Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 17 octobre 2013

Shutdown : bientôt la saison 3…. N°1483 6e année

La presse titre sur la défaite en rase campagne du parti républicain et loue la fermeté de Barack Obama. Nous assistâmes à un succès car tout est reporté au 15 janvier 2014 pour le budget et au 7 février pour le plafond de la dette. La création d’une commission composée à égalité avec des démocrates et des républicains suffira-t-elle à empêcher la répétition de ce spectacle ? Déjà lors de l’élection de Georges Bush, les Etats-Unis avaient peu apprécié que le monde releva l’archaïsme du système de votation, autant dire, qu’aujourd’hui, ils trépignent de rage d’avoir lu partout dans le monde les critiques les plus cinglantes sur la non-modernité de leur système politique et, surtout, leur responsabilité.
On sous-estime,aussi, la colère de l’Amérique profonde dont la voix est portée principalement par le Tea party, que Dominique Moïsi assimile un peu vite à l’extrême droite, n’hésitant pas à prédire la même hébétude aux partis qui se laisseraient influencer par des idées populistes. Celles et ceux qui ne sont pas dans la norme ou qui en sortent ou bien tout simplement se déplacent quelque peu sont immédiatement qualifiés de « racistes » et d'ennemis de la démocratie. La situation intérieure américaine n’a cessé de se radicaliser non parce que Barack Obama était noir mais parce que ce Président veillait à ne pas courroucer les « marchés », s’isolant parmi des « élites »  évitant soigneusement d’enclencher des réformes de fond, hormis celle sur la santé.
Cependant, les élections américaines futures étonneront autant les démocrates que les républicains : tout ce monde d’élus a oublié toutes les places Tahir nées ans les différents Etats, tous les Occupy et qu’à Oklahoma des bâtiments publics furent brièvement occupés, acte que n’osèrent ni les Grecs, ni les Espagnols, ni les Portugais…
Au-delà, ne doit-on pas considérer que Wall Street a emporté une décision de cessez-le-feu ? Pour poursuivre le déversement continuel de milliards de dollars,  ne faut-il pas également que le montant de la dette grimpe et comme tout le monde vient s’abreuver de billets verts pourquoi diable la machine se gripperait-elle ? Sauf à ce que des groupes d’une puissance planétaire décident de siffler la fin de la partie…
« Rien n’est réglé, ni sur le fond, ni sur la forme » : les Etats-Unis seront-ils l’étincelle involontaire ?
 Sources:
1-Etats-Unis : un répit de quelques mois par Paul Jorion
http://www.pauljorion.com/blog/?p=59112

2-Shutdown : « Rien n’est réglé, ni sur le fond, ni sur la forme » par Dominique Moïsi
http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0203073526278-shutdown-rien-n-est-regle-ni-sur-le-fond-ni-sur-la-forme-619445.php

 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2013

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Aucun commentaire: