusqu’à présent pas varié dans leur diabolisation de Marine Le Pen. Les syndicats FO et CGT viennent, il y a quelques jours, d’exclure de leur rang respectif des militants dont le seul tort a été de se présenter sous l’étiquette FN. Une déclaration commune de la CFDT-CGT-FSU-SOLIDAIRES-UNSA a confirmé les décisions. Le geste est maladroit et injuste. Les états-majors de ces centrales syndicales déjà fortement déconsidérés par leur bienveillance envers le pouvoir en place et le MEDEF augmenteront le soupçon de connivence avec des « élites » qui insupporte de plus en plus les Français.
A-t-on conscience du degré d’ébullition des Français à l’UMP au PS chez les syndicats et certains médias ?Mesure-t-on que nos compatriotes sont également fatigués du boneto ou jeu de passe-passe élyséen?
Avant même le résultat du second tour, la France, elle, frémit…


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2011

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: