Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 22 novembre 2010

Karachi : une nouvelle danse du scalp à l’UMP ? N°790 4e année

A peine le gouvernement était-il formé que l’affaire des retro-commissions revenait sur le devant de la scène. Dominique de Villepin a sonné la charge, Nicolas Sarkozy, un peu à la masse lors du sommet de l’OTAN à Lisbonne, lui a répliqué laissant à Alain Juppé le soin de lui signifier la fin de partie…ce qu’il semble avoir, provisoirement, entendu.
Le gouvernement transmettra, naturellement, tous les documents que le juge Van Ruymbeke lui demandera et l’hôtel de Brienne inclinera à déclassifier d’autant plus aisément que tout ce beau monde est assuré de ne courir aucun risque, sauf à se scalper. Imagine-t-on les rétro-commissions consignées par écrit dans des rapports, des fiches ? Evidemment pas. Une fois de plus, c’est la rumeur qui court faisant ses courses en chemin.
Il n’empêche cette affaire empoisonnera en amont d’une campagne présidentielle qui promet tant à gauche qu’à droite, d’être d’une férocité sans égale jusqu’alors.
Pendant ce temps, les familles des victimes de l’attentat de Karachi demandent les auditions de tous les responsables politiques (Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Alain Juppé, Dominique de Villepin, Lionel Jospin, les anciens ministres de la Défense, Edouard Balladur…) lesquels ne manqueront pas d’osciller pour n’en recevoir aucun éclat ! Il y a plus d’un an, Nicolas Sarkozy recevait-t-il Asif Ali Zardari (veuf de Benazir Bhutto) dit Monsieur 10 pour cent ou l’actuel Président pakistanais et, qui était, déjà, en 1995 de toutes les combinaisons ? Rappelons qu’alors, le porte-parole et comptable d’Edouard Balladur était un certain Nicolas Sarkozy…On pouvait donc imaginer la conversation sous-marine entre l’actuel Chef de l’Etat et son homologue pakistanais et le soin qui aurait été pris pour imperméabiliser ce dossier évidemment brûlant.
De son côté, Jacques Chirac, élu en 1995, réglant ses comptes avec son « ami de trente ans (Edouard Balladur) aurait mis un terme au versement de rétro-commissions. Mais, comme l’exprime Dominique de Villepin, il y a, seulement, « de très forts soupçons ». On dit, également, que les rapporteurs du Conseil constitutionnel auraient émis un avis défavorable sur la qualité des comptes d’Edouard Balladur mais le chef des Sages du Palais-Royal de l’époque, Roland Dumas, aurait passé outre. Nous nageons donc dans des eaux très troubles où tout le monde est un peu le piranha du voisin !!!
Ceci étant dit, ce Karachigate intervient alors que les guerres intestines au sein de l’UMP ne cessent pas : Patrick Devedjian règle ses comptes en citant nommément le Président de la République et son fils, Jean comme les responsables de son échec à sa réélection à la tête de l’UMP des Hauts de Seine. Ambiance !
Nicolas Sarkozy jongle en équilibriste souhaitant avoir immobilisé un Alain Juppé, qui le jalouse complètement tandis que François Fillon croit avoir trouvé le sésame pour influer le Président de la République sans oublier Jean-François Copé qui, sans rire, est « à fond » pour la réélection du Président en 2012.
Voilà, le sous-marin « Karachi » est en route…………………

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2010

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Gambie,Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: