Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 13 juillet 2017

JO 2024 Paris implore Los Angeles N°4299 11e année



Emmanuel Macron, François Hollande, Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Tony Estanguet : le caravansérail souriait, croisait les doigts après une prestation devant le Comité olympique se tenant à Vaud en Suisse.  Pourquoi toutes ces grimaces ? Tout simplement parce que les deux villes encore en lice pour les Jeux Olympiques le restaient au terme de la journée de plaidoirie. En un mot les instances olympiques  se lavent les mains, laissant Paris implorer Los Angeles de lui permettre les JO en 2024 : une triomphe jupitérien ! C’est pour en arriver là qu’Anne Hidalgo dépensa tant fin juin, bloquant tout Paris durant deux jours, que le successeur de François Hollande s’époumona à taper dans la balle ? Autant dire qu’en cette heure Paris est au bon plaisir de Los Angeles. Certes Paris a des chances d’avoir ces jeux mais à quel prix : combien paierons-nous en sus des budgets annoncés? Imagine-t-on un seul instant les Américains dont le dossier a été autant salué que celui de Paris, baisseront culotte pour nos beaux yeux ? On rapporte que le CIO pour dédommager Los Angeles se disposerait à lui allouer deux milliards ! Les entreprises américaines ayant le quasi-monopole de la production publicitaire, elles gagneront en 2024 et en 2028. Los Angeles sait déjà sa victoire quant à Paris, la ville et l’Etat savent leur endettement respectif accrus !
La Californie et Los Angeles veulent les Jeux, les Parisiens n’en veulent pas étouffés qu’ils sont par la politique spectacle de la maire de Paris qui leur refusa avec morgue toute consultation, toute opinion. Les Parisiens supporteront-ils en sus de ces Jeux, l’exposition universelle de 2025 et avant, la coupe du monde de rugby, les championnats européens d’athlétisme et les gay games en 2018 ? Cette permanence des championnats appuyés par les mêmes sponsors, pour le bénéfice de quelques multinationales où les vedettes sportives sont majoritairement des exilés fiscaux écœurent : pognon et dopage voilà ce qui reste de l’idéal de Coubertin…A cela s’ajoute le sacrifice des serres d’Auteuil  et l’on nous chantera que les JO respectent le cadre !
In fine quel serait le triomphe de Paris en l’emportant : d’avoir emporté le Comité olympique ? Non. Simplement que Los Angeles  aura daigné (et avec de lourdes contreparties) abandonner  Paris aux égos malfaisants d’Anne Hidalgo et d’Emmanuel Macron qui se gausseront des con-tribuables, les « sans dents » et « rien ».
Un espoir : qu’en 2024 Anne Hidalgo et Emmanuel Macron seront déjà poussières….


Jean Vinatier
Seriatim 2017

Aucun commentaire: