Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 13 novembre 2016

« Redneck blues par Isaac Martin » N°4252 10e année



Claire Richard pour La vie des idées, a traduit l’article du sociologue américain, Isaac Martin qui a recensé les livres suivants :

 Carol Anderson, White Rage : The Unspoken Truth of our Racial Divide, Bloomsbury, mai 2016.
 Arlie R. Hochschild, Strangers in their Own Land : Anger and Mourning on the American Right, New Press, septembre 2016.
 Nancy Isenberg, White Trash : The 400-Year old Untold History of Class in America, Viking Press, Juin 2016.
 J. D. Vance, Hillbilly Elegy : A Memoir of a Family and Culture in Crisis, Harper, juin 2016.”

« Qui sont exactement les partisans de Donald Trump ? Si l’on en croit les sondages, la réponse est, au moment où j’écris : la moitié ou presque du peuple américain. Trump n’a pourtant pas toujours bénéficié d’un soutien aussi large. Pour expliquer son ascension politique, certains commentateurs ont avancé qu’il avait gagné la nomination républicaine en se présentant comme le candidat des Américains blancs pauvres ou dans une situation économique précaire. La théorie convainc à droite comme à gauche : des libéraux et des socialistes, parmi lesquels notamment le sénateur Bernie Sanders, ont ainsi expliqué que Trump séduisait surtout les membres de la classe ouvrière préoccupés par leur situation économique (Team Fix, 2015), tandis que des conservateurs sont allés jusqu’à appeler Trump « le tribun des Blancs pauvres » (Dreher, 2016). Appelons cette thèse « la thèse de l’anxiété économique ». Elle décrit assez mal, en réalité, la base sociale de Trump. Mais l’analyse de plusieurs livres récemment parus permet de mieux comprendre pourquoi elle a pu convaincre tant d’Américains. »
La suite ci-dessous :

Et :
« Qui croit en Trump  par Jessaminb Birdsall » par Jessamin Birdsall , le 8 novembre traduit par Mélanie Cournil
« Comment expliquer la conversion des évangéliques américains au discours de Donald Trump ? Interrogeant les habitants d’une petite ville du Midwest, Jessamin Birdsall montre que le ralliement au candidat républicain est le produit d’un compromis idéologique, qui s’enracine dans la peur de communautés perçues comme menaçantes, les musulmans et les LGBT. »
La suite ci-dessous :
http://www.laviedesidees.fr/Qui-croit-en-Trump.html



Jean Vinatier
Seriatim 2016

Aucun commentaire: