Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 30 octobre 2013

Ecotaxe, écho des colères N°1499 6e année

L’heureuse libération des quatre otages français détenus au Niger ne contrebalancera pas les mauvaises nouvelles qui tournent au-dessus des têtes de l’exécutif. Après la reculade sur la taxation des produits d’épargne, c’est au tour de l’écotaxe d’être recalée. Le Premier ministre a eu beau jeu de rappeler l’histoire de l’écotaxe afin d’incriminer la droite mais cet argument n’a guère de poids. Aux yeux des Français, le gouvernement ne sait ni annoncer, ni tenir. Le Président de la République et son Premier ministre sont devenus inaudibles et incompréhensibles pour une très grande majorité des Français. Les Français ne comprennent plus comment fonctionne le gouvernement : d’un côté la ministre Delphine Batho est renvoyée pour une simple critique, de l’autre les ministres Verts se répandent en critiques sans être admonestés ? Il arrive un moment où un homme d’Etat doit cesser de combiner, de faire des synthèses pour n’avoir d’autre ligne d’horizon que la France et sa perpétuation.
Certains affirment que cette montagne russe permanente trouverait sa source dans la crainte d’un désastre aux municipales, suivi d’un typhon aux européennes. Si tel était le cas, le Président de la République ne pourrait sans doute plus ni garder le gouvernement ni même avoir la même assemblée. En Espagne une défaite aux municipales n’a-t-elle pas entraîné la chute d’Alphonse XIII ? Or, les socialistes sont-ils si assurés de connaître de telles défaites locales ? François Hollande et Jean-Marc Ayrault se persuadraient-ils d’entrée que Waterloo est au bout du chemin alors que les électeurs locaux plébicitent souvent un maire en fonction de son bilan sans trop tenir compte de sa couleur politique ? N’est-ce pas un peu jeter le bébé avec l’eau du bain ? Il est vrai que deux élus ont quitté le PS pour le Front de gauche, lui-même en presque divorce avec le PC, que le duo Delanoë/Hidalgo se découvre une indépendance par rapport au gouvernement de leur propre bord, certes le temps des municipales, mais accréditant l’idée que les socialistes n’iont ni unité, ni fidélité dans la tempête ! Plus loin encore, si François Hollande a le sentiment que le pays lui échappe, le droite n’aurait guère la satisfaction de la saisir au vol au vu de sa grande part dans les désastres actuels : le quinquennat de Nicolas Sarkozy n’a-t-il pas été en de nombreux points calamiteux ? Peut-être faut-il chercher plus loin cette sorte de panique dans l’idée qui commence à cheminer et selon laquelle les Français s’ils votaient pour Marine Le Pen le feraient non par adhésion aux idées Frontistes mais d’abord et avant tout pour plomber le PS et l’UMP… ?Nous serions alors face ou devant quelque chose qui serait entre une rebellion et une révolution, une Fronde donc ?
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2013
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen
 

Aucun commentaire: