Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 23 octobre 2017

«Présent partout, victorieux nulle part - La meilleure force autodestructrice de l'Histoire par Alexis Toulet N°4428 11e année



« Seize années de guerre depuis les attentats du 11 septembre, des budgets de défense toujours plus colossaux, et pourtant l'armée américaine "projetée" partout n'arrive à l'emporter pour de bon nulle part. Pourquoi ?
William Astore, ancien officier de l'US Air Force et professeur d'histoire, répond. Citoyen américain engagé, il dessine en perspective les risques grandissants de la situation non seulement pour l'armée, mais pour la société américaine toute entière.
L’armée américaine hors limites - Présent partout, victorieux nulle part

Texte original en anglais - William J Astore, Tom Dispatch, 12 septembre 2017
Traduction en français et Notes - Alexis Toulet pour le Noeud Gordien, 29 septembre 2017

Les nouvelles de la « meilleure armée du Monde » sont choquantes. Deux rapides navires de l’US Navy qui sont entrés en collision avec de lents bateaux commerciaux, provoquant des pertes humaines. Une US Air Force qui est continuellement en action depuis des années, et qui pourtant n’a pas assez de pilotes pour ses avions de combat. Des soldats qui se retrouvent à combattre des « rebelles » en Syrie dont l’équipement et l’entraînement ont été assurés par la CIA. Des forces spéciales déjà trop sollicitées qui doivent faire face à des besoins grandissants, alors que leurs taux de détresse mentale et de suicide augmentent. Des forces locales d’appoint en Irak et en Afghanistan qui sont tout sauf fiables, revendant souvent sur le marché noir les armes que l’Amérique leur a fournies, si bien qu’elles se retrouvent dans des mains ennemies. Tout cela et plus encore, alors que les dépenses de défense recommencent à s’élever et alors que l’Etat de sécurité nationale croule sous des financements totalisant près d’un trillion de dollars par an.
Que se passe-t-il ? Pourquoi des navires sophistiqués et hautement manœuvrables se heurtent-ils à de lourds cargos ? Pourquoi une armée de l’air qui n’existe que pour voler et pour combattre est-elle à court de 1 200 pilotes ? Pourquoi les forces spéciales américaines sont-elles déployées partout et victorieuses nulle part ? Pourquoi en un mot l’armée américaine est-elle en train de se battre contre elle-même – et de perdre ?
La suite ci-dessous :

Jean Vinatier
Seriatim 2017


Aucun commentaire: