Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 25 octobre 2013

« Kurdes : l’autre visage du conflit syrien » par Allan Kaval N°1493 6e année

« Depuis le déclenchement de la guerre civile en Syrie, les régions kurdes du pays connaissent un sort à part. Longtemps épargnées par les combats qui opposent le régime aux forces rebelles, elles sont depuis 2013 le théâtre de combats féroces entre les djihadistes du Front al-Nosra et de l’Etat islamique en Irak et au Levant d’une part et les Forces de protection du peuple (YPG) du Parti de l’unité démocratique (PYD), la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) d’autre part. Hégémonique sur le terrain kurde syrien, le PYD qui entretient toujours des rapports ambigus avec Damas, oscillant depuis 2011 entre la sous-traitance dans la répression des opposants au régime et la poursuite d’un agenda propre, prétend mettre en place les conditions d’une autonomie kurde en Syrie. Cette évolution, qui va de pair avec la répression violente de tous ceux qui contestent sa position dominante sur la scène kurde-syrienne, a des implications majeures sur le plan régional. En effet, le contrôle exercé par cette branche du PKK sur un territoire jouxtant immédiatement la frontière sud de la Turquie entre largement en ligne de compte dans le processus de paix lancé au début de l’année entre la formation rebelle kurde et Ankara.
Formant une minorité non-arabe au sein la République arabe syrienne, les Kurdes, essentiellement regroupés au nord, constitueraient environ 15% de la population totale du pays. Ciblés par la politique dite de la « ceinture arabe » visant à morceler les zones de population kurde, rendus pour une large part apatrides par le régime de Damas, ils ont longtemps été cantonnés à une situation marginale [1]. Cette condition de citoyen de seconde zone entretenue par l’Etat syrien n’a pas empêché Damas d’utiliser le facteur kurde à l’échelle régionale pour conforter ses intérêts stratégiques propres, notamment à l’encontre de la Turquie [2]. »

La suite cidessous :
http://www.lesclesdumoyenorient.com/Kurdes-l-autre-visage-du-conflit.html

Jean Vinatier
SERIATIM 2013

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Aucun commentaire: