Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 21 octobre 2017

« Irak-Syrie : « les Kurdistan » en péril ? par Alain Rodier » N°4424 11e année



L’auteur conclu que le Kurdistan indépendant est une chimère. Cela se peut mais toujours est-il intéressant de noter que le référendum indépendantiste au Kurdistan se déroule quand la Russie s’affirme en Syrie. La Maison Blanche pousse à l’émergence d’une sorte de Kurdistan libre comme ce fut le cas avec le Kosovo qui n’est que le cache-sexe d’une immense base américaine, afin de disposer d’une plateforme opérationnelle qui servirait aussi à Israël contre l’Iran quand bien même les Turcs, les Syriens, les Irakiens s’en étrangleraient.
Pour l’heure le référendum kurde conforte s’il en était besoin la famille Barzani…..

« Le « problème kurde » est particulièrement complexe. Il concerne plusieurs entités humaines et zones géographiques différentes en Turquie, Syrie, Irak et Iran. Il n'existe pas UN Kurdistan mais DES Kurdistan. À mesure que Daech perd le contrôle des territoires qu'il avait conquis en 2014-2015 sur le front syro-irakien, la relative unité internationale qui prévalait - Turquie exceptée - pour soutenir les forces kurdes ayant démontré leurs capacités guerrières contre les salafistes-djihadistes se fissure progressivement. De plus, l'initiative de Massoud Barzani d'organiser un référendum pour l'indépendance du Kurdistan irakien a été le facteur déclenchant qui a scellé cette désunion dont la cause kurde va avoir à supporter les conséquences à l'avenir. »
La suite ci-dessous :



Jean Vinatier
Seriatim 2017

Aucun commentaire: